Callum Keown,



Barron's





LONDRES (Agefi-Dow Jones)--Le géant européen de l'aéronautique Airbus a remporté un contrat pour la conception et la construction d'un engin spatial en direction de Mars. Pour les investisseurs, cette nouvelle a toutefois été éclipsée par de nouvelles turbulences frappant l'industrie aéronautique.



Le constructeur d'avions a annoncé mercredi qu'il avait été sélectionné par l'Agence spatiale européenne (ESA) pour sa mission conjointe avec la NASA visant à ramener pour la première fois des échantillons de Mars sur Terre. Dans le cadre de ce contrat valorisé à hauteur de 491 millions d'euros, Airbus sera responsable de la maîtrise d'œuvre de la sonde spatiale Earth Return Orbiter (ERO).



Au cours de sa mission de cinq ans, l'orbiteur fabriqué par Airbus doit rejoindre Mars, faire office de relais de communication pour les missions de surface et procéder au rendez-vous avec les échantillons en orbite, qu'il devra ensuite rapporter sur Terre.



Malgré l'obtention de ce lucratif contrat, le titre Airbus perd 2,5% mercredi, les investisseurs se focalisant sur les incertitudes qui planent sur le secteur de l'aérien. Depuis le début de l'année, le titre a chuté de plus de 52%.



Delta Air Lines, l'un des principaux clients d'Airbus dans l'aviation civile, a annoncé mardi avoir décidé de réduire ses engagements d'achat d'avions de plus de 5 milliards de dollars (4,25 milliards d'euros) jusqu'en 2022. La compagnie américaine a indiqué qu'elle restructurait ses carnets de commandes d'Airbus et de CRJ afin de mieux adapter le calendrier des livraisons à ses besoins financiers au cours des prochaines années.



C'est un nouveau revers pour Airbus qui, comme son rival Boeing, a été durement touché par la pandémie de Covid-19, le trafic aérien s'étant effondré tandis que les compagnies aériennes ont tenté de réduire leurs nouvelles commandes.



La décision de l'OMC, bonne nouvelle à relativiser



Une nouvelle potentiellement plus favorable vient d'être annoncée concernant Airbus : l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a décidé mardi que l'Union européenne pourrait imposer des droits de douane de 3,99 milliards d'euros sur les appareils Boeing et d'autres marchandises américaines, en raison des subventions accordées par Washington à l'avionneur américain.



Dans le cadre d'un différend commercial de longue date, l'OMC avait précédemment autorisé les Etats-Unis à imposer pour 7,5 milliards de dollars de droits de douane sur les avions d'Airbus et d'autres produits européens.



Les analystes de Citi estiment que le verdict de l'OMC pourrait inciter les deux parties à trouver un accord, qui leur permettrait d'éviter une longue bataille commerciale. Ils précisent toutefois qu'un tel pacte n'aurait probablement pas "l'effet positif majeur" auquel les investisseurs pourraient s'attendre car la plupart des avions livrés par Airbus en Amérique du Nord au cours des deux prochaines années seront assemblés sur des sites au Canada et aux Etats-Unis et seront donc exempts de droits de douane.



En septembre, Airbus a livré 57 appareils commerciaux, son volume de livraisons le plus élevé de l'année. Mais comme Boeing, l'avionneur européen n'a pas remporté une seule nouvelle commande le mois dernier. La décision de Delta de reporter des livraisons d'une valeur de 5 milliards de dollars au-delà de 2022 est également de mauvais augure pour Airbus, notamment dans un contexte de résurgence des cas de Covid-19 dans de nombreux pays.



Si le contrat pour Mars est le bienvenu pour Airbus, on peut comprendre que les investisseurs soient davantage préoccupés par des problèmes plus terre à terre.





-Callum Keown, Barron's



(Version française Valérie Venck et Eric Chalmet) ed: ECH - VLV



Barron's est l'hebdomadaire de référence financier et patrimonial du groupe Dow Jones.



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



October 14, 2020 09:09 ET (13:09 GMT)




Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA
Airbus (EU:AIR)
Graphique Historique de l'Action
De Nov 2020 à Déc 2020 Plus de graphiques de la Bourse Airbus
Airbus (EU:AIR)
Graphique Historique de l'Action
De Déc 2019 à Déc 2020 Plus de graphiques de la Bourse Airbus