Alstom offre un dividende de première classe mais sa marge doit accélérer -- DJ Plus

Date : 07/05/2019 @ 15h26
Source : Dow Jones News
Valeur : Alstom (ALO)
Cours : 37.79  -0.16 (-0.42%) @ 17h39
Alstom Cours Graphique

Alstom offre un dividende de première classe mais sa marge doit accélérer -- DJ Plus

Alstom (EU:ALO)
Graphique Historique de l'Action

6 Mois : De Avr 2019 à Oct 2019

Plus de graphiques de la Bourse Alstom


Julien Marion,



Agefi-Dow Jones





PARIS (Agefi-Dow Jones)--Alstom a réservé une bonne surprise à ses actionnaires. Lors de la publication de ses résultats annuels, mardi, l'équipementier ferroviaire a annoncé qu'il proposerait un dividende de 5,50 euros par action au titre de son exercice 2018-2019 clos à la fin mars, contre 0,35 euro versé au titre de 2017-2018. Cette annonce a éclipsé des résultats annuels globalement en ligne avec les attentes du consensus. En début d'après-midi, Alstom prenait 2,5% à 39,60 euros, signant l'une des plus fortes hausses du SBF 120.



Si ce dividende est juridiquement comptabilisé comme étant "ordinaire", son montant s'avère "exceptionnel", a précisé le PDG Henri Poupart-Lafarge, lors d'une conférence avec des analystes. Pour le financer, Alstom puisera dans une trésorerie gonflée par les 2,6 milliards d'euros que le groupe avait retirés de sa sortie des coentreprises avec General Electric dans l'énergie, en octobre dernier. Alstom comptait initialement utiliser ce produit de cession pour verser un dividende exceptionnel de 4 euros par action, une fois sa fusion avec Siemens Mobility achevée. Bruxelles s'étant opposé à ce mariage en février, le projet d'une distribution exceptionnelle avait été reporté sine die.



Le groupe ferroviaire a donc choisi de ne pas faire attendre trop longtemps ses actionnaires, ce qu'apprécient les analystes de JPMorgan Cazenove. Le montant de cette distribution exceptionnelle a également déjoué les pronostics des analystes de Citigroup, qui anticipaient un dividende de 4,4 euros par action.



L'écologie comme catalyseur



Maintenant que l'incertitude autour de cette distribution exceptionnelle est levée et après l'échec de sa fusion avec la branche Mobilités de Siemens, Alstom offre une visibilité appréciable à ses actionnaires. Le groupe ferroviaire devra néanmoins la renforcer, lors d'une prochaine journée consacrée aux investisseurs le 24 juin, en démontrant qu'il peut encore tirer au maximum profit de la bonne orientation de son marché pour améliorer sa rentabilité.



Le marché des équipements ferroviaires repose sur des fondations solides, porté par l'urbanisation croissante dans les pays émergents et par les besoins de modernisation des infrastructures dans les pays développés. Ce marché devrait croître de 2,7% par an en moyenne d'ici à 2023, selon l'Union des industries ferroviaires européennes (Unife).



JPMorgan Cazenove souligne que les risques écologiques et environnementaux devraient profiter au secteur ferroviaire. De nombreuses mégapoles ont exprimé de vives inquiétudes sur la qualité de l'air et "des investissements dans le rail permettraient de réduire les émissions polluantes en empêchant les voitures de circuler", note la banque.



Alstom a jusqu'à présent largement surperformé ces tendances. Lors de son exercice 2018-2019, le groupe a enregistré une croissance organique de 11% - après 10% en 2017-2018 - tout en portant sa marge d'exploitation ajustée de 5,4% à 7,1%.



Des attentes élevées avant la journée investisseurs



La capacité du groupe à poursuivre cette exécution minutieuse sera scrutée de près. "L'enjeu le plus important sera de démontrer comment ils peuvent davantage améliorer leur niveau de marges qui, à 7%, est déjà pas mal optimisé", juge un analyste. Selon cet intermédiaire financier, le groupe pourrait encore gagner un à deux points de pourcentage à moyen terme, en amélioration le mix de ses contrats et en réduisant ses coûts via des économies d'échelle.



Alstom fait face à des attentes relativement élevées, avant son grand rendez-vous de juin. Les analystes d'Oddo BHF tablent sur une croissance organique de 3% à 4% par an, avec une amélioration de la marge d'exploitation ajustée d'environ 30 points de base par an. UBS mise de son côté sur une croissance organique supérieure à 5% par an et une marge d'exploitation ajustée proche de 8% en 2020-2021.



En répondant à ces attentes, voire en les dépassant, Alstom renforcerait son profil financier alors que son cours de Bourse n'évolue qu'à quelques encablures de l'objectif moyen que lui prédisent les analystes sondés par FactSet, à 42 euros. Les actionnaires du groupe n'en relativiseraient que davantage l'échec de la fusion avec Siemens Mobility.



-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 94; jmarion@agefi.fr ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



May 07, 2019 09:06 ET (13:06 GMT)




Copyright (c) 2019 L'AGEFI SA
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

Les cours EURONEXT (CAC 40, etc. ) et FOREX (les devises) sont en direct si connecté.
NYSE, AMEX, et ASX sont en différé d'environ 20 minutes. Les autres cours sont en différé d'environ 15 minutes.

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P: V:fr D:20191015 18:59:07