BOURSE: L'Europe termine la semaine en fanfare grâce à l'emploi américain

Date : 05/06/2020 @ 18h30
Source : Dow Jones News
Valeur : FTSE 100 Index (UKX)
Cours : 6121.67  -34.49 (-0.56%) @ 13h16
FTSE 100 Cours Graphique

BOURSE: L'Europe termine la semaine en fanfare grâce à l'emploi américain

FTSE 100 (FTSE:UKX)
Graphique Historique de l'Index


De Mai 2020 à Juil 2020

Plus de graphiques de la Bourse FTSE 100


PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les Bourses européennes ont poursuivi leur rebond vendredi, soutenues par le rapport sur l'emploi américain qui a conforté l'optimiste des investisseurs sur une reprise rapide de l'économie après la pandémie.



L'indice Stoxx Europe 600 a pris 2,5%, à 375,3 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont bondi de 3,7% et 3,4%, respectivement. A Londres, le FTSE 100 a gagné 2,3%, tandis qu'à Francfort, le DAX 30 s'est adjugé 3,4%.



Sur l'ensemble de la semaine, le CAC 40 et le DAX 30 ont regagné près de 11% alors que le FTSE 100 a pris 6,7%.



L'économie américaine a créé 2,51 millions d'emplois en mai, après en avoir détruit 20,7 millions le mois précédent, a indiqué vendredi le département du Travail. Les économistes interrogés par le Wall Street Journal tablaient sur de nouvelles destructions en nombre, aux alentours de 8,3 millions. "Le retournement plus rapide que prévu du marché du travail va faire naître l'espoir d'un impact moins profond et moins durable du coronavirus en comparaison des récessions passées", commente Michael Pearce, économiste à Capital Economics .



Pour Daryl Liew, directeur des investissements chez REYL Singapour, l'assouplissement des restrictions de circulation dans le monde et les mesures de relance massives font naître l'espoir de voir une reprise en forme de V.



Jeudi, la Banque centrale européenne a augmenté son programme d'achats d'urgence pandémique (PEPP) de 600 milliards d'euros, une mesure destinée à soutenir la reprise de l'économie européenne au second semestre.



Wall Street évolue en forte hausse à la mi-journée. L'indice Dow Jones (DJIA) gagne 3,7%. Le S&P 500 prend 3,0% et le Nasdaq Composite avance de 2,2%.



SUR LES AUTRES MARCHES:



-Le rendement de l'obligation du Trésor américain à dix ans, titre de référence du marché, se redresse à 0,929%, contre 0,828% jeudi soir. Le rendement du Bund allemand de même échéance s'inscrit à -0,274%, contre -0,317% jeudi.



-L'euro cède 0,3% face au billet vert, à 1,1299 dollar. La monnaie unique avait auparavant atteint son plus haut niveau depuis trois mois face au dollar, qui a pâti des tensions sociales aux Etats-Unis et de la baisse plus lente du nombre d'infections au coronavirus aux Etats-Unis qu'en Europe, selon Gaëtan Perroux, stratégiste chez UBS Global Wealth Management.



-Les cours du pétrole bondissent, les investisseurs tablant sur une nouvelle réduction de la production de l'Opep et ses alliés lors d'une réunion prévue samedi. Le contrat de juillet sur le brut léger doux (WTI) coté au Nymex gagne 1,8 dollar, à 39,22 dollars, tandis que le contrat d'août sur le Brent de mer du Nord avance de 2,03 dollar, à 42,03 dollars le baril.



VALEURS A SUIVRE EN FRANCE ET A L'ETRANGER :



-Les valeurs du tourisme se sont fortement appréciées vendredi en raison des espoirs liés à la réouverture des frontières. Europcar a pris 17,5%. Air France-KLM et Airbus se sont adjugés 12,5%.



-A Londres, IAG, la maison-mère de British Airways et Iberia, a grimpé de 13,6% et easyJet de 6,7%. A Francfort, Lufthansa a pris 5,5% alors que l'opérateur boursier Deutsche Börse a indiqué que le groupe quitterait le DAX 30 le 22 juin.



-American Airlines bondit de 18,7% à Wall Street. La compagnie a annoncé vouloir accélérer la reprise de ses vols aux Etats-Unis à partir de juillet. Le nombre de places proposées pour les vols intérieurs retrouvera en juillet un niveau équivalent à 55% de celui de juillet 2019, a expliqué le groupe dont les annonces tirent l'ensemble du secteur aérien, y compris Boeing (+16,8%).



-Les banques ont bénéficié de l'optimisme sur la reprise, à l'image de Société Générale (+10,4%), BNP Paribas (+8,6%) et Crédit Agricole SA (+6,3%). A Francfort, Deutsche Bank s'est apprécié de 4,7%. A Milan, Unicredit a empoché 4,7%, UBI s'est adjugé 5,4% Monte Paschi 6,1%. "Les annonces de la BCE réduisent les coûts d'emprunt des Etats et diminuent la probabilité d'un scénario trop sombre pour le produit intérieur brut européen", explique un analyste basé à Londres.



-Spie a accusé une des rares baisses du SBF 120, cédant 2,5%. Kepler Cheuvreux est passé de "acheter" à "conserver" sur la valeur, tout en maintenant son objectif de cours inchangé, à 15 euros.



-Dimitri Delmond et François Schott, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 92; fschott@agefi.fr ed: VLV - ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



June 05, 2020 12:10 ET (16:10 GMT)




Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

Les cours EURONEXT (CAC 40, etc. ) et FOREX (les devises) sont en direct si connecté.
NYSE, AMEX, et ASX sont en différé d'environ 20 minutes. Les autres cours sont en différé d'environ 15 minutes.

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V:fr D:20200709 11:31:57