PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les titres des chaînes M6 et TF1 gagnent respectivement 0,4% et 2,1% lundi, alors que les investisseurs examinent différents scénarios de consolidation du secteur.



L'agence Reuters a publié vendredi un article indiquant que RTL, filiale du groupe allemand Bertelsmann, pourrait céder sa participation de 49% dans M6. Le groupe aurait approché plusieurs repreneurs potentiels dont Altice, CMI, la société de Daniel Kretinsky, et Vivendi.



Dans un communiqué publié vendredi soir, RTL a indiqué prendre "note des récentes spéculations" en rappelant avoir "déclaré à plusieurs reprises qu'il existe de solides arguments en faveur d'une consolidation dans le secteur européen de l'audiovisuel". RTL a ajouté ne pas être "certain qu'un accord ou qu'une transaction se produise".



D'après les analystes d'Oddo BHF, la cession de ses parts dans M6 "constituerait une rupture stratégique importante" pour le groupe allemand. "Bertelsmann a récemment cédé Prisma Media à Vivendi mais l'actif était nettement moins stratégique sur un marché en déclin", indique l'intermédiaire financier.



Un rachat de M6 se heurterait par ailleurs à la loi française sur l'audivisuel qui limite limite la part d'un seul et même actionnaire dans une chaîne hertzienne à 49%. "Autrement dit, l'acheteur (Altice ou Vivendi) devrait lancer une offre sur 100% du capital (avec une prime) puis rétrocéder à un autre acteur ou sur le marché 51% du capital (et donc avec une décote)", ajoute Oddo BHF.



D'un point vue politique, la cession de M6 s'annoncerait également sensible, à un peu plus d'un an de l'élection présidentielle. Le groupe est propriétaire de RTL, la première radio de France.



-François Schott, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 92; fschott@agefi.fr ed: ECH



(Olivier Pinaud, L'Agefi, a contribué à cet article)



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



February 01, 2021 03:39 ET (08:39 GMT)




Copyright (c) 2021 L'AGEFI SA