PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le spécialiste des véhicules de loisirs Trigano figure en tête du marché parisien mardi, après avoir dévoilé des résultats semestriels qualifiés "d'excellents" par Oddo BHF.



A 11h35, l'action Trigano grimpait de 9,7%, à 164,80 euros, soit la plus forte hausse au sein de l'indice SBF 120.



Le groupe a publié un résultat opérationnel courant de 151,4 millions d'euros au titre des six premiers mois de l'exercice qui s'achèvera en août 2021, contre 89,3 millions d'euros sur la même période de l'exercice 2019-2020.



Trigano a également multiplié par près de deux son bénéfice net, à 114 millions d'euros.



Les analystes sondés par FactSet attendaient en moyenne un résultat opérationnel courant de 129 millions d'euros, et un bénéfice net de 96 millions d'euros.



La rentabilité "impressionne"



"Trigano démontre, au-delà de la croissance organique, un excellent levier opérationnel avec une profitabilité au plus haut", apprécie Oddo BHF, qui a relevé son objectif de cours sur Trigano à 200 euros, au lieu de 182 euros auparavant.



La marge opérationnelle de 11,1% constitue "un record pour un premier semestre", constate de son côté Berenberg, dont la prévision de 8,3% est largement dépassée.



Pour le courtier, la rentabilité de Trigano "impressionne d'autant plus" que le premier semestre a été perturbé par la fermeture des activités de distribution au Royaume-Uni et par une cyberattaque.



Parmi les autres réactions d'intermédiaires financiers, Société Générale a relevé son conseil sur la valeur de "conserver" à "acheter".



Une forte demande mais des perturbations



Pour le second semestre, le groupe a souligné que son activité "devrait rester soutenue en raison d'une demande toujours très forte en Europe pour les produits de loisirs et en particulier pour les camping-cars".



Trigano a augmenté ses capacités de production pour répondre à un carnet de commandes en forte hausse. Toutefois, des tensions sur les livraisons de certains composants perturbent la production, de même que l'arrêt d'une usine de Ford fabriquant des châssis.



Trigano s'attend à ce que cela entraîne une perte de production d'environ 1.500 véhicules au quatrième trimestre, "ce qui représente 60 millions d'euros", a calculé Berenberg, soit 10% du chiffre d'affaires attendu par le courtier pour cette période.



-François Berthon, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 93; fberthon@agefi.fr ed: LBO



(Julien Marion a contribué à cet article)



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



May 04, 2021 05:41 ET (09:41 GMT)




Copyright (c) 2021 L'AGEFI SA