NEW YORK (Agefi-Dow Jones)--La Bourse de New York a terminé en baisse vendredi, bouclant une semaine en demi-teinte en raison de la recrudescence des cas de coronavirus aux Etats-Unis et de nouvelles mesures de restriction sanitaire qui risquent de freiner l'économie pendant la cruciale saison des fêtes.



En clôture, l'indice Dow Jones (DJIA) a perdu 0,8% à 29.263 points. L'indice élargi S&P 500 a cédé 0,7%, à 3.557 points. Dans le même temps, l'indice Nasdaq, riche en valeurs technologiques, a abandonné 0,4%, à 11.854 points.



Les indices ont accusé des baisses sur la semaine alors que l'espoir d'un vaccin contre le coronavirus a été compensé par les inquiétudes à court terme sur l'économie en raison des nouvelles mesures de confinement prises aux Etats-Unis pour endiguer la reprise de la pandémie.



Le pays a enregistré jeudi un nouveau record de cas de contaminations au coronavirus tandis que les hospitalisations ne cessent de progresser depuis dix jours.



L'annonce, jeudi, du refus du secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, de prolonger plusieurs programmes de prêts d'urgence mis en place aux côtés de la Réserve fédérale (Fed) à l'approche de leur expiration prévue fin décembre, a également contribué à alourdir l'ambiance. Sur la semaine, l'indice Dow Jones a abandonné 0,6% tandis que l'indice S&P 500 a perdu 0,5%. L'indice Nasdaq a se son côté repris 0,4%.



La réaction des marchés à l'annonce de Steven Mnuchin est restée modérée vendredi, car ils "parient qu'il y aura un nouveau secrétaire au Trésor [en janvier] et que les [démocrates] remettront en place des programmes comme celui-ci", a expliqué David Riley, responsable de la stratégie d'investissement de BlueBay Asset Management. Il précise cependant que le remplacement de ces programmes ne sera pas aisé car le vote d'une nouvelle loi sera nécessaire et le résultat n'est pas acquis dans un Congrès sans majorité claire.



Dans ce contexte, "nous examinons les éléments négatifs à court terme", remarque Paul Jackson, responsable de la recherche pour l'allocation des actifs d'Invesco. "Les marchés tentent de concilier cela avec les bonnes nouvelles à long terme concernant les vaccins", ajoute l'intermédiaire financier.



Les marchés actions sont susceptibles de fluctuer dans les mois à venir avant de se redresser en 2021, le lancement des vaccins devant permettre la réouverture de pans entiers de l'économie mondiale, estime Paul Jackson.



VALEURS A SUIVRE :



-Le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer (+1,5%) a annoncé prévoir de déposer ce vendredi une demande d'autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis de son vaccin contre le Covid-19. Une fois ce dossier soumis à la Food & Drug Administration (FDA), il reviendra à l'autorité sanitaire américaine de décider si ce vaccin, qui requiert deux doses, est suffisamment sûr pour pouvoir être injecté à des millions de personnes. Pfizer et BioNTech avaient annoncé mercredi que les résultats définitifs d'une étude pivot sur leur vaccin expérimental contre le Covid-19 avaient démontré qu'il était efficace à 95%.



-L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a recommandé vendredi de ne pas administrer le remdesivir, du laboratoire Gilead (-0,9%), aux malades du Covid-19 hospitalisés, ce médicament antiviral n'étant pas jugé assez efficace.



-Apple (-1,1%) a accepté de payer 113 millions de dollars dans le cadre d'un règlement à l'amiable avec plus de 30 Etats américains qui accusaient le fabricant de l'iPhone d'avoir dissimulé des problèmes de batteries en limitant les performances du smartphone avec une mise à jour logicielle en 2016.



-La chaîne de magasins de sport Foot Locker (+-5%) a plus que doublé son bénéfice au troisième trimestre et largement dépassé les attentes des analystes. Le distributeur n'a cependant pas fourni de prévisions financières en raison des incertitudes liées à la pandémie.



-Roblox, une plateforme de jeux vidéos populaire auprès des jeunes enfants et des préadolescents, a déposé une demande d'introduction en Bourse et compte émettre pour 1 milliard de dollars d'actions, selon un avis boursier publié dans la nuit de jeudi à vendredi. La société prévoit d'introduire ses actions au New York Stock Exchange sous le symbole "RBLX".



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



November 20, 2020 16:17 ET (21:17 GMT)




Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA