PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les banques françaises vont bénéficier d'un assouplissement de leurs obligations en matière de fonds propres et seront autorisées à puiser dans leurs réserves pour traverser plus facilement la crise du coronavirus.



Le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), réuni mercredi sous la présidence du ministre de l'Economie Bruno Le Maire, a décidé de relâcher intégralement le coussin de fonds propres bancaires contra-cyclique, selon un communiqué publié dans la soirée.



Ce mécanisme impose aux institutions financières de mettre des réserves de côté pendant les périodes favorables afin de pouvoir y puiser en temps de crise.



Ces réserves obligatoires de capitaux représentent actuellement 0,25% des actifs pondérés par les risques sur les expositions françaises des établissements de crédit. Elles devaient atteindre 0,5% à partir du 2 avril prochain et se trouvent ramenées à zéro du fait de la décision prise mercredi.



Cette mesure permettra de "dégager 8 milliards d'euros de capital, pour permettre aux entreprises de se financer", a indiqué Bruno Le Maire lors d'une conférence téléphonique.



-Alexandre Garabédian et Thomas Varela, Agefi-Dow Jones; tvarela@agefi.fr ed: JEB



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



March 18, 2020 16:29 ET (20:29 GMT)




Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA
BNP Paribas (EU:BNP)
Graphique Historique de l'Action
De Août 2020 à Sept 2020 Plus de graphiques de la Bourse BNP Paribas
BNP Paribas (EU:BNP)
Graphique Historique de l'Action
De Sept 2019 à Sept 2020 Plus de graphiques de la Bourse BNP Paribas