SAN FRANCISCO (Agefi-Dow Jones)--Google s'est associé à un des principaux groupes de santé aux Etats-Unis pour collecter et analyser de manière confidentielle les informations médicales de millions d'Américains dans 21 Etats, selon des sources proches du dossier et des documents internes.



Ce projet, baptisé "Project Nightingale" (projet rossignol), constitue la tentative la plus aboutie à ce jour d'un géant de la Silicon Valley pour accéder aux données personnelles des patients et s'implanter dans l'industrie de la santé. Amazon, Apple et Microsoft cherchent également à prendre pied sur ce marché.



Google a lancé cette initiative l'année dernière avec le gestionnaire d'hôpitaux et de centres médicaux Ascension, le deuxième groupe de santé américain, sans en informer les patients ni les médecins.



Les données collectées comprennent les résultats d'analyses médicales, les diagnostics des médecins et les bilans d'hospitalisation. Elles permettent de retracer intégralement l'histoire médicale des patients, et incluent leur nom et leur date de naissance.



Au moins 150 employés de Google ont déjà accès à la majorité des données de dizaines de millions de patients, selon une des sources proches du dossier interrogées.



Des salariés d'Ascension ont soulevé des questions au sujet de l'utilisation et du partage de ces informations, selon des documents internes. Mais des experts en vie privée ont estimé que de telles pratiques semblaient légales au regard de la loi américaine.



Une loi fédérale de 1996 autorise aux Etats-Unis les hôpitaux à partager leurs données avec des partenaires commerciaux sans en informer les patients, tant que les informations concernées sont utilisées "uniquement pour aider l'entité en question à exercer ses fonctions de soin".



Dans le cas présent, Google utilise ces informations pour mettre au point de nouveaux logiciels basés sur l'intelligence artificielle et proposer des modifications aux traitements prescrits aux patients.



Des représentants de Google et Ascension n'ont pas souhaité réagir dans l'immédiat.



-Rob Copeland, The Wall Street Journal (Version française Thomas Varela)



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



November 11, 2019 14:03 ET (19:03 GMT)




Copyright (c) 2019 Dow Jones & Company, Inc.
Microsoft (NASDAQ:MSFT)
Graphique Historique de l'Action
De Juil 2020 à Août 2020 Plus de graphiques de la Bourse Microsoft
Microsoft (NASDAQ:MSFT)
Graphique Historique de l'Action
De Août 2019 à Août 2020 Plus de graphiques de la Bourse Microsoft