PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le fonds d'investissement Amber Capital a démandé jeudi la convocaton d'une assemblée générale des actionnaires du groupe Lagardère en vue d'obtenir trois sièges au conseil de surveillance, selon un courrier consulté par l'agence Agefi-Dow Jones.



"Afin de permettre la tenue de cette assemblée générale dans les meilleurs délais, nous vous demandons de bien vouloir publier un avis de réunion correspondant dans les quinze jours ouvrés suivant la réception des présentes ; en vue d'une assemblée devant intervenir dans les cinquante jours calendaires à compter de la publication de cet avis", écrit dans cette missive Amber, deuxième actionnaire du groupe Lagardère avec 20% du capital.



Cette lettre adressée au gérant du groupe, Arnaud Lagardère, comprend six projets de résolutions en vue d'une refonte partielle du conseil de surveillance. Amber propose de révoquer trois membres du conseil: l'ancien président du directoire de la SNCF, Guillaume Pepy, l'actuel président du conseil, Patrick Valroff, ainsi que le cofondateur d'Ubisoft, Yves Guillemot.



Pour les remplacer, Amber entend nommer son fondateur, Joseph Oughourlian, ainsi qu'Olivier Fortesa, "managing partner" d'Amber, et Valérie Ohannessian, présidente de la société Phémia Conseil.



Contactés par l'agence Agefi-Dow Jones des porte-parole de Lagardère n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour apporter un commentaire.



Cette lettre fait suite au pacte d'actionnaires annoncé la semaine dernière entre Amber et le groupe de média de divertissement Vivendi, premier actionnaire du groupe Lagardère avec 23,5% du capital. Les deux actionnaires avaient indiqué qu'ils entendaient obtenir des représentants au sein du conseil de surveillance de Lagardère, à raison de trois membres pour Amber et d'un pour Vivendi



Amber prévient dans sa lettre envoyée jeudi que l'ordre du jour de la potentielle assemblée générale pourra "être complété par les projets de résolutions que Vivendi" adressera.



Vivendi et Lagardère avaient pris soin de préciser qu'ils ne comptaient pas agir de concert. "Les parties ne partageront pas d'informations ni ne chercheront à harmoniser leurs décisions préalablement aux assemblées générales ou pour les réunions du conseil de surveillance", affirmaient-ils dans un avis transmis à l'Autorité des marchés financiers (AMF).



-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: TVA



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



August 20, 2020 13:20 ET (17:20 GMT)




Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA
Lagardere SCA (EU:MMB)
Graphique Historique de l'Action
De Nov 2020 à Déc 2020 Plus de graphiques de la Bourse Lagardere SCA
Lagardere SCA (EU:MMB)
Graphique Historique de l'Action
De Déc 2019 à Déc 2020 Plus de graphiques de la Bourse Lagardere SCA