BARCELONE (Agefi-Dow Jones)-- La justice allemande a annoncé mardi avoir inculpé six autres employés de Volkswagen en relation avec le scandale des moteurs diesel truqués du constructeur automobile.



Les procureurs de Braunschweig, près du siège social de Volkswagen, ont déclaré que ces employés étaient notamment accusés d'évasion fiscale et de fraude.



Les enquêteurs sont "convaincus que les accusés sont en grande partie responsables du fait que les autorités et les clients en Europe et aux Etats-Unis ont été délibérément induits en erreur concernant le respect des normes d'émissions des moteurs diesel" pour lesquels a été utilisé un logiciel non autorisé, ont affirmé les procureurs dans un communiqué.



Les accusés ont travaillé chez Volkswagen entre novembre 2006 et septembre 2015. Un porte-parole du bureau des procureurs a déclaré qu'il ne pouvait pas préciser si ces personnes étaient toujours employées par la société.



Volkswagen a refusé d'apporter un commentaire dans l'immédiat.



Le scandale des moteurs diesel de Volkswagen a éclaté en 2015, lorsque le constructeur automobile a admis avoir équipé environ 11 millions de ses véhicules diesel dans le monde avec un logiciel qui lui permettait de manipuler les tests d'émissions polluantes.



En Allemagne, les procureurs enquêtent sur un certain nombre d'employés de Volkswagen dans le cadre de cette affaire. La crise a déjà coûté à Volkswagen plusieurs milliards de dollars en amendes, frais de justice et mise aux normes de ses véhicules.





-Sarah Sloat, Dow Jones Newswires (Version française Aurélie Henri) ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



January 14, 2020 08:10 ET (13:10 GMT)




Copyright (c) 2020 Dow Jones & Company, Inc.
Volkswagen (XE:VOW)
Graphique Historique de l'Action
De Déc 2020 à Jan 2021 Plus de graphiques de la Bourse Volkswagen
Volkswagen (XE:VOW)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2020 à Jan 2021 Plus de graphiques de la Bourse Volkswagen