BARCELONE (Agefi-Dow Jones)--Opel, filiale de Groupe PSA, a annoncé mardi prévoir de se séparer de 2.100 salariés en Allemagne dans le cadre d'un plan de départs volontaires rouvert ce jour. Le constructeur automobile peine à faire face au durcissement de la réglementation concernant les émissions polluantes.



Toutefois, Opel exclut le recours à des départs contraints d'employés dans ses usines outre-Rhin avant juillet 2025.



Ces mesures s'inscrivent dans le cadre d'un accord conclu par Opel avec les instances représentatives de son personnel.



Plus tôt dans la journée de mardi, Bloomberg rapportait que la filiale de Groupe PSA prévoyait de supprimer jusqu'à 4.100 postes d'ici à 2029, dont 2.100 d'ici à 2025.



Opel a par ailleurs fait part de sa volonté de réaliser des investissements supplémentaires dans son usine allemande de Rüsselsheim, qui produira la prochaine génération de sa berline Astra.



A la Bourse de Paris, l'action Peugeot recule de 0,6% mardi, à 20,57 euros.



-PietroLombardi, DowJonesNewswires



(Version française Dimitri Delmond) ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



January 14, 2020 07:35 ET (12:35 GMT)




Copyright (c) 2020 Dow Jones & Company, Inc.
Peugeot (EU:UG)
Graphique Historique de l'Action
De Déc 2020 à Jan 2021 Plus de graphiques de la Bourse Peugeot
Peugeot (EU:UG)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2020 à Jan 2021 Plus de graphiques de la Bourse Peugeot