Point sur l’activité d’Ipsos pendant la pandémie Covid-19

Mai 2020

Point sur l’activité d’Ipsos pendant la pandémie Covid-19

Paris, 26 Mai 2020 – A l’occasion de l’assemblée générale qui se tiendra le jeudi 28 mai au matin à Paris, la Direction Générale de la Société d’Ipsos fera le point sur l’activité de la société telle qu’elle s’est développée depuis le mois de mars.

Le 23 avril dernier, Ipsos publiait son chiffre d’affaires du premier trimestre. Il enregistrait une croissance totale de 1,5% tout en indiquant « opérer depuis la troisième semaine de mars dans un marché très différent » marqué par une baisse importante des commandes. Cette dernière s’expliquait par une vague inédite et significative de reports et d’annulations de contrats déjà enregistrés ainsi que par une réduction du flux de commandes nouvelles. Au total, pour l’ensemble du mois d’avril 2020, le solde net de contrats s’est réduit d’une année sur l’autre de plus de 60%, illustrant les conséquences brutales et massives sur l’activité économique de l’épidémie et du confinement. 

Le mois de mai marque le début du déconfinement, du moins dans les formes les plus strictes. Pour Ipsos, les commandes nouvelles, nourries en partie par les projets spécifiques liés au Covid-19 sont assez proches du niveau de l’an passé même si elles devraient in fine rester un peu moins élevées. Surtout, le niveau du carnet de commande est beaucoup moins affecté qu’en avril par des annulations et reports.  Au total, il devrait, pour l’ensemble du mois, baisser d’environ 15%, soit un rythme de décroissance 4 fois inférieur à celui constaté en avril.

Pour les cinq premiers mois de l’année, le carnet de commandes de 2020 marque une réduction un peu supérieure à 10%. Sur la même période, le chiffre d’affaires suit une évolution très semblable. Cela reste dans les limites de l’épure retenue dès le début du confinement en mars dernier par la compagnie. II est trop tôt pour mesurer ce qui devrait être l’activité d’Ipsos en 2020.

Il est toutefois encourageant de constater que, au-delà des contrats spécifiques gagnés auprès des institutions publiques ou privées et générés par la pandémie elle-même, le dialogue entre les équipes d’Ipsos et ses 25 principaux clients internationaux gérés dans le programme « Ipsos Global PartneRing » s’est poursuivi. Il se traduit depuis deux semaines par des prises de commandes supérieures à celles des mêmes semaines de l’année précédente. Cette évolution positive fait suite à une période de dix semaines consécutives de déclin.

Beaucoup d’entreprises avec lesquelles Ipsos travaille souhaitent tout à la fois renforcer leurs plans d’innovation, mieux comprendre les nouveaux comportements de leurs clients et aussi développer de nouveaux axes de communication.  Le marché sur lequel Ipsos intervient se réveille au fur et a mesure où le déconfinement progresse. Quelle entreprise ou institution ne souhaiterait pas disposer d’informations fraîches, pertinentes, exactes, compréhensibles sur ce qui se passe dans la Société, sur les possibles évolutions des marchés et, en fin de compte, sur ce qui pourrait l’aider à se reconnecter aux gens et à ses différents publics ?

Le deuxième trimestre est bien sûr difficile et devrait, malgré l’amélioration des performances d’Ipsos en mai, être le moment où les ventes, le revenu et la marge d’Ipsos seront inférieurs à ceux de 2019. Cela étant, si le progrès de l’activité commerciale constaté ces dernières semaines devrait, s’il se confirmait en juin, permettre à Ipsos d’améliorer ses performances au deuxième semestre.

 À PROPOS D’IPSOS

Ipsos est la troisième société d’études de marchés et de sondages au monde, présent dans 90 marchés et comptant plus de 18 000 collaborateurs.

Nos chercheurs, analystes et scientifiques sont passionnément curieux et ont développé des capacités multi-spécialistes qui permettent de fournir des informations et des analyses poussées sur les actions, les opinions et les motivations des citoyens, des consommateurs, des patients, des clients et des employés. Nos 75 solutions s’appuient sur des données primaires provenant de nos enquêtes, de notre suivi des réseaux sociaux et de techniques qualitatives ou observationnelles.

Notre signature « Game Changers » résume bien notre ambition d’aider nos 5 000 clients à évoluer avec confiance dans un monde en rapide évolution.

Créé en France en 1975, Ipsos est coté à l’Euronext Paris depuis le 1er juillet 1999. L’entreprise fait partie des indices SPF 120 et Mid-60 et est éligible au service de règlement différé (SRD).ISIN code FR0000073298, Reuters ISOS.PA, Bloomberg IPS:FP www.ipsos.com

 

Pièce jointe

  • 26 Mai 2020 - Point sur l’activité d’Ipsos pendant la pandémie Covid-19
Ipsos (EU:IPSP)
Graphique Historique de l'Action
De Sept 2020 à Oct 2020 Plus de graphiques de la Bourse Ipsos
Ipsos (EU:IPSP)
Graphique Historique de l'Action
De Oct 2019 à Oct 2020 Plus de graphiques de la Bourse Ipsos