PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le conseil de surveillance de Lagardère a annoncé lundi qu'il avait rejeté la demande de convocation d'une assemblée générale exceptionnelle réclamée par le fonds d'investissement Amber et Vivendi en vue d'obtenir une représentation au sein du groupe de médias.



Lagardère a souligné cependant dans un communiqué que le groupe comptait ouvrir "un dialogue actionnarial constructif et apaisé" et étudier la question de la représentation de Vivendi et d'Amber au sein de ses instances.



Réuni, lundi, "le Conseil de Surveillance a étudié la demande conjointe d'Amber Capital et Vivendi de convocation d'une assemblée Générale exceptionnelle. Il a considéré que les conditions juridiques ne sont pas réunies pour déroger au calendrier social connu de tous les actionnaires", a indiqué Lagardère dans un communiqué.



"(La conseil de surveillance) a constaté que la dernière assemblée générale s'étant valablement tenue le 5 mai dernier à l'issue de plusieurs mois de débats intenses sur la gouvernance du groupe, il n'y avait aucun motif légitime à la convocation d'une nouvelle assemblée générale dans l'urgence", a-t-il ajouté, rappelant qu'il est "garant de l'intérêt social du groupe" et qu'il doit "le préserver dans un contexte particulier, où l'un des actionnaires ayant fait la demande est en concurrence directe avec Lagardère Publishing".



Le fonds d'investissement Amber Capital, deuxième actionnaire avec 20% du capital, avait demandé voilà une dizaine de jours la convocation "dans les meilleurs délais" d'une réunion des actionnaires du groupe Lagardère en vue d'obtenir des sièges au conseil de surveillance. Vivendi, qui possède 23,5% du capital de Lagardère, en avait également fait la demande afin de proposer la nomination de Virginie Banet au conseil de surveillance du groupe de médias et de distribution, en lieu et place de Gilles Petit.



Le conseil de surveillance de Lagardère a indiqué jeudi que son comité des nominations, des rémunérations et de la RSE s'était "saisi de la candidature de Mme Virginie Banet, qu'il examinera notamment au regard de son indépendance et des critères rappelés dans le document d'enregistrement universel 2019".



Il a ajouté que, "dans ce contexte, la gérance se rapprochera(it) d'Amber pour ouvrir un dialogue de même nature".



Après avoir conclu un pacte d'actionnaires en août, Amber et Vivendi avaient indiqué qu'ils entendaient obtenir des représentants au sein du conseil de surveillance de Lagardère, à raison de trois membres pour Amber et d'un pour Vivendi



-Jérôme Batteau, Agefi-Dow Jones; 33(1) 41 27 47 99 ; jbatteau@agefi.fr



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



August 31, 2020 15:39 ET (19:39 GMT)




Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA
Lagardere SCA (EU:MMB)
Graphique Historique de l'Action
De Oct 2020 à Nov 2020 Plus de graphiques de la Bourse Lagardere SCA
Lagardere SCA (EU:MMB)
Graphique Historique de l'Action
De Nov 2019 à Nov 2020 Plus de graphiques de la Bourse Lagardere SCA