François Schott,



Agefi-Dow Jones





PARIS (Agefi-Dow Jones)--La Bourse trinque sans modération à la santé de Rémy Cointreau. Le titre du groupe de spiritueux gagne 11,3%, à un plus haut de 208 euros jeudi, après la publication de résultats semestriels très supérieurs aux attentes. La valorisation élevée de l'action pourrait cependant donner des vertiges aux investisseurs.



Le résultat opérationnel courant de Rémy Cointreau a doublé à 213 millions d'euros au premier semestre, alors que les analystes tablaient sur un résultat de 158 millions d'euros. Cette progression s'explique par le fort rebond de la demande de spiritueux en Chine et aux Etats-Unis et par la capacité du groupe à augmenter ses prix dans ce contexte.



Ces résultats devraient conduire à un relèvement de 20% du consensus des analystes sur le résultat opérationnel de l'ensemble de l'exercice, souligne JPMorgan.



Même si la croissance organique ralentira inévitablement au cours des prochains trimestres, en raison d'une base de comparaison moins favorable, "la performance largement supérieure aux attentes [pour les six premiers mois de l'année] va donner une bouffée d'oxygène au groupe lui permettant de réinvestir dans sa croissance future", ajoute Jefferies.



Une prime de 50% sur le secteur



En dépit de cet accueil positif, les analystes peinent à justifier la valorisation du titre. A 47 fois les bénéfices attendus pour l'année en cours, l'action se traite avec une prime de 50% sur son secteur et 20% au-dessus de l'objectif de cours moyen des analystes.



Rémy Cointreau est également mieux valorisé que la plupart des groupes de luxes dont il a adopté les codes, notamment LVMH, le propriétaire de Moët-Hennessy, dont le titre s'échange à 33 fois les bénéfices attendus pour l'année en cours.



"Rémy Cointreau est une action chère, beaucoup diront trop chère", souligne Barclays. La banque note que 19 des 22 autres analystes avaient une recommandation 'conserver' ou 'vendre' sur le titre et que 7% des actions étaient prêtées à des vendeurs à découvert à la mi-novembre.



"Pourtant, l'action continue de surprendre positivement car l'algorithme de croissance décrit par la société est trop conservateur", indique-t-elle.



Un potentiel intact en Chine



Contraint par des stocks d'eau de vie limités par nature, Rémy Cointreau se veut prudent sur son potentiel de croissance à moyen terme, et table sur une hausse de 8% en moyenne de ses ventes de cognac par an. Pour Barclays, le potentiel se situe plutôt à 10% par an en raison du positionnement unique du groupe sur le marché des spiritueux haut de gamme et de sa capacité à augmenter ses prix.



Le groupe dispose d'une réserve de croissance très importante en Chine, où les spiritueux importés ne pèsent que 1,5% du marché, mais où le cognac et le whisky sont bien positionnés, a souligné Eric Vallat, le directeur général du groupe, lors d'une conférence téléphonique. Rémy Cointreau est cependant exposé à quelques incertitudes à court terme liées à la situation sanitaire et à la politique de redistribution des richesses édictée par Pékin, qui pourrait se traduire par un alourdissement des taxes sur les produits de luxe. Ces craintes ont cependant diminué au cours des derniers mois.



Avec des ventes supérieures de 27% à leur niveau pré-pandémiques, et des niveaux de marge qui tutoient les objectifs qu'il s'est fixés pour 2030, Rémy Cointreau a largement rassuré le marché au terme du premier semestre de son exercice décalé. Il devra néanmoins livrer d'autres bonnes surprises lors des prochaines publications pour continuer à justifier sa prime de valorisation.





-François Schott, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 92; fschott@agefi.fr ed: ECH



(Alice Doré a contribué à cet article)



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



November 25, 2021 09:31 ET (14:31 GMT)




Copyright (c) 2021 L'AGEFI SA
Remy Cointreau (EU:RCO)
Graphique Historique de l'Action
De Déc 2021 à Jan 2022 Plus de graphiques de la Bourse Remy Cointreau
Remy Cointreau (EU:RCO)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2021 à Jan 2022 Plus de graphiques de la Bourse Remy Cointreau