Résultats du premier semestre 2019-2020

Résultat net positif à 22,4 M€ malgré les premiers effets perceptibles du confinement

Le conseil d’administration du 26 mai 2020, présidé par Monsieur Daniel Derichebourg, a arrêté les comptes semestriels au 31 mars 2020. Au cours de cette séance, le Président Directeur Général a constaté l’effet positif de l’acquisition de Lyrsa sur l’activité Services à l’Environnement, l’amélioration des résultats des services aux collectivités, et du Multiservices. L’impact de 2 semaines de confinement est notable sur les activités du groupe, en dépit des mesures d’activité partielle. Il amplifie une dégradation de l’environnement économique déjà perceptible dans l’activité services à l’environnement.

Chiffre d’affaires : 1,3 milliard d’euros au premier semestre

Le chiffre d’affaires s’élève à 1,3 milliard d’euros, en baisse de 5,3% par rapport à l’exercice précédent. La progression du chiffre d’affaires de la division Multiservices (+6,1%) ne compense pas le recul de la division Services à l’Environnement (-10,4%).

(en milliers de tonnes) 31/03/2020 31/03/2019 Variation
       
Ferrailles 1 654,8 1 737,9 -4,8%
Métaux non ferreux 297,7 268,0 11,1%
Total volumes 1 952,5 2 005,9 -2,7%
       
(en millions d'euros) 31/03/2020 31/03/2019 Variation
       
Ferrailles 361,0 448,5 -19,5%
Métaux non ferreux 368,7 342,1 7,8%
Prestations 128,0 166,1 -22,9%
chiffre d'affaires Services à l'Environnement 857,6 956,7 -10,4%
chiffre d'affaires Multiservices 444,4 418,7 6,1%
chiffre d'affaires holding 0,4 0,5 -20,9%
Total chiffre d'affaires semestriel groupe Derichebourg 1 302,3 1 375,9 -5,3%

Services à l’Environnement

Les volumes de ferrailles traités (-4,8%) ont été impactés :

  • Négativement par deux premiers mois faibles en activité, et par l’impact du confinement sur les volumes de la 2ème quinzaine de mars (-35% à périmètre constant)
  • Positivement par la consolidation des volumes de Lyrsa à compter de janvier

Les volumes de métaux non-ferreux traités sont en croissance, principalement grâce à l’acquisition de Lyrsa, qui commercialise des volumes importants de cuivre et plomb. Le mois de mars est en retrait de 42% par rapport à l’an passé, à périmètre constant (confinement dans la 2ème quinzaine).

Dans les deux divisions, les marges unitaires ont été légèrement impactées par des évolutions défavorables des conditions de marché.

Multiservices

Le chiffre d’affaires progresse de 6,1%, sous l’effet d’acquisitions réalisées l’an passé (Propreté) ou en début d’exercice (travail temporaire), et d’une croissance organique nette dans le métier Propreté. Dans les services aéronautiques, le chiffre d’affaires a commencé à décroître (–10%), principalement sur le mois de mars.

EBITDA courant1

L’EBITDA courant s’élève à 91,5 M€. Il tient compte de l’application de la norme IFRS 16, qui a pour effet de le majorer de 10,4 M€ par rapport à ce qu’il était avec l’application de la norme IAS 17.

Dans l’activité Services à l’Environnement, le volume inférieur de ferrailles traitées, et des marges unitaires légèrement inférieures à celles de l’an passé ont un impact négatif qui n’est pas compensé par les économies réalisées (frais de personnel, énergie, entretien), par la contribution positive de Lyrsa sur un trimestre (+4,9 M€) et par l’amélioration sensible des résultats du métier Services aux Collectivités en France (+4,6 M€). L’EBITDA courant s’élève à 70,7 M€, à comparer à 83,9 M€ l’an passé.

Dans l’activité Multiservices, l’EBITDA courant s’élève à 22,3 M€, à comparer à 13,5 M€ l’an passé. Cette progression s’explique à hauteur de 5,9 M€ par l’application de la norme IFRS 16, et par une amélioration de la profitabilité dans le métier Propreté. A contrario, le métier Aéronautique subit les effets de la baisse de chiffre d’affaires.

Résultat opérationnel courant2

Après prise en compte des amortissements, plus élevés que l’an passé à cause des investissements réalisés, et à cause de l’impact de la norme IFRS 16 (+10,1 M€), le résultat opérationnel s’élève à   33,4 M€, en retrait de 34,4% par rapport à l’an passé.

Résultat opérationnel

Après prise en compte de la réévaluation de la participation dans Reyfra, historiquement détenue à 50% par Derichebourg Environnement, dans le cadre de l’acquisition de Lyrsa (+7,7 M€), du profit lié à une issue favorable en appel dans un litige initié par Veolia (+3,7 M€), d’une perte sur la cession d’une filiale en Italie (-2,3 M€), et d’autres éléments d’importance moindre, le résultat opérationnel est de 41,9 M€, en baisse de 13,0% par rapport à l’an passé.

Résultat net revenant aux actionnaires

Le résultat net revenant aux actionnaires s’établit à 22,4 M€, en baisse de 26,5% par rapport à l’an passé.

Perspectives

Le mois d’avril 2020 a été marqué par le confinement en France pendant la totalité du mois. A compter du 11 mai, une levée du confinement est intervenue, marquant le redémarrage progressif des activités économiques.

La principale incertitude pour les mois à venir réside dans le rythme de reprise de l’activité après ce freinage très brutal et cet arrêt relativement prolongé pendant la période de confinement. Le groupe connaît dans son portefeuille 3 types d’activités, dont la cyclicité est différente :

  • Des activités à cycle très court, comme le recyclage, où le volume d’activité peut repartir en quelques jours si la demande des sidérurgistes est soutenue. Le niveau d’activité a déjà bien progressé depuis son point bas de début avril, il peut certainement progresser d’encore quelques points, mais il est peu vraisemblable que l’on retrouve des niveaux proches de ceux prévalant avant la Crise du COVID-19 avant le mois de septembre au mieux.
  • Des activités à cycle relativement court, où la durée de cycle est proche de celle du mois (activités de nettoyage). Dans ces activités, la reprise devrait être proche du rythme de l’activité économique dans son ensemble.
  • Des activités à cycle long, assises sur des programmes dont les cadences sont définies à l’avance qui évoluent peu d’un mois sur l’autre : c’est le cas de l’aéronautique, où les perspectives sont négatives pour les prochains mois, car les cadences d’assemblage du principal client sont revues à la baisse, et peuvent encore être dégradées. Dans ce métier, l’absence de réduction significative d’effectifs dans les prochains mois est conditionnée à une mise en œuvre quasi-immédiate de mesures de compétitivité interne et de plans de soutien à l’activité bénéficiant également aux sous-traitants.

De manière générale, l’ampleur de la reprise dépendra de la rapidité de la mise en place et de la facilité de mise en œuvre des plans de relance nationaux et/ou européens, qu’ils soient généraux ou sectoriels.

Dans chacune de ces activités, le groupe sera attentif à la santé financière de ses clients, dont un nombre important est affecté par les conséquences économiques de la pandémie.

  

COMPTE DE RESULTAT

en millions d'euros 31/03/2020 31/03/2019 Variation
       
Chiffre d'affaires 1 302,3 1 375,9 (5,3%)
dont Services à l'Environnement 857,6 956,7 (10,4%)
dont Multiservices 444,4 418,7 6,1%
       
EBITDA courant 91,5 93,4 (2,1%)
dont Services à l'Environnement 70,7 83,9 (15,7%)
dont Multiservices 22,3 13,5 65,6%
       
Résultat opérationnel courant 33,4 50,9 (34,4%)
dont Services à l'Environnement 26,6 48,0 (44,5%)
dont Multiservices 9,7 8,0 20,8%
       
Eléments à caractère non-courant, nets 8,5 (2,8)  
       
Résultat opérationnel 41,9 48,1 (13,0%)
       
Frais financiers nets (5,7) (5,2)  
Autres éléments financiers (0,3) (1,2)  
       
Résultat avant impôts 35,9 41,7 (14,0%)
       
Impôt sur le bénéfices (13,1) (10,9)  
Part du résultat des sociétés mises en équivalence 0,2 0,8  
Résultat des activités arrêtées ou en cours de cession      
Résultat net revenant aux intérêts ne conférant pas le contrôle (0,7) (1,1)  
       
Résultat net revenant aux actionnaires 22,4 30,4 (26,5%)

 

BILAN

(en millions d'euros) 31/03/2020 30/09/2019 Variation (%)
Ecart d'acquisition 285,0 227,7  
Immobilisations incorporelles 7,6 8,0  
Immobilisations corporelles 489,3 539,2  
Droits d'utilisation 187,6    
Actifs financiers 17,7 8,8  
Participations dans les entreprises associées et co-entreprises 11,8 18,5  
Impôts différés 29,8 26,5  
Total actifs non-courants 1 028,9 828,7 24,2%
Stocks et encours 100,9 67,8  
Créances Clients 312,5 284,1  
Créances d'impôt 5,1 3,8  
Autres actifs 85,1 62,5  
Actifs financiers 12,7 20,2  
Trésorerie et équivalents de trésorerie 298,7 284,6  
Instruments financiers   0,0  
Total actifs courants 815,0 723,0 12,7%
Total actifs non-courants et groupes d'actifs destinés à être cédés   5,8  
Total actif 1 843,9 1 557,4 18,4%
       
       
(en millions d'euros) 31/03/2020 30/09/2019 Variation (%)
Capitaux propres groupes 525,2 523,1  
Intérêts ne conférant pas le contrôle 3,8 2,9  
Total capitaux propres 529,0 526,0 0,6%
Emprunts et dettes financières 553,4 324,8  
Provisions retraite et avantages similaires 49,5 49,6  
Autres provisions 24,0 23,7  
Impôts différés 16,3 17,1  
Autres passifs 6,3 3,2  
Total passifs non-courants 649,5 418,4 55,2%
Emprunts et dettes financières 166,9 84,8  
Provision 5,0 2,6  
Fournisseurs 238,5 257,1  
Dette d'impôt 9,4 7,7  
Autres passifs 243,6 252,7  
Instruments financiers 2,1 2,7  
Total passifs courants 665,4 607,6 9,5%
Total passifs liés à un groupe d'actifs destiné à être cédés   5,4  
Total passif 1 843,9 1 557,4 18,4%

 Passage de l’endettement financier net du 30 septembre 2019 au 31 mars 2020

Endettement financier net 30/09/2019 124,9
EBITDA courant -91,5
Investissements 59,3
Frais financiers nets 5,7
Impôts sur les sociétés 12,4
Autres -3,2
Sous-total 107,6
Variation de BFR 32,7
Dividendes 17,5
Croissance externe 192,6
Première application IFRS 16 vs IAS 17 65,3
Nouveaux droits d'utilisation 5,9
Endettement financier net 31/03/2020 421,6

  

 A propos de Derichebourg

Le groupe Derichebourg est un acteur majeur, au plan international, des services aux entreprises et aux collectivités. Il propose une gamme complète et intégrée de prestations dans deux secteurs d’activités complémentaires : les services à l’environnement (recyclage, valorisation, collecte des déchets ménagers, nettoiement urbain, gestion des déchetteries…) et les services aux entreprises (propreté, énergie, intérim, aéronautique…). Le groupe est aujourd’hui présent dans 12 pays, sur 3 continents et compte quelques 36.800 collaborateurs dans le monde. Le groupe Derichebourg a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 2,7 milliards d’euros. Pour plus de renseignements : www.derichebourg.com

Code ISIN : FR0000053381 - DBG

1  EBITDA courant = Résultat opérationnel courant + dotation nette aux amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles et des droits d’utilisation

2 Résultat opérationnel courant = Résultat opérationnel +/- éléments non-courants

Pièce jointe

  • Résultats du premier semestre 2019-2020
Derichebourg (EU:DBG)
Graphique Historique de l'Action
De Sept 2020 à Oct 2020 Plus de graphiques de la Bourse Derichebourg
Derichebourg (EU:DBG)
Graphique Historique de l'Action
De Oct 2019 à Oct 2020 Plus de graphiques de la Bourse Derichebourg