PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics a réduit mercredi le montant de son plan d'investissements pour 2020 et de son dividende, après avoir enregistré des réultats inférieurs aux attentes au premier trimestre, du fait des répercussions de la pandémie de nouveau coronavirus sur ses activités.



Prenant en compte la croissance des bouleversements économiques liés à l'épidémie de Covid-19, le conseil de surveillance de STMicroelectronics a décidé de réduire le montant du dividende 2019. Il s'établira à 0,168 dollar par action, contre un dividende de 0,24 dollar par action promis à l'origine.



Sous réserve de l'accord de la prochaine assemblée générale, reprogrammée au 17 juin, ce dividende sera payable par tranche trimestrielle aux deuxième, troisième et quatrième trimestres 2020. Le conseil de surveillance compte toutefois demander l'autorisation d'envisager, au cours du mois de septembre 2020, d'augmenter ce dividende jusqu'à un maximum de 0,24 dollar par action.



Dans ce contexte de crise sanitaire mondiale, l'entreprise a également abaissé le montant de son plan d'investissements échaffaudé pour 2020. Il devrait représenter entre 1 et 1,2 milliard de dollars, alors que STMicroelectronics prévoyait initialement d'investir environ 1,5 milliard de dollars "en CAPEX" (dépenses d'investissement) cette année. Ce montant de 1,5 milliard de dollars avait été fixé dans le but de "soutenir nos initiatives stratégiques et la croissance de notre chiffre d'affaires pour progresser vers notre ambition de chiffre d'affaires à moyen terme de 12 milliards de dollars", selon les dirigeants.



Ces annonces ont été réalisées en marge de la publication de résultats inférieurs aux prévisions des analystes au titre du premier trimestre. Entre janvier et mars, le bénéfice net du groupe est ressorti à 192 millions de dollars (environ 177 millions d'euros), contre 392 millions de dollars au quatrième trimestre 2019. Le résultat net du premier trimestre a progressé de 7,9% par rapport à la période correspondante de 2019.



La marge brute s'est élevée à 846 millions de dollars sur les trois premiers mois de l'année, représentant 37,9% des ventes, contre un taux de 39,3% atteint au trimestre clos fin décembre. Cette contraction s'explique par la pression sur les prix et les charges liées aux capacités de production inutilisées, a précisé le groupe dans un communiqué. Le chiffre d'affaires du trimestre s'est établi à 2,23 milliards de dollars, contre 2,08 milliards de dollars un an plus tôt, s'inscrivant en amélioration de 7,5%.



Selon le consensus établi par Factset, les analystes tablaient en moyenne sur un résultat net trimestriel de 209 millions de dollars, sur une marge brute de 873 millions de dollars et sur un chiffre d'affaires de 2,29 milliards de dollars.



"Notre chiffre d'affaires s'est établi à environ 5% en dessous du point médian de nos prévisions au début du trimestre", a constaté Jean-Marc Chéry, le PDG de STMicroelectronics, cité dans le communiqué.



"L'épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement mises en place par les gouvernements du monde entier qui en ont découlé, ont engendré des défis pour nos activités de production et notamment, au cours des derniers jours du trimestre, pour la logistique", a expliqué Jean-Marc Chéry. "Notre marge brute du premier trimestre est ressortie à 37,9%, ce qui correspond dans une large mesure au point médian de nos prévisions", a ajouté le dirigeant.



Lors de l'annonce de ses résultats annuels en janvier dernier, STMicroelectronics avait annoncé tabler pour le premier trimestre 2020 sur une hausse d'environ 13,7% de son chiffre d'affaires en variation annuelle et sur une marge brute d'environ 38%, plus ou moins 200 points de base. Ces perspectives reposaient sur une hypothèse de taux de change effectif d'environ 1,12 dollar pour un euro.



Pour le deuxième trimestre, la société anticipe, au point médian, un chiffre d'affaires en baisse de 10,3% par rapport aux revenus du trimestre précédent, plus ou moins 350 points de base. La marge brute devrait s'établir à environ 34,6%, plus ou moins 200 points de base, a-t-elle précisé. Ces perspectives reposent sur une hypothèse de taux de change effectif d'environ 1,11 dollar pour 1 euro au deuxième trimestre.



Pour l'ensemble de l'année en cours, STMicroelectronics compte réaliser un chiffre d'affaires annuel compris entre 8,8 et 9,5 milliards de dollars. "Nous tablons sur une croissance au second semestre par rapport au premier semestre", a indiqué STMicroelectronics. Cette croissance sera tirée par les programmes déjà engagés auprès de clients et la résolution des contraintes liées à la chaîne d'approvisionnement.



-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: VLV



COMMUNIQUES FINANCIERS DE STMICROELECTRONICS :



http://investors.st.com/phoenix.zhtml?c=111941&p=irol-calendarpast



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



April 22, 2020 02:16 ET (06:16 GMT)




Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA
Stmicroelectronics (BIT:STM)
Graphique Historique de l'Action
De Oct 2020 à Nov 2020 Plus de graphiques de la Bourse Stmicroelectronics
Stmicroelectronics (BIT:STM)
Graphique Historique de l'Action
De Nov 2019 à Nov 2020 Plus de graphiques de la Bourse Stmicroelectronics