PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le spécialiste du génie électrique et mécanique Spie a confirmé jeudi ses perspectives pour le second semestre de l'année, après que ses résultats ont montré des signes de reprise au troisième trimestre. Sur la période, les performances de Spie sont également ressorties supérieures aux attentes des analystes.



Pour le second semestre de l'exercice en cours, les dirigeants de Spie anticipent toujours un retrait de la marge d'Ebita par rapport au niveau de la même période de 2019 (7%) "ne dépassant pas 50 points de base". L'Ebita est une mesure de résultat opérationnel retraité. Spie table également sur le "maintien d'une robuste génération de trésorerie, conduisant à une hausse limitée du levier financier de fin d'année, attendu au maximum à 3 en 2020" avant une "baisse significative attendue en 2021".



La confirmation de ces perspectives intervient alors que "au troisième trimestre, la production et la marge de Spie sont revenus proches des niveaux de l'an dernier, montrant une amélioration séquentielle considérable par rapport au trimestre précédent et confirmant la forte résilience du groupe depuis le début de la crise" sanitaire, a déclaré Gauthier Louette, le PDG de Spie, cité dans un communiqué.



Entre juillet et septembre, la production consolidée de Spie - l'équivalent de son chiffre d'affaires - a reflué de 3,1%, à 1,72 milliard d'euros. Hors effets de périmètre et, à la marge, effets de change, la production consolidée a plié de 1,8% en données organiques.



Au troisième trimestre, l'Ebita, une mesure de résultat opérationnel retraité, s'est établi à 96,4 millions d'euros, en repli de 10,4% sur un an. A ce niveau, la marge d'Ebita ressort à 5,6%, en recul de 50 points de base.



Les analystes interrogés par Factset anticipaient une production consolidée de 1,70 milliard d'euros et un Ebita de 90 millions d'euros au troisième trimestre.



Par zone géographique, la production du groupe sur son premier marché, la France, s'est contractée de 2,8% en données organiques au troisième trimestre, à 642,4 millions d'euros. Sur la période, cet indicateur a reculé de 5,8% en Allemagne, à 523 millions d'euros. Dans la région Europe du Nord-Ouest, la production à neuf mois a fléchi de 1,9% sur une base organique, à 336,5 millions d'euros.



-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: ECH



COMMUNIQUES FINANCIERS DE SPIE :



Finance



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



November 05, 2020 01:10 ET (06:10 GMT)




Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA
Spie (EU:SPIE)
Graphique Historique de l'Action
De Nov 2020 à Déc 2020 Plus de graphiques de la Bourse Spie
Spie (EU:SPIE)
Graphique Historique de l'Action
De Déc 2019 à Déc 2020 Plus de graphiques de la Bourse Spie