PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe de services aux collectivités Suez a pris acte mardi de la reprise par Veolia de 29,9% de son capital auprès d'Engie, estimant que cette opération s'est réalisée d'une manière "hostile et dans des conditions inédites et irrégulières".



Dans un communiqué, "le groupe confirme qu'il mettra en oeuvre tous les moyens à sa disposition pour préserver les intérêts de ses salariés, de ses clients, et toutes ses parties prenantes, notamment pour assurer un traitement égalitaire et juste de tous ses actionnaires, et éviter une prise de contrôle rampante ou un contrôle de fait".



Lundi soir, Veolia a confirmé son intention d'acquérir le contrôle de Suez après qu'Engie a accepté de lui céder une participation de 29,9%, tout en soulignant que le prix offert de 18 euros par action pourrait être ajusté si la valeur de la société de services aux collectivités venait à être affectée.



Le conseil d'administration d'Engie a accepté l'offre de Veolia alors que l'Etat s'est opposé à l'opération. "En l'absence d'accord amiable entre Veolia et Suez", l'Etat a voté contre la proposition de cession de cette participation, a indiqué le ministère de l'Economie. L'Etat est actionnaire à hauteur de 22% d'Engie.



-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



October 06, 2020 01:44 ET (05:44 GMT)




Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA
Suez (EU:SEV)
Graphique Historique de l'Action
De Oct 2020 à Nov 2020 Plus de graphiques de la Bourse Suez
Suez (EU:SEV)
Graphique Historique de l'Action
De Nov 2019 à Nov 2020 Plus de graphiques de la Bourse Suez