Actualisé: Alstom vise un "futur nouveau", fustige le veto de l'UE à sa fusion avec Siemens

Date : 06/02/2019 @ 15h16
Source : Dow Jones News
Valeur : Alstom (ALO)
Cours : 37.93  -0.62 (-1.61%) @ 17h39
Alstom Cours Graphique

Actualisé: Alstom vise un "futur nouveau", fustige le veto de l'UE à sa fusion avec Siemens

Alstom (EU:ALO)
Graphique Historique de l'Action

1 an : De Oct 2018 à Oct 2019

Plus de graphiques de la Bourse Alstom


(Actualisation: précisions sur l'impact de la décision de Bruxelles sur le versement de deux dividendes exceptionnels).



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Alstom va désormais se projeter dans un "futur nouveau" et définir sa feuille de route stratégique incluant une allocation appropriée du capital, a annoncé mercredi le groupe après que la Commission européenne a officiellement interdit la fusion de ses activités avec Siemens Mobility.



Dans un communiqué, le groupe Alstom a pris acte du fait que le rapprochement avec Siemens "n'aura pas lieu" et a souligné qu'il se concentrerait sur la "poursuite de sa croissance en tant que leader mondial du secteur de la mobilité, soutenue par des fondamentaux solides".



"Grâce à une stratégie 2020 réussie qui a délivré des résultats avant l'objectif, Alstom reste très bien positionné pour offrir à ses clients et aux passagers des solutions de mobilité innovantes, compétitives et propres", a affirmé l'industriel.



Répondant aux critiques de la Commission sur son projet de rapprochement avec Siemens, Alstom a regretté que "les remèdes proposés, y compris les améliorations récentes, aient été considérés comme insuffisants".



"Les remèdes concernaient un périmètre étendu et répondaient à l'ensemble des inquiétudes exprimées par la Commission en ce qui concerne la signalisation et les trains à très grande vitesse", a déploré Alstom.



"Il s'agit d'un net revers pour l'industrie en Europe", a rétorqué l'industriel.



Les projets de dividendes exceptionnels remis en cause



Le projet de fusion entre Alstom et Siemens Mobility prévoyait le versement aux actionnaires du groupe français de deux dividendes exceptionnels de 4 euros par action chacun. Le premier dividende correspondait à la prime de contrôle de Siemens, qui devait devenir le premier actionnaire du groupe français avec plus de 50% de son capital. De fait, ce dividende ne sera pas versé.



Le deuxième dividende exceptionnel avait été promis par Alstom après que le groupe français a finalisé l'an dernier la cession de ses participations dans les coentreprises qu'il détenait avec General Electric.



Ce deuxième dividende de 4 euros par action devait être versé une fois la fusion avec Siemens Mobility achevée.



Le conseil d'administration d'Alstom décidera au cours de l'année 2019 comment le groupe compte déployer le capital correspondant, a précisé une porte-parole de l'industriel à l'agence Agefi-Dow Jones.



-Eric Chalmet et Julien Marion, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 95; echalmet@agefi.fr ed: VLV - LBO



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



February 06, 2019 08:56 ET (13:56 GMT)




Copyright (c) 2019 L'AGEFI SA
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

Les cours EURONEXT (CAC 40, etc. ) et FOREX (les devises) sont en direct si connecté.
NYSE, AMEX, et ASX sont en différé d'environ 20 minutes. Les autres cours sont en différé d'environ 15 minutes.

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V:fr D:20191018 23:37:52