(Actualisation: précisions sur les résultats, expéditions d'acier et de minerai de fer au premier trimestre)



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe sidérurgique ArcelorMittal s'est montré jeudi plus confiant que précédemment sur la hausse de la consommation d'acier en 2021 et a annoncé une amélioration de ses résultats au premier trimestre.



ArcelorMittal s'attend désormais à ce que la croissance de la consommation mondiale d'acier s'inscrive dans le haut ou au-dessus de la fourchette de 4,5% à 5,5% communiquée à l'occasion de la publication des résultats annuels du groupe en février.



Cette révision découle d'une amélioration progressive de l'activité économique au cours du premier trimestre, "avec un équilibre favorable entre l'offre et la demande et un environnement de stocks bas après une période de déstockage prolongée", a indiqué ArcelorMittal dans un communiqué.



Sur les trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de l'aciériste européen est ressorti à 16,1 milliards de dollars, contre 14,8 milliards de dollars un an plus tôt, porté notamment par une hausse des prix de l'acier et du minerai de fer.



L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a progressé à 3,24 milliards de dollars, contre 967 millions de dollars au premier trimestre 2020.



Le groupe a dégagé un résultat opérationnel de 2,64 milliards de dollars au premier trimestre, après une perte de 353 millions de dollars un an plus tôt. L'an dernier, la chute de la production industrielle en Europe, en raison de la crise sanitaire, avait lourdement pesé sur le résultat net du groupe au premier trimestre.



ArcelorMittal a dégagé un résultat net de 2,29 milliards de dollars sur le trimestre, après une perte nette de 1,1 milliard de dollars sur les trois premiers mois de 2020.



Selon un consensus établi par Factset, les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 1,89 milliard de dollars, sur un Ebitda de 3,17 milliards de dollars et sur un chiffre d'affaires de 16,53 milliards de dollars.



Les expéditions d'acier ont reculé à 16,5 millions de tonnes au premier trimestre, contre 19,5 millions de tonnes un an plus tôt, du fait notamment d'une baisse de 3,1% des expéditions en Europe et d'un effet périmètre défavorable suite à la cession de la société Cleveland-Cliffs aux Etats-Unis. Les expéditions de minerai de fer au prix de marché ont également diminué au premier trimestre, à 9,8 millions de tonnes contre 14,4 millions de tonnes un an plus tôt.



-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 90; adore@agefi.fr ed: VLV





COMMUNIQUES FINANCIERS D'ARCELORMITTAL :



http://corporate.arcelormittal.com/news-and-media/press-releases/2017



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



May 06, 2021 02:54 ET (06:54 GMT)




Copyright (c) 2021 L'AGEFI SA