(Actualisation : opposition de l'Etat à l'opération lors du conseil d'administration d'Engie, commentaires de son président, Jean-Pierre Clamadieu, qui se dit persuadé que Suez et Veolia trouveront un "terrain d'entente").



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le conseil d'administration d'Engie a accepté lundi l'offre de Veolia pour le rachat de sa participation de 29,9% dans Suez, a annoncé le groupe énergétique dans un communiqué alors que l'Etat s'est pour sa part opposé à l'opération.



"En l'absence d'accord amiable entre Veolia et Suez", l'Etat a voté contre la proposition de cession de cette participation, a indiqué le ministère de l'Economie. L'Etat est actionnaire à hauteur de 22% d'Engie.



"Le conseil a pris acte de l'ensemble des engagements pris par Veolia et notamment de son engagement inconditionnel de ne pas déposer d'offre publique d'achat hostile à l'issue de l'acquisition de la participation d'Engie dans Suez et des échanges entamés entre les parties ces derniers jours sur le projet industriel", a commenté Engie.



L'opération sera réalisée très rapidement, a indiqué Jean-Pierre Clamadieu, le président d'Engie, lors d'une conférence de presse à l'issue du conseil d'administration. "L'offre finale est conforme aux attentes du conseil, en termes de prix et de garanties sociales", a ajouté Jean-Pierre Clamadieu.



Cette étape franchie, reste maintenant à trouver un accord entre Suez et son nouvel actionnaire de référence, Veolia. Les deux groupes s'opposent depuis la fin du mois d'août. Sur ce point, Jean-Pierre Clamadieu se veut relativement optimiste. "Nous avons les bases de ce qui pourrait constituer un accord entre Suez et Veolia, et je suis persuadé qu'une fois cette étape franchie les deux entreprises vont devoir trouver un terrain d'entente. J'ai le sentiment que l'écart entre Veolia et Suez est franchissable", a indiqué le président d'Engie.



Les discussions tournent autour du périmètre de Suez Eau France, la division de Suez qui doit être revendue par Veolia à Meridiam. "J'encourage les deux entreprises et les dirigeants à se mettre très vite autour d'une table", a insisté Jean-Pierre Clamadieu, qui se dit prêt à jour le rôle de facilitateur si besoin.



Pour Engie, cette opération représente un produit de cession de 3,4 milliards d'euros et dégagera une plus-value avant impôts de 1,8 milliard d'euros qui sera enregistrée dans les comptes 2020 du groupe.



BNP Paribas, Credit Suisse, Lazard, BDGS, Weil, Gotshal & Manges, et d'Angelin & Co ont été les conseils financiers et juridiques d'Engie dans cette opération.



-Olivier Pinaud et Eric Chalmet, Agefi-Dow Jones 01.41.27.47.95 echalmet@agefi.fr ed: JEB



-Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



October 05, 2020 15:40 ET (19:40 GMT)




Copyright (c) 2020 L'AGEFI SA
Suez (EU:SEV)
Graphique Historique de l'Action
De Oct 2020 à Nov 2020 Plus de graphiques de la Bourse Suez
Suez (EU:SEV)
Graphique Historique de l'Action
De Nov 2019 à Nov 2020 Plus de graphiques de la Bourse Suez