(Actualisation: commentaires du directeur financier d'Hermès, Eric du Halgouët, sur les perspectives du groupe et sur les ventes en ligne, réaction en Bourse)



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe de luxe Hermès a confirmé jeudi ses perspectives pour le moyen terme, après avoir vu ses revenus bondir plus qu'attendu au premier trimestre, grâce notamment au dynamisme des ventes en Chine.



"Malgré les incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde, le groupe confirme un objectif de progression du chiffre d'affaires à taux constants ambitieux" à moyen terme, a indiqué Hermès dans un communiqué.



En raison des conditions sanitaires toujours incertaines, il est "très difficile" de dégager des tendances sur l'ensemble de l'année, a commenté le directeur financier d'Hermès, Eric du Halgouët, à l'occasion d'une conférence téléphonique avec des journalistes.



Si la situation en Europe reste cahotique, la dynamique est "très positive" en Chine tandis que la zone Amériques montre des signes de redressement rapide, a cependant souligné le dirigeant.



Sur les trois premiers mois de 2021, le sellier a réalisé un chiffre d'affaires de 2,08 milliards d'euros, en hausse de 38,4% sur un an en données publiées et de 43,7% à taux de change constants.



Selon le consensus établi par Factset, les analystes anticipaient un chiffre d'affaires de 1,77 milliard d'euros, en moyenne, au premier trimestre.



Bond des ventes en Asie-Pacifique



En Asie-Pacifique hors Japon, les ventes trimestrielles ont bondi de 88,1% en données publiées et 93,6% à taux de change constants, pour atteindre 1,13 milliard d'euros. Au Japon, elles ont progressé de 20% en données organiques, à 241,1 millions d'euros. Le chiffre d'affaires de la zone Amériques a crû de 22,6% sur un an à taux de change constants, à 290,9 millions d'euros.



En France, les ventes ont reculé de 9,3% sur un an, à 153,1 millions d'euros. Dans le reste de l'Europe, les ventes ont baissé de 0,8% sur un an à taux de change constants, à 227,9 millions d'euros. Dans l'ensemble de la zone Europe, les ventes ont principalement souffert de la réduction des flux touristiques et des nouvelles restrictions de circulation mises en place au cours du trimestre pour lutter contre la propagation de la pandémie.



Dans le reste du monde, les revenus d'Hermès ont atteint 40,6 millions d'euros au premier trimestre, en hausse de 40,1% sur un an à taux de change constants.



Sur le plan des ventes en ligne, toutes les zones géographiques ont connu des croissances "à trois chiffres", a indiqué Eric du Halgouët, qui estime que ce canal pourrait dégager des ventes dépassant un milliard d'euros "d'ici quelques années".



Vers 9h40, le cours de l'action Hermès gagnait 2,6% à 1.0531 euros, dans un marché parisien en hausse de 0,5%.



-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 90; adore@agefi.fr ed: VLV - ECH



COMMUNIQUES FINANCIERS DE HERMES INTERNATIONAL :



http://finance.hermes.com/Communiques/Tous-les-communiques



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



April 22, 2021 03:49 ET (07:49 GMT)




Copyright (c) 2021 L'AGEFI SA