BARCELONE (Agefi-Dow Jones)--La confiance des ménages américains s'est dégradée au début janvier, alors que la propagation du variant Omicron et la forte inflation obscurssisent les perspectives économiques, a indiqué vendredi l'université du Michigan.



L'indice préliminaire de l'université a reculé à 68,8, contre 70,6 fin décembre. Les économistes interrogés par le Wall Street Journal tablaient sur un indice de 70.



La confiance des ménages reste loin du niveau atteint en février 2020 avant le début de la crise sanitaire, quand l'indice s'était hissé à 101.



"Même si les variants Delta et Omicron ont certainement contribué à ce mouvement de repli, la baisse est également liée à l'accélération de l'inflation", commente Richard Curtin, l'économiste chargé de l'étude.



Les Américains interrogés tablent en moyenne sur une inflation de 4,9% cette année, contre 4,8% le mois dernier. Pour les cinq prochaines années, la hausse des prix est attendue à 3,1% par an, au lieu de 2,9% en décembre.



Les trois quarts des consommateurs considèrent que l'inflation constitue désormais la principale menace pour l'économie, devant le chômage, a précisé Richard Curtin.



L'indice définitif de l'université du Michigan pour le mois en cours sera publié le 28 janvier.





-Xavier Fontdegloria, The Wall Street Journal (Version française Thomas Varela) ed : ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



January 14, 2022 10:34 ET (15:34 GMT)




Copyright (c) 2022 Dow Jones & Company, Inc.