BARCELONE (Agefi-Dow Jones)--Le départ de l'administrateur délégué de Telecom Italia, Luigi Gubitosi, au moment où l'opérateur italien de télécommunications commence à examiner une offre d'achat de la société de capital-investissement KKR met en évidence le pouvoir de Vivendi sur la transaction, estime Bryan Garnier.



KKR a soumis une offre préliminaire et non contraignante de 50,5 centimes d'euro par action afin de racheter Telecom Italia, un prix qui, selon Vivendi, ne reflète pas la valeur de la société.



Vivendi détient une participation de 23,75% dans Telecom Italia.



"Vivendi peut accepter une offre inférieure à son prix d'entrée moyen mais nous doutons que le groupe accepte une autre dépréciation significative, en deçà de la valeur comptable actuelle. Par conséquent, nous ne nous attendons pas à ce que Vivendi accepte quoi que ce soit en dessous de 0,8 euro", indique Bryan Garnier.



L'action Telecom Italia perd 2,6% à 0,47 euro.



-Mauro Orru, Dow Jones Newswires (Version française Maylis Jouaret) ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



November 29, 2021 05:14 ET (10:14 GMT)




Copyright (c) 2021 Dow Jones & Company, Inc.
Telecom Italia (BIT:TIT)
Graphique Historique de l'Action
De Sept 2022 à Oct 2022 Plus de graphiques de la Bourse Telecom Italia
Telecom Italia (BIT:TIT)
Graphique Historique de l'Action
De Oct 2021 à Oct 2022 Plus de graphiques de la Bourse Telecom Italia