BARCELONE (Agefi-Dow Jones)--La perspective d'un rachat total de Telecom Italia (TIM) par la société de capital-investissement KKR s'éloigne, estime Bryan, Garnier & Co., après que le conseil d'administration de l'opérateur de télécommunications a décidé de ne pas accorder d'audit préalable à KKR en l'absence d'une offre plus concrète. Il semble peu vraisemblable que KKR change sa position et il ne faut pas s'attendre à ce que TIM accepte une offre inférieure, mais d'autres options semblent plus envisageables, affirme l'intermédiaire financier. Celui-ci souligne l'intérêt d'un autre fonds, CVC, pour prendre une participation minoritaire dans la division entreprises de TIM, ainsi que l'intérêt possible d'autres sociétés de capital-investissement. Un retrait de KKR devrait ouvrir la porte à d'autres scénarios de ce type, ajoute Bryan, Garnier & Co. L'action TIM perd 1%, à 0,31 euro.



-Joshua Kirby, Dow Jones Newswires (Version française Aurélie Henri) ed: LBO



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



April 08, 2022 04:13 ET (08:13 GMT)




Copyright (c) 2022 Dow Jones & Company, Inc.
Telecom Italia (BIT:TIT)
Graphique Historique de l'Action
De Sept 2022 à Oct 2022 Plus de graphiques de la Bourse Telecom Italia
Telecom Italia (BIT:TIT)
Graphique Historique de l'Action
De Oct 2021 à Oct 2022 Plus de graphiques de la Bourse Telecom Italia