Aéroport de Paris SA - Un 1er trimestre 2022 marqué par la poursuite de la reprise du trafic dans l'ensemble du groupe

COMMUNIQUÉ FINANCIERINFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 20221

Tremblay-en-France, le 27 avril 2022

Aéroports de Paris SAUn 1er trimestre 2022 marqué par la poursuite de la reprise du trafic dans l'ensemble du groupe

Chiffre d'affaires consolidé du Groupe ADP en hausse de + 78,9 %2, à 848 millions d'euros (+ 69,3 %, à 803 millions d'euros hors intégration de l'aéroport d'Almaty)

  • Activités aéronautiques : en hausse de + 80,4 %, à 322 millions d'euros, du fait de la hausse du trafic à Paris (+ 211,8 %) ;
  • Commerces et services : en hausse de + 99,8 %, à 270 millions d'euros, en lien également avec la reprise du trafic;
  • Immobilier : en hausse de + 2,9 %, à 85 millions d'euros ;
  • International et développements aéroportuaires : en hausse de + 132,4 %, à 205 millions d'euros, du fait de la hausse du trafic de TAV Airports (+ 79,5 %) et à Amman (+ 195,4 %), ainsi qu'à l'intégration comptable de l'aéroport d'Almaty pour + 46 millions d'euros. Hors Almaty, le chiffre d'affaires du segment serait en hausse de + 80,5 %, à 159 millions d'euros.
  • Trafic du Groupe ADP3 : en hausse de + 79,7 %, à 47,0 millions de passagers au 1er trimestre de l'année 2022 par rapport à la même période en 2021, soit 62,6 % du trafic du 1er trimestre 2019 ;
    • Trafic de Paris Aéroport : en hausse de + 211,8 % à 14,6 millions de passagers contre 4,7 millions de passagers au 1er trimestre de l'année 2021, soit 61,4 % du trafic du 1er trimestre 2019.

Évolution du chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre de l'année 2022 par rapport à celui du 1er trimestre 2021

(en millions d'euros, sauf indication contraire) 3M 2022 3M 2021(1) 2022/2021
Chiffre d'affaires 848 474 + 374 M
Activités aéronautiques 322 179 + 144 M€
Commerces et services 270 135 + 135 M€
dont Société de Distribution Aéroportuaire 104 41 + 64 M€
dont Relay@ADP 14 3 + 11 M€
Immobilier 85 83 + 2 M€
International et développements aéroportuaires 205 88 + 117 M€
dont TAV Airports 148 60 + 89 M€
dont AIG 47 19 + 27 M€
Autres activités 37 41 - 5 M€
Eliminations inter-segments (70) (52) - 19 M€
CA/Pax à Paris (€)(2) 26,0 € 30,0 € - 4,0 €

(1) Les comptes de la société de gestion de l'aéroport d'Almaty ont été inclus dans les comptes consolidés de TAV Airports à compter de mai 2021 (sur l'acquisition de la société de gestion de l'aéroport d'Almaty, voir la section 5.1.6 du Document d'Enregistrement Universel 2021).(2) Chiffre d’affaires par passager dans les activités en zone réservée : Boutiques, bars & restaurants, bureaux de change & détaxe, salons commerciaux, accueils VIP, publicité et autres services payants en zone réservée.

Augustin de Romanet, Président-directeur général, a déclaré :« Au cours du 1er trimestre 2022, la reprise du trafic aérien s'est confirmée dans l'ensemble de nos aéroports et s'est même accélérée au mois de mars, le trafic total du Groupe atteignant le mois dernier 72,4 % du trafic de 2019, conformément à nos hypothèses pour 2022. Sous l'effet de cette reprise du trafic, le groupe enregistre un chiffre d'affaires consolidé de 848 millions d'euros sur le trimestre écoulé, en hausse de + 78,9 % par rapport à la même période en 2021. Le chiffre d'affaires du segment International est en hausse de + 132,4 %, du fait d'une reprise du trafic plus prononcée et de l'intégration de l'aéroport d'Almaty. S'agissant des activités commerciales à Paris, la hausse de la fréquentation dans nos aérogares se matérialise par un chiffre d'affaires par passager4 de 26,0 euros soit un niveau qui tend vers une normalisation par comparaison à 2021 et en hausse de 3,1 euros par rapport à 2019. Le chiffre d'affaires du segment Commerces et Services à Paris a doublé par rapport au premier trimestre 2021, à 270 millions d'euros. Les équipes de Groupe ADP sont pleinement mobilisées pour mettre en œuvre de la feuille de route stratégique 2025 Pioneers. Pour les trois années à venir, et jusqu'en 2025, notre ambition est de construire le socle d'un nouveau modèle aéroportuaire orienté vers la durabilité et la performance, en phase avec les attentes sociétales et environnementales. La trajectoire et les objectifs financiers et extra-financiers fixés à horizon 2025 traduisent l'attention que nous portons à la création de valeur pour toutes nos parties-prenantes. Dans ce cadre, le groupe vient de s'engager dans la démarche de définition et de validation de ses objectifs de réduction d'émissions de gaz à effet de serre (scopes 1, 2 et 3) par le SBTi (Science Based Target initiative), un programme conjoint du CDP, du Global Compact (Pacte Mondial) des Nations Unies, du World Ressources Institute (WRI) et du WWF ».Point d'actualité

Au 1er trimestre de l'année 2022, le niveau de trafic passagers du groupe5 est en hausse de + 79,7 % par rapport à 2021, à 47,0 millions de passagers, soit 62,6 % du niveau du trafic groupe sur la même période en 2019.

Au 1er trimestre de l'année 2022, le niveau de trafic passagers de Paris Aéroports est en hausse de + 9,9 millions de passagers par rapport à la même période en 2021, à 14,6 millions de passagers, soit 61,4 % du niveau du trafic à Paris au 1er trimestre 2019. Les mouvements d'avions à Paris Aéroport sont en hausse de + 110,5 % au 1er trimestre 2022 par rapport à la même période en 2021. À Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly, les plateformes adaptent leurs infrastructures en fermant ou ouvrant des terminaux en fonction des évolutions du trafic passagers.

S'agissant des plateformes à l'international du groupe, la plupart des aéroports sont ouverts aux vols commerciaux. Un certain nombre de pays avaient renforcé les restrictions de déplacements lors de la reprise de la pandémie au mois de mars 2021, avant de les alléger progressivement au cours de l'année (se référer à la page 5 pour plus de détails).

Dans le contexte créé par l'invasion de l'Ukraine par la Russie et les sanctions internationales prononcées à l'égard de la Russie, le groupe suit l'évolution de la situation afin d'en déterminer les conséquences à court, moyen et long terme. En 2019, le trafic avec l'Ukraine et la Russie représentait 1,4 % du trafic total de Paris Aéroport, ainsi que 17,1 %6 du trafic total de TAV Airports, soit 27,9 %2 du trafic international de TAV Airports. À ce stade, bien que le trafic aérien entre ces deux pays et les plateformes aéroportuaires exploitées par le groupe situées au sein de l'Union Européenne (en provenance ou à destination) soit fortement impacté, le groupe n'anticipe pas, en l'absence d'évolution notable de la situation, que les conséquences du conflit soient de nature à remettre en question ses prévisions financières et ses hypothèses de trafic.

Par ailleurs, Groupe ADP et Samsic ont acté la levée de l'option de vente du reliquat de 20 % que le groupe détient dans le capital social de Hub Safe, une société spécialisée dans la sûreté aéroportuaire. La cession desdites action à Samsic devrait avoir lieu à partir d'avril 2023.

Chiffre d'affaires consolidé des 3 premiers mois de l'année 2022 – Evolution par segment

Activités aéronautiques – Plateformes franciliennes

(en millions d'euros) 3M 2022 3M 2021 2022/2021
Chiffre d'affaires 322 179 + 144 M€   
Redevances aéronautiques 177 73 + 104 M€   
Redevances passagers 101 29 + 72 M€   
Redevances atterrissage 43 24 + 19 M€   
Redevances stationnement 33 20 + 14 M€   
Redevances spécialisées 40 20 + 20 M€   
Revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaire 98 78 + 20 M€   
Autres produits 8 8 (0 M€)   

Au 1er trimestre de l'année 2022, le chiffre d'affaires du segment Activités aéronautiques, qui se rapporte aux seules activités aéroportuaires assurées par Aéroports de Paris en tant que gestionnaire des plateformes parisiennes, est en hausse de + 80,4 % à 322 millions d'euros. Il ne varie pas dans la même proportion que l'évolution du trafic passagers, sur les plateformes parisiennes sur l'année (+ 211,8 %), du fait notamment de la rigidité des revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaires.

Le produit des redevances aéronautiques (redevances par passager, d'atterrissage et de stationnement) a augmenté de + 142,7 %, à 177 millions d'euros. Cette évolution s'explique par la hausse de + 244,2 % du produit de la redevance par passager, liée à la hausse du trafic passagers (+ 211,8 %), la hausse de + 77,1 % du produit de la redevance d'atterrissage, liée à la hausse des mouvements d'avions (+ 110,5 %), et la hausse de + 71,0 % du produit de la redevance de stationnement.

Pour rappel, par sa décision n°2021-068 du 16 décembre 2021, publiée le 17 janvier 2022, l'ART a homologué les évolutions tarifaires suivantes pour les plateformes de Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly, qui sont entrées en vigueur le 1er avril 2022 : une hausse de + 1,54 % de la redevance par passager, un gel du tarif unitaire de la redevance de stationnement et de la redevance d'atterrissage et une hausse moyenne de + 0,95 % pour les redevances accessoires (à l'exception de la redevance PHMR7 en hausse de + 10,0 %, sur la plateforme de Paris-Charles de Gaulle et + 0,94 % à Paris-Orly). Concernant la plateforme de Paris-Le Bourget, l'ART a homologué des hausses tarifaires de + 0,91 % pour la redevance d'atterrissage et + 19,9 % pour la redevance de stationnement.

Le produit des redevances spécialisées est en hausse de + 102,4 %, à 40 millions d'euros, liée à la hausse du trafic passagers.

Les revenus liés à la sûreté et à la sécurité aéroportuaires sont en hausse de + 25,0 %, à 98 millions d'euros.

Les autres produits, constitués notamment de refacturations à la Direction des Services de la Navigation Aérienne, de locations liées à l'exploitation des aérogares et d'autres prestations de travaux réalisées pour des tiers, sont stables, à 8 millions d'euros.

Commerces et services – Plateformes franciliennes

(en millions d'euros) 3M 2022 3M 2021 2022/2021
Chiffre d'affaires 270 135 + 135 M€
Activités commerciales 144 55 + 89 M€
Société de Distribution Aéroportuaire 104 41 + 64 M€
Relay@ADP 14 3 + 11 M€
Autres Boutiques et Bars et Restaurants 12 5 + 8 M€
Publicité 5 3 + 2 M€
Autres produits 8 3 + 5 M€
Parcs et accès 28 15 + 13 M€
Prestations industrielles 50 27 + 24 M€
Recettes locatives 34 30 + 4 M€
Autres produits 14 8 + 6 M€

Au 1er trimestre de l'année 2022, le chiffre d'affaires du segment Commerces et services, qui se rapporte aux seules activités parisiennes, est en hausse de + 99,8 %, à 270 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires des activités commerciales8 se compose des revenus perçus côté pistes et côté ville sur les boutiques, les bars et restaurants, les activités banques et change et les loueurs de voitures ainsi que le chiffre d'affaires lié à la publicité.

Au 1er trimestre de l'année 2022, le chiffre d'affaires des activités commerciales est en hausse de + 161,7 %, à 144 millions d'euros, dont Société de Distribution Aéroportuaire, en hausse de + 157,2 %, à 104 millions d'euros et Relay@ADP, en hausse de + 343,7 %, à 14 millions d'euros.

Comme annoncé le 16 février 2022, la nouvelle stratégie commerciale du groupe initiée avec le plan 2025 Pioneers et le lancement de la marque Extime, ont conduit à une évolution de la définition du chiffre d'affaires par passager à partir de 2022. Le ratio inclus désormais l'ensemble des activités en zone réservée : boutiques, bars & restaurants, bureaux de change & détaxe, salons commerciaux, accueils VIP, publicité et autres services payants en zone réservée9.

Au 1er trimestre de l'année 2022, le CA/Pax s'établit à 26,0 euros, contre 30,0 euros à la même période en 2021, soit une baisse de - 13,3 % reflétant la normalisation de ce ratio découlant de la reprise du trafic. Par rapport au 1er trimestre 2019, le CA/Pax est en hausse de 3,1 euros, soit + 13,5 %, confortant le groupe dans l'efficacité du modèle de ses commerces.

Le chiffre d'affaires des parkings est en hausse de + 82,5 %, à 28 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires des prestations industrielles (fourniture d’électricité et d’eau) est en hausse de + 89,0 %, à 50 millions d'euros.

Le produit des recettes locatives (locations de locaux en aérogares) est en hausse de + 11,6 %, à 34 millions d'euros.

Les recettes des autres produits (essentiellement constitués de prestations internes) sont en hausse de + 74,3 %, à 14 millions d'euros.

Immobilier – Plateformes franciliennes

(en millions d'euros) 3M 2022 3M 2021 2022/2021
Chiffre d'affaires 85 83 + 2 M€
Chiffre d'affaires externe 73 71 + 3 M€
Terrains 29 28 + 1 M€
Bâtiments 20 19 + 1 M€
Autres 24 24 + 0 M€
Chiffre d'affaires interne 12 12 (0 M€)

Au 1er trimestre de l'année 2022, le chiffre d'affaires du segment Immobilier, qui se rapporte aux seules activités parisiennes, est en hausse de + 2,9 %, à 85 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires externe10 est en hausse de 3 millions d'euros, soit + 4,0 %, à 73 millions d'euros, du fait de l'effet de base favorable du 1er trimestre 2021 créé par la reprise en pleine propriété de plusieurs immeubles sur les plateformes parisiennes.

International et développements aéroportuaires

(en millions d'euros) 3M 2022 3M 2021(1) 2022/2021
Chiffre d'affaires 205 88 + 117 M€
ADP International 53 27    + 26 M€
dont AIG 47 19 + 27 M€
dont ADP Ingénierie 4 7 (3 M€)
TAV Airports 148 60 + 89 M€
Société de Distribution Aéroportuaire Croatie 3 1 + 2 M€

(1) Les comptes de la société de gestion de l'aéroport d'Almaty ont été inclus dans les comptes consolidés de TAV Airports à compter de mai 2021 (sur l'acquisition de la société de gestion de l'aéroport d'Almaty, voir la section 5.1.6 du Document d'Enregistrement Universel 2021).

Au 1er trimestre de l'année 2022, le chiffre d’affaires du segment International et développements aéroportuaires s'élève à 205 millions d'euros, en hausse de + 132,4 % par rapport à l'année 2021, du fait principalement de la hausse du chiffre d'affaires de TAV Airports et d'AIG, et malgré la baisse du chiffre d'affaires d'ADP Ingénierie de - 42,0 %, à 4 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires d'AIG est en hausse de + 143,2 %, à 47 millions d'euros, tiré par la hausse de + 195,4 % du trafic enregistrée à Amman sur l'ensemble des revenus, notamment le produit des redevances aéronautiques et spécialisées en hausse de + 19 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires de TAV Airports est en hausse de + 149,1 %, à 148 millions d'euros, du fait notamment :

  • de l'effet de l'intégration globale dans les comptes du groupe, à compter du 1er mai 2021, de la société de gestion de l'aéroport d'Almaty au Kazakhstan11, pour + 46 millions d'euros ;
  • de l'effet de la hausse du trafic sur le chiffre d'affaires des actifs gérés par TAV Airports, notamment en Géorgie12, pour + 12 millions d'euros, à TAV Ege pour + 5 millions d'euros et TAV Macédoine pour + 3 millions d'euros ;
    • de la hausse du chiffre d'affaires des sociétés de services de TAV Airports, notamment Havas (société spécialisée dans l'assistance en escale), pour + 12 millions d'euros, en raison de la hausse du nombre de vols servis, ainsi que BTA (société spécialisée dans les bars et restaurants) pour + 6 millions d'euros, et TAV OS (société spécialisée dans la gestion de salons aéroportuaires) pour + 6 millions d'euros, en raison de la hausse de la fréquentation des aéroports dans lesquelles opèrent ces sociétés.

Autres activités

(en millions d'euros) 3M 2022 3M 2021 2022/2021
Produits 37 41 (5 M€)
dont Hub One 35 37 (2 M€)

Au 1er trimestre de l'année 2022, le produit du segment Autres activités est en baisse de - 11,2 %, à 37 millions d'euros, du fait d'un moindre chiffre d'affaires d'Hub One, en baisse de - 5,3 %, à 35 millions d'euros, et en raison de la non-reconduction de certains travaux réalisés au titre de CDG Express.

Faits marquants de l'année 2022 intervenus depuis la publication des résultats annuels 2021, le 16 février 2022

Evolution du trafic sur le premier trimestre de l'année 2022

  • Situation des aéroports du groupe :
  Historique des suspensions de vols commerciaux et les fermetures d'infrastructures Statut au 31 mars 2022 Trafic Groupe (mPax) Variation 2022/2021(1) (en MPax) Niveau par rapport à 2019(1)
Paris Aéroport (CDG+ORY) Paris-CDG : Terminaux ouverts : 2A, 2B, 2C, 2D, 2E, 2F, 2G.Terminal 3 fermé depuis le 23/03/2020.Terminal 1 fermé depuis le 30/03/2020.   Paris-Orly : tous les secteurs ouverts Paris-CDG & Paris-Orly : ouverts aux vols commerciaux domestiques et internationaux. 14,6 + 9,9 61,4 %
Zagreb Fermeture des frontières aux ressortissants non européens du 19/03/2020 au 11/05/2020. Ouvert aux vols commerciaux domestiques et internationaux. 0,5 + 0,4 80,2 %
Jeddah-Hajj Fermeture totale depuis le 20/03/2020. Terminal fermé depuis le 20/03/2020. 0,0 + 0,0 0,0 %
Amman Suspension des vols commerciaux domestiques entre le 17/03/2020 et le 06/06/2020. Suspension des vols commerciaux internationaux du 17/03/2020 au 08/09/2020. Ouvert aux vols commerciaux domestiques et internationaux. 1,3 + 0,9 69,1 %
Conakry Fermeture totale du 22/03/2020 au 17/07/2020. Ouvert aux vols commerciaux internationaux. 0,1 + 0,0 98,4 %
Santiago du Chili Suspension des vols commerciaux internationaux entre le 17/03/20 et le 01/10/20. Restrictions à l'international d'avril à octobre 2021. Ouvert aux vols commerciaux domestiques et internationaux 4,6 + 2,5 66,0 %
Madagascar Suspension des vols commerciaux domestiques entre le 20/03/2020 et le 06/06/2020 et entre fin mars 2021 et début juin 2021. Suspension des vols commerciaux internationaux entre le 20/03/2020 et le 01/10/2020 et d'avril à novembre 2021. Antananarivo / Nosy be : ouverts aux vols commerciaux domestiques et internationaux. 0,1 + 0,0 33,6 %
New Delhi –GMR Airports Suspension des vols commerciaux domestiques et internationaux entre le 22/03/2020 et le 25/05/2020. Ouvert aux vols commerciaux domestiques et internationaux.Reprise des vols commerciaux internationaux réguliers depuis le 27 mars 2022. 11,9 + 2,2 70,8 %
Hyderabad –GMR Airports Suspension des vols commerciaux domestiques et internationaux entre le 22/03/2020 et le 25/05/2020. Ouvert aux vols commerciaux domestiques et internationaux.Reprise des vols commerciaux internationaux réguliers depuis le 27 mars 2022. 3,8 + 0,4 68,4 %
Cebu – GMR Airports Maintien des vols commerciaux domestiques et internationaux (marqué toutefois par des restrictions de voyages). Ouvert aux vols commerciaux domestiques et internationaux, restrictions de trafic. 0,7 + 0,4 21,4 %
Almaty –TAV Airports Suspension des vols commerciaux domestiques entre fin mars et fin avril 2020. Reprise des vols commerciaux internationaux depuis juin 2020. Suspension ponctuelle des vols commerciaux en janvier 2022. Ouvert aux vols commerciaux domestiques et internationaux. 1,3 + 0,0 104,3 %
Antalya – TAV Airports Suspension des vols commerciaux internationaux du 27/03/2020 à juillet 2020. Ouvert aux vols commerciaux domestiques et internationaux. 2,1 + 1,0 74,8 %
Ankara – TAV Airports Suspension des vols commerciaux internationaux du 27/03/2020 à juillet 2020. Ouvert aux vols commerciaux domestiques et internationaux. 1,9 + 0,8 52,6 %
Izmir – TAV Airports Suspension des vols commerciaux internationaux du 27/03/2020 à juillet 2020. Ouvert aux vols commerciaux domestiques et internationaux. 1,7 + 0,6 60,8 %
Autres plateformes –TAV Airports(2) - Ouvertes aux vols commerciaux domestiques et internationaux, des restrictions locales pouvant s'appliquer. 3,1 + 2,1 66,2 %
TOTAL GROUPE(1) - - 47,0 + 20,8 62,6 %

(1)   Le trafic du groupe intègre le trafic des aéroports de Delhi International Airport Limited (DIAL), Hyderabad International Airport Limited (GHIAL), Mactan-Cebu International Airport et Almaty International Airport à compter du 1er janvier 2019. Suite au non-renouvellement au 31 décembre 2021 du contrat d'assistance technique (TSA) relatif à l'aéroport de Maurice, le trafic du groupe n'inclut plus le trafic de l'aéroport de Maurice.(2)   Turquie (Milas-Bodrum & Gazipaşa), Croatie (Zagreb), Arabie Saoudite (Médine), Tunisie (Monastir & Enfidha), Géorgie (Tbilissi & Batumi), Macédoine du Nord (Skopje & Ohrid).

  • Trafic Groupe :
  Trafic passagers T1 2022 Var. T1 2022 / T1 2021 Niveau par rapport au T1 2019
Paris Aéroport 14 556 375 + 9 888 108 61,4 %
Paris-Charles de Gaulle 9 563 634 + 6 668 916 58,1 %
Paris-Orly 4 992 741 + 3 219 192 68,8 %
TAV Airports 9 992 223 + 4 424 388 66,7 %
GMR Airports 16 308 002 + 3 073 868 64,3 %
Amman 1 330 202 + 879 824 69,1 %
Santiago du Chili 4 609 875 + 2 520 876 66,0 %
Autres aéroports(13) 210 354 + 58 198 9,7 %
Groupe ADP(14) 47 007 031 + 20 845 262 62,6 %
  • Répartition géographique du trafic à Paris Aéroport :
Segment Trafic passagers T1 2022 Var. T1 2022 / T1 2021 (en passagers) Part dans le trafic total T1 2022 Niveau par rapport au T1 2019
France métropolitaine 2 460 902 + 1 269 488 16,9 % 68,8 %
Europe 6 055 165 + 4 727 486 41,6 % 61,4 %
Autre international 6 040 308 + 3 891 134 41,5 % 59,3 %
dont        
Afrique 1 870 321 + 1 046 201 12,8 % 65,0 %
Amérique du Nord 1 357 457 + 1 114 077 9,3 % 63,3 %
Amérique Latine 625 108 + 451 166 4,3 % 69,4 %
Moyen Orient 853 876 + 624 064 5,9 % 64,2 %
Asie-Pacifique 277 128 + 164 615 1,9 % 16,4 %
DROM-COM 1 056 418 + 491 011 7,3 % 85,3 %
Total Paris Aéroport 14 556 375 + 9 888 108 100,0 % 61,4 %

Hypothèses de trafic, prévisions et objectifs 2022-2025

Hypothèses de trafic, prévisions et objectifs 2022-2025

Ces objectifs sont bâtis sur des hypothèses d'absence de nouvelles restrictions ou fermetures d'aéroports liés à la crise sanitaire, de stabilité du modèle économique à Paris et d'absence de volatilité anormalement élevée en matière de taux de change et de taux d'inflation. Toute évolution négative par rapport à ces hypothèses pourrait avoir des effets défavorables sur le volume de trafic et les indicateurs financiers 2025. Ils sont par ailleurs construits sur la base du périmètre de consolidation à fin 2021, sans hypothèse d'évolution à horizon 2025.

  

  202215 2023 2024 2025
Trafic du Groupe16en % du trafic de 2019 70 % - 80 % Retour au niveau de trafic de 2019 entre 2023 et 2024 -
Trafic à Paris Aéroporten % du trafic de 2019   65 % - 75 % 85 % - 95 % 90 % - 100 % 95 % - 105 %
Retour au niveau de trafic de 2019 entre 2024 et 2026,au-delà du niveau de 2019 à partir de 2026
CA / Pax Extime à Paris17en euros - - - 27,5 €
Charges courantes ADP SA par passager, en € - - 16 € - 18 € / pax
Croissance de l'EBITDAgroupe, par rapport à 2019 - - Retour au niveaude 2019, soit un EBITDA supérieur ou égal à 1 772 M€ -
Marge d'EBITDAen % du chiffre d'affaires Compris entre 30 % et 35 % Compris entre 35 % et 40 %
Résultat net part du groupeen millions d'euros Positif
Investissements Groupe(hors invest. financier) 1 milliard d'euros par an en moyenne entre 2022 et 2025
Investissements ADP SA(hors invest. financier, régulé / non régulé) 550 M€ – 600 M€ 750 M€ - 800 M€ 650 M€ - 750 M€ 800 M€ - 900 M€
Ratio Dette financière nette / EBITDA 6x – 7x - - 4,5x – 5x
Dividendesen % du RNPGdus au titre de l'année N-1 - Taux de distribution de 60 %Plancher à 1€/action Taux de distribution de 60 %Plancher à 3€/action

Prochains évènements

  • Une conférence téléphonique (en anglais) se tiendra ce jour à 8h30 (CET) et sera retransmise en direct sur notre site internet. La présentation est disponible sur le site internet : finance.groupeadp.fr
    • Audiocast disponible sur notre site internet : Audiocast en anglais
    • Ecoute en direct
      • Depuis la France : + 33 (0) 1 70 37 71 66
      • Depuis les Etats-Unis : +1 212 999 6659           
      • Depuis l'international : +44 (0) 330 551 0200
      • Mot de passe : ADP
  • Prochaine publication de trafic :
    • Lundi 16 mai 2022 : Trafic du mois d'avril 2022
  • Assemblée générale des actionnaires : Mardi 17 mai 2022
  • Prochaine conférence thématique :
    • Mercredi 18 mai 2022 : Stratégie de TAV Airports
  • Prochaine publication des résultats :
    • Jeudi 28 juillet 2022 : Résultats semestriels 2022

Déclarations prospectives

Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières aux Etats-Unis ou dans tout autre pays.Des informations prospectives (y compris, le cas échéant, des prévisions et des objectifs) sont inclues dans cette présentation. Ces informations prospectives sont fondées sur des données, hypothèses et estimations considérées comme raisonnables à la date de diffusion du présent document mais qui peuvent cependant s'avérer inexactes et sont, en tout état de cause, sujettes à des risques. Il n'existe donc aucune certitude que les évènements prévus auront lieu ou que les résultats attendus seront effectivement obtenus. Des informations détaillées sur ces risques potentiels et incertitudes susceptibles d'entrainer des différences entre les résultats envisagés et ceux effectivement obtenus sont disponibles dans le document de référence déposé auprès de l'autorité française des marchés financiers le 14 avril 2022 sous le numéro D.22-0299, consultable en ligne sur le site internet de l’AMF à l’adresse www.amf-france.org ou celui d’Aéroports de paris à l’adresse www.parisaeroports.fr.Aéroports de Paris ne s’engage pas et n'a pas l'obligation de mettre à jour les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document pour refléter les faits et circonstances postérieurs à la date de cette présentation.

Contacts Relations Investisseurs : Cécile Combeau, Eliott Roch - +33 1 74 25 31 33 - invest@adp.frContact Presse : Lola Bourget, responsable pôle Médias et Réputation - + 33 1 74 25 23 23

Le Groupe ADP aménage et exploite des plateformes aéroportuaires parmi lesquelles Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget. En 2021, le groupe a accueilli sous sa marque Paris Aéroport 41,9 millions de passagers sur Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly, 2,1 millions de tonnes de fret et de courrier et près de 118,1 millions de passagers au travers d'aéroports gérés à l'étranger. Bénéficiant d'une situation géographique exceptionnelle et d'une forte zone de chalandise, le groupe poursuit une stratégie de développement de ses capacités d'accueil et d'amélioration de sa qualité de services et entend développer les commerces et l'immobilier. En 2021, le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à 2 777 millions d'euros et le résultat net part du groupe à - 248 millions d'euros.Aéroports de Paris SA au capital de 296 881 806 euros. Siège social : 1 rue de France, Tremblay-en-France 93290. RCS Bobigny 552 016 628.

groupeadp.fr

1 Ce document est établi volontairement par Aéroports de Paris. Voir l'article 10 de la position-recommandation de l'AMF – Guide de l'information périodique des sociétés cotées (DOC-2016-05).2 Sauf indication contraire, les pourcentages et variations mentionnés dans l'ensemble du communiqué comparent les données sur les 3 premiers mois de l'année 2022 aux données équivalentes de l'exercice 2021

3 Le trafic du groupe intègre le trafic des aéroports de Delhi International Airport Limited (DIAL), Hyderabad International Airport Limited (GHIAL), Mactan-Cebu International Airport et Almaty International Airport à compter du 1er janvier 2019. Suite au non-renouvellement au 31 décembre 2021 du contrat d'assistance technique (TSA) relatif à l'aéroport de Maurice, le trafic du groupe n'inclut plus le trafic de l'aéroport de Maurice.4 Chiffre d’affaires par passager dans les activités en zone réservée : Boutiques, bars & restaurants, bureaux de change & détaxe, salons commerciaux, accueils VIP, publicité et autres services payants en zone réservée.5 Le trafic du groupe intègre le trafic des aéroports de Delhi International Airport Limited (DIAL), Hyderabad International Airport Limited (GHIAL) et Mactan-Cebu International Airport à compter du 1er janvier 2019. Il intègre également le trafic d'Almaty International Airport à compter du 1er mai 2019, 2020 et 2021. Hors intégration d'Almaty, le trafic groupe serait de 155,6 millions de passagers en 2021, en hausse de + 41,3 millions de passagers.6 Incluant les aéroports d'Almaty et de Zagreb.7 Personnes handicapées ou à mobilité réduite.

8 Voir la section 1.1.3 du Document d'Enregistrement Universel 2021.9 La précédente définition était : chiffre d'affaires des boutiques côté pistes divisé par le nombre de passagers au départ (CA/Pax) à Paris.10 Réalisé avec des tiers (hors groupe).11 Sur l'acquisition de la société de gestion de l'aéroport d'Almaty, voir la section 5.1.6 du Document d'Enregistrement Universel 2021).

12 TAV Tbilisi et Batumi Airport LLC. 13 Inclut le trafic des aéroports suivants : Jeddah-Hajj (JED), Antananarivo (TNR), Nosy Be (NOS), et Conakry (CKY). Hors Jeddah-Hajj, terminal fermé depuis le 20/03/2020, le trafic de ces aéroports s'établit au 1er trimestre 2022 à 56,8 % du niveau de trafic à la même période en 2019.14 Le trafic du groupe intègre le trafic des aéroports de Delhi International Airport Limited (DIAL), Hyderabad International Airport Limited (GHIAL), Mactan-Cebu International Airport et Almaty International Airport à compter du 1er janvier 2019. Suite au non-renouvellement au 31 décembre 2021 du contrat d'assistance technique (TSA) relatif à l'aéroport de Maurice, le trafic du groupe n'inclut plus le trafic de l'aéroport de Maurice.15 Les prévisions financières 2022 reposent sur les hypothèses de change suivantes : EUR/USD = 1,21, EUR/TRY = 11,21, EUR/JOD = 0,84 et EUR/INR = 90,33.16 Le trafic du groupe intègre le trafic des aéroports de Delhi International Airport Limited (DIAL), Hyderabad International Airport Limited (GHIAL), Mactan-Cebu International Airport et Almaty International Airport à compter du 1er janvier 2019. Suite au non-renouvellement au 31 décembre 2021 du contrat d'assistance technique (TSA) relatif à l'aéroport de Maurice, le trafic du groupe n'inclut plus le trafic de l'aéroport de Maurice.17 CA / Pax Extime : Chiffre d’affaires par passager dans les activités en zone réservée : Boutiques, bars & restaurants, bureaux de change & détaxe, salons commerciaux, accueils VIP, publicité et autres services payants en zone réservée.

 

Pièce jointe

  • Aéroport de Paris SA - Un 1er trimestre 2022 marqué par la poursuite de la reprise du trafic dans l'ensemble du groupe
ADP Promesses (EU:ADP)
Graphique Historique de l'Action
De Juil 2022 à Août 2022 Plus de graphiques de la Bourse ADP Promesses
ADP Promesses (EU:ADP)
Graphique Historique de l'Action
De Août 2021 à Août 2022 Plus de graphiques de la Bourse ADP Promesses