Aramis Group - Résultats du 1er semestre 2022: très forte hausse des ventes de véhicules reconditionnés dans un marché perturbé

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Arcueil, le 16 mai 2022

Résultats du 1er semestre 2022 Très forte hausse des ventes de véhicules reconditionnésdans un marché perturbé

Résultats au 31 mars 2022, 1er semestre de l’exercice clos au 30 septembre 2022

  • Chiffre d’affaires de 872,6 millions d’euros, en forte hausse de +47% en données pro forma1 par rapport au 1er semestre 2021 et de +78% en données publiées. Une croissance très solide, fruit d’une satisfaction client élevée (NPS2 de 68 à fin mars 2022) grâce au travail remarquable et à l’engagement des équipes du Groupe sur toutes les géographies
  • Ventes de voitures reconditionnées en très forte hausse de +91% en données pro forma à 575,0 millions d’euros, portées par une forte hausse des volumes de +56% attestant du succès de la proposition de valeur d’Aramis Group et de sa stratégie d’accélération sur ce segment. Ventes de voitures pré-immatriculées en net recul, faute d’approvisionnements suffisants dans un contexte de pénurie de véhicules neufs
  • Marge brute par véhicule vendu (GPU) à 2 311 euros, quasiment stable sur des niveaux élevés, significativement supérieurs à ceux des autres acteurs européens, preuve de l’efficacité du modèle d’affaires unique, digital et verticalement intégré du Groupe
  • EBITDA ajusté de 2,9 millions d’euros, positif en dépit du contexte de marché sans précédent auquel le segment des véhicules pré-immatriculés est confronté
  • Pour les prochains trimestres, Aramis Group anticipe : sur le segment des véhicules reconditionnés, une poursuite de la dynamique positive de ses volumes vendus ; sur le segment des véhicules pré-immatriculés, des volumes toujours impactés par l’environnement complexe d’approvisionnement ; pour les véhicules dans leur ensemble, des prix de vente qui resteront élevés tant que les tensions persisteront sur le marché des véhicules neufs ; et enfin, un niveau de marge généré (GPU) par le Groupe parmi les plus élevés du marché en Europe
  • Rappel des objectifs annuels pour l’exercice 2022 : 1/ chiffre d’affaires total supérieur à 1,7 milliard d’euros ; 2/ croissance des volumes B2C vendus de véhicules reconditionnés supérieure à +45% ; 3/ EBITDA ajusté positif

Aramis Group [Ticker : ARAMI – ISIN : FR0014003U94], un leader européen de la vente en ligne de voitures d’occasion aux particuliers regroupant les marques Aramisauto, Cardoen, Clicars et CarSupermarket, respectivement en France, en Belgique, en Espagne et au Royaume-Uni, publie aujourd’hui ses résultats du 1er semestre pour l’exercice clos au 30 septembre 2022.

Nicolas Chartier et Guillaume Paoli, co-fondateurs3 d’Aramis Group, déclarent :« Aramis Group a su garder fermement, au cours de son 1er semestre 2022, le cap de ses priorités stratégiques et opérationnelles, générant une nouvelle fois une très forte croissance de ses ventes de véhicules reconditionnés, dans l’ensemble de ses géographies, malgré un contexte macroéconomique et de marché devenu de plus en plus complexe. Nous sommes particulièrement fiers de l’implication et de l’esprit collectif dont ont su faire preuve une nouvelle fois nos équipes, au service de la satisfaction clients, ainsi que de la grande agilité du Groupe tant en matière d’approvisionnement multicanal, d’utilisation de nos capacités de reconditionnement, que d’optimisation de notre chaîne logistique. Le reconditionnement et la vente de près de 12 000 véhicules reconditionnés supplémentaires par rapport au 1er semestre 2021, soit +56% de hausse, constitue une véritable performance industrielle, qui illustre la pertinence de notre modèle d’affaires unique verticalement intégré, d’autant que la moitié des véhicules reconditionnés vendus sur la période a été préalablement rachetée à des particuliers. Aramis Group est aujourd’hui parfaitement positionné pour poursuivre sa feuille de route et devenir la plateforme digitale préférée des européens pour leurs achats et ventes de voitures d’occasion en ligne. »

ACTIVITÉ DU 1er SEMESTRE 2022

Au 1er semestre 2022, clos le 31 mars, le chiffre d’affaires du Groupe atteint 872,6 millions d’euros, en hausse de +47,5% par rapport au 1er semestre 2021 en données pro forma, et de +77,7% en données publiées. Dans un environnement de marché complexe, Aramis Group a fait face à deux tendances diamétralement opposées.

D’un côté, l’activité sur le segment des véhicules reconditionnés, priorité stratégique du Groupe, représentant au 1er semestre 2022 plus de 80% de ses volumes B2C, a connu une très forte hausse, attestant du succès de la proposition de valeur d’Aramis Group invariablement centrée autour de la satisfaction-client.

De l’autre, l’activité sur le segment des véhicules pré-immatriculés a été fortement impactée par la très faible disponibilité de véhicules neufs, les difficultés rencontrées par les chaînes de production sur fond de pénurie de semi-conducteurs ayant été encore aggravées ces derniers mois par la guerre en Ukraine.

Synthèse des volumes et chiffre d’affaires

Volumes B2C du 1er semestre 2022

En unités En données pro forma En données publiées
  S1 2022 S1 2021 Var. % S1 2022 S1 2021 Var. %
Voitures reconditionnées 33 385 21 417 +55,9% 33 385 15 568 +114,4%
Voitures pré-immatriculées 7 832 14 204 -44,9% 7 832 14 204 -44,9%
Total Volumes B2C 41 217 35 621 +15,7% 41 217 29 772 +38,4%

Chiffre d’affaires du 1er semestre 2022

Par segment

En millions d'euros En données pro forma En données publiées
  S1 2022 S1 2021 Var. % S1 2022 S1 2021 Var. %
Voitures reconditionnées 575,0 301,5 +90,7% 575,0 221,8 +159,3%
Voitures pré-immatriculées 151,3 208,0 -27,2% 151,3 208,0 -27,2%
Total B2C 726,4 509,5 +42,6% 726,4 429,8 +69,0%
Total B2B 99,5 50,5 +97,3% 99,5 36,4 +173,3%
Total Services 46,7 31,8 +46,8% 46,7 24,8 +87,9%
Chiffre d’affaires 872,6 591,8 +47,5% 872,6 490,9 +77,7%

Par pays

En millions d'euros En données pro forma En données publiées
  S1 2022 S1 2021 Var. % S1 2022 S1 2021 Var. %
France 359,2 302,0 +19,0% 359,2 302,0 +19,0%
Belgique 116,4 86,9 +34,0% 116,4 86,9 +34,0%
Espagne 187,0 78,6 +138,0% 187,0 78,6 +138,0%
Royaume-Uni 210,0 124,4 +68,8% 210,0 23,6 +791,4%
Chiffre d’affaires 872,6 591,8 +47,5% 872,6 490,9 +77,7%

Analyse du chiffre d’affaires par segment

B2C ventes de voitures à clients particuliers (83% du chiffre d’affaires)

Le chiffre d’affaires du segment B2C – correspondant aux ventes de voitures reconditionnées et pré-immatriculées à particuliers – s’établit à 726,4 millions d’euros au 1er semestre 2022, soit une hausse de +42,6% en données pro forma par rapport au 1er semestre 2021, et de +69,0% en données publiées.

Le chiffre d’affaires du segment des voitures reconditionnées s’établit à 575,0 millions d’euros, en croissance de +90,7% en données pro forma par rapport au 1er semestre 2021 et +159,3% en données publiées. 33 385 véhicules ont été livrés, soit une progression de +55,9% en données pro forma et +114,4% en données publiées, reflétant le succès toujours plus important de l’offre d’Aramis Group auprès de ses clients à travers l’Europe.

Pour alimenter cette très forte croissance de manière saine et soutenable, le Groupe a accéléré ces derniers mois l’ouverture de nouveaux centres de reconditionnement et redoublé d’agilité en matière d’approvisionnement. En effet, l’accent très fort mis dans toutes les géographies sur le rachat de véhicules auprès de particuliers via les plateformes digitales du Groupe (51% des véhicules reconditionnés vendus au 1er semestre 2022 ont été achetés auprès de particuliers vs 33% au 1er semestre 2021) a notamment permis d’assurer la profondeur de l’offre en ligne pour les clients et la continuité du flux de voitures à reconditionner. Le NPS s’est d’ailleurs maintenu à un niveau très élevé, ressortant à 68 à fin mars 2022.

Reflétant l’augmentation généralisée des prix des véhicules sur tous les segments, le prix de vente unitaire des voitures reconditionnées vendues par Aramis Group au 1er semestre 2022 a fortement progressé, affichant une hausse de +22,3% par rapport au 1er semestre 2021.

Le chiffre d’affaires du segment des voitures pré-immatriculées ressort à 151,3 millions d’euros, en net recul de -27,2% par rapport au 1er semestre 2021. 7 832 unités ont été vendues au 1er semestre 2022, soit une baisse de -44,9% en volume du fait de l’extrême difficulté rencontrée dans l’approvisionnement de ce type de véhicules, en conséquence des fortes perturbations sur les chaînes de production de voitures neuves. Les prix ont là aussi fortement augmenté, affichant une hausse moyenne unitaire de +32,0% par rapport au 1er semestre 2021.

B2B ventes de voitures à clients professionnels (11% du chiffre d’affaires)

Le chiffre d’affaires du segment B2B s’élève à 99,5 millions d’euros au 1er semestre 2022, en très forte hausse de +97,3% en données pro forma par rapport au 1er semestre 2021 et de +173,3% en données publiées. Cette croissance reflète l’augmentation des prix et des approvisionnements en véhicules auprès des particuliers, dont une partie est revendue à des professionnels (majoritairement des véhicules de plus de 8 ans ou 150 000 kms).

Services (6% du chiffre d’affaires)

Enfin, le chiffre d’affaires généré par les services s’établit à 46,7 millions d’euros au 1er semestre 2022, en progression de +46,8% en données pro forma par rapport au 1er semestre 2021 et +87,9% en données publiées. Le taux de pénétration des solutions de financement s’est maintenu sur une bonne dynamique, tandis qu’Aramis Group a poursuivi l’enrichissement de son offre, notamment via des extensions de garanties. Le Groupe entend continuer à multiplier les innovations en matière de services, ces derniers constituant pour rappel l’un des trois leviers de sa stratégie ambitieuse de croissance.

Analyse du chiffre d’affaires par pays

France (41% du chiffre d’affaires)

Le chiffre d’affaires du 1er semestre 2022 s’établit à 359,2 millions d’euros, en hausse de +19,0% par rapport au 1er semestre 2021. Cette dynamique est portée par une excellente performance sur le segment des véhicules reconditionnés, dont les volumes vendus progressent de +47% par rapport au 1er semestre 2021, et compensent quasiment la division par deux des volumes vendus de véhicules pré-immatriculés sur la même période, segment auquel Aramis Group était historiquement fortement exposé dans cette géographie. L’évolution du prix de vente moyen unitaire a également contribué à tirer le chiffre d’affaires à la hausse. En matière de reconditionnement, le Groupe peut capitaliser sur les importantes capacités internes dont il dispose sur son site de Donzère et très prochainement également sur celui de Nemours, où il inaugurera son deuxième centre de reconditionnement en France en juin. En matière d’approvisionnement, le nombre de véhicules achetés à des particuliers a pratiquement doublé au 1er semestre 2022 par rapport au 1er semestre 2021, illustrant la souplesse offerte par l’approvisionnement multicanal du Groupe.

Belgique (13% du chiffre d’affaires)

Le chiffre d’affaires du 1er semestre 2022 ressort à 116,4 millions d’euros, en progression de +34,0% par rapport au 1er semestre 2021. Les ventes de véhicules reconditionnés progressent de +250% par rapport au 1er semestre 2021, faisant sensiblement plus que compenser le recul des ventes de véhicules pré-immatriculés, segment auquel Aramis Group est en Belgique aussi historiquement fortement exposé. Cette très forte performance est le fruit du travail des équipes belges, qui s’attèlent à la montée en puissance du centre de reconditionnement d’Anvers depuis son inauguration en novembre 2021, ainsi que de celui des équipes françaises et du Groupe, qui travaillent depuis des mois à l’intégration des stocks entre les deux pays. Pour rappel, en 2019, Aramis Group vendait moins de 10% de voitures reconditionnées en Belgique contre plus de 50% aujourd’hui. L’approvisionnement en véhicules d’occasion auprès des particuliers a là-aussi alimenté cette tendance, triplant au 1er semestre 2022 par rapport au 1er semestre 2021. De même, une hausse du prix de vente unitaire moyen a été constatée.

Espagne (22% du chiffre d’affaires)

Le chiffre d’affaires du 1er semestre 2022 s’élève à 187,0 millions d’euros, soit une hausse très significative de +138,0% par rapport la même période en 2021. Les volumes vendus de véhicules reconditionnés ont progressé de près de +75%. La hausse du prix de vente moyen unitaire contribue également fortement à cette performance. Les rachats de véhicules auprès de particuliers ont quant à eux été multipliés pratiquement par 7x par rapport au 1er semestre 2021. Pour rappel, les activités d’Aramis Group en Espagne ne sont quasiment pas exposées au segment des véhicules pré-immatriculés.

Royaume-Uni (24% du chiffre d’affaires)

Le chiffre d’affaires du 1er semestre 2022 atteint 210,0 millions d’euros, en progression de +68,8% en données pro forma par rapport au 1er semestre 2021. Les volumes vendus de véhicules reconditionnés ont progressé de +30%, la hausse du prix de vente unitaire contribuant pour autant à la croissance. Les approvisionnements auprès des particuliers ont quant à eux été multipliés par près de 2,5x. Pour mémoire, aucun véhicule pré-immatriculé n’est vendu par Aramis Group au Royaume-Uni.

COMPTE DE RÉSULTAT

Le compte de résultat de la période fait ressortir trois éléments principaux : 1/ une forte hausse des revenus consolidés, alors même que le segment des véhicules pré-immatriculés marque le pas, 2/ l’excellence de la marge brute unitaire générée par véhicule vendu, attestant de la robustesse du modèle d’affaires verticalement intégré de la Société, 3/ une augmentation proactive des frais de structure afin de pouvoir permettre à Aramis Group de poursuivre sa trajectoire de très forte croissance de ses volumes sur les prochaines années.

Synthèse du compte de résultat

En millions d'euros En données pro forma En données publiées
  S1 2022 S1 2021 Var. % S1 2022 S1 2021 Var. %
Chiffre d’affaires 872,6 591,8 +47,5% 872,6 490,9 +77,7%
Marge brute 95,2 84,2 +13,1% 95,2 72,2 +31,9%
Marge brute par véhicule B2C vendu - GPU(en euros) 2 311 2 358 -2,0% 2 311 2 416 -4,4%
EBITDA ajusté 2,9 18,3 -84,1% 2,9 13,9 -79,0%
Résultat opérationnel -17,9 - - -17,9 2,8 N/A
Résultat net -20,3 - - -20,3 0,2 N/A

Marge brute

Au 1er semestre 2022, la marge brute s’établit à 95,2 millions d’euros, en hausse de +13,1% en données pro forma par rapport à celle réalisée au 1er semestre 2021. L’augmentation des volumes de véhicules reconditionnés vendus ainsi que la pénétration des services explique cette évolution. La marge brute unitaire, i.e. générée par véhicule B2C vendu (GPU), ressort pour sa part à 2 311€, soit un niveau en ligne avec celui observé au 1er semestre 2021 (2 358€) et sur l’ensemble de l’exercice 2021 (2 292€), en base pro forma.

Ce niveau, très largement supérieur à celui généré par ses principaux pairs européens, reflète l’expertise opérationnelle d’Aramis Group, acquise au cours de ses vingt-et-une années d’existence, ainsi que la maîtrise de l’ensemble des maillons de la chaine de valeur permise par son modèle d’affaires verticalement intégré, unique en Europe.

EBITDA ajusté

L’EBITDA ajusté du 1er semestre 2022 s’établit à 2,9 millions d’euros, contre 18,3 millions d’euros au 1er semestre 2021. La baisse constatée par rapport à la même période en 2021 s’explique par une moins bonne absorption qu’anticipé des frais commerciaux, généraux et administratifs (SG&A) du fait d’une activité totale du Groupe en volumes (et donc d’une marge brute totale en euros) moins élevée qu’attendu, notamment en France, la pénurie de voitures neuves ayant fortement impacté les ventes de véhicules pré-immatriculés du Groupe comme expliqué précédemment.

Les frais commerciaux, généraux et administratifs s’établissent à 92,4 millions d’euros au 1er semestre 2022, en hausse de +40,2% en données pro forma par rapport au 1er semestre 2021, et de +12,4% par rapport au 2ème semestre 2021.

Au sein de ce montant, les frais de marketing s’établissent à 21,2 millions d’euros, en hausse de +53,9% par rapport au 1er semestre 2021 en données pro forma et de +16,6% par rapport au 2ème semestre 2021. Comme déjà annoncé, Aramis Group a poursuivi ses investissements marketing, continuant à accentuer ses efforts de génération de trafic tant pour stimuler ses ventes en ligne que pour promouvoir son offre de rachat de véhicules auprès des particuliers. Le Groupe a également continué à investir dans ses marques.

Les charges de personnel s’établissent pour leur part à 42,6 millions d’euros en hausse de +42,1% en données pro forma par rapport au 1er semestre 2021 et de +13,0% par rapport au 2ème semestre 2021. Pour rappel, Aramis Group avait engagé en 2021 une consolidation de ses équipes, afin de se doter de la capacité à adresser toujours plus et mieux la demande des clients européens pour des véhicules de qualité, et ainsi continuer à générer une très forte croissance de ses volumes sur les prochaines années. Depuis son introduction en bourse mi-2021, le Groupe a également renforcé plusieurs de ses fonctions centrales, notamment en matière de compliance, structuration et contrôle.

Les coûts de livraison des véhicules s’élèvent quant à eux à 13,6 millions d’euros, en hausse de +15,5% en données pro forma par rapport au 1er semestre 2021, et en baisse de -2,9% par rapport au 2ème semestre 2021.

Enfin, les autres SG&A représentent 14,9 millions d’euros, en hausse de +44,0% en données pro forma par rapport au 1er semestre 2021 et de +21,7% par rapport au 2ème semestre 2021.

Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel du 1er semestre 2022 ressort à -17,9 millions d’euros. Ce montant prend en compte des charges de personnel liées à des acquisitions pour 8,7 millions d’euros, des charges de personnel liées à des paiements fondés sur des actions pour 1,3 millions d’euros, des frais liés à des opérations pour 0,8 millions d’euros, et des dotations pour amortissements pour 10,1 millions d’euros.

Résultat net

Le résultat net au titre du 1er semestre 2022 ressort à -20,3 millions d’euros. Il intègre un résultat financier de -1,6 millions d’euros et une charge d’impôt de -0,8 millions d’euros.

CASH FLOW ET STRUCTURE FINANCIÈRE

Le bilan du Groupe présente un endettement quasiment nul. La consommation de trésorerie sur le 1er semestre 2022 est essentiellement liée à la constitution de stocks de véhicules à vendre et d’investissements dans de nouvelles capacités de reconditionnement ainsi que dans l’écosystème digital du Groupe.

Stocks et besoin en fonds de roulement opérationnel

En millions d’euros 31/03/2022 30/09/2021 Var. %
Stocks 264,6 173,8 +90,7
Créances clients 26,0 23,7 +2,2
Autres actifs courants (hors éléments non opérationnels) 22,5 23,1 -0,6
Dettes fournisseurs 56,0 46,6 +9,3
Autres passifs courants (hors éléments non opérationnels) 41,8 44,9 -3,1
Autres éléments 0,8 0,7 +0,2
Besoin en fonds de roulement opérationnel 214,5 128,5 +86,0

Le montant des stocks s’élève à 264,6 millions d’euros au 31 mars 2022. Leur augmentation de 90,7 millions d’euros par rapport au 30 septembre 2021 reflète 3 éléments : 1/ la hausse généralisée des prix sur l’ensemble des segments des véhicules (pour 25%) ; 2/ un effet mix lié à une exposition plus élevée que précédemment de l’activité du Groupe aux véhicules reconditionnés (pour 58%) ; 3/ une démarche volontaire de surstockage pour se prémunir contre d’éventuelles difficultés d’approvisionnement (pour 17%). Dans un business d’offre comme celui d’Aramis Group, cette augmentation des stocks permet d’alimenter la forte croissance de l‘activité, en proposant aux consommateurs européens désireux d’acquérir une voiture d’occasion une offre toujours plus large et diversifiée. Le niveau de besoin en fonds de roulement opérationnel au 31 mars 2022 représente 48 jours des douze derniers mois glissants de chiffre d’affaires publié.

Situation de trésorerie

En millions d’euros 31/03/2022
Trésorerie nette à l'ouverture 102,0
EBITDA ajusté +2,9
Variation du besoin en fonds de roulement opérationnel -86,0
Autres flux de trésorerie liés aux opérations -0,6
Capex -12,1
Autres flux de trésorerie liés aux investissements 0,0
Augmentation/réduction du capital +0,1
Intérêts payés -0,6
IFRS 16 (intérêts et capital) -5,7
Autres flux de trésorerie lié aux financements (hors émission et remboursement d'emprunts) -1,2
Dette nette à la clôture 1,2

La dette nette au 31 mars 2022 s’élève à 1,2 million d’euros. L’évolution sur la période s’explique principalement par la consommation opérationnelle de trésorerie liée à la variation du besoin en fonds de roulement opérationnel pour -86,0 millions d’euros, ainsi que l’acquisition d'immobilisations pour -12,1 millions d’euros, correspondant principalement aux investissements réalisés par le Groupe dans ses nouveaux centres de reconditionnement et sa plateforme technologique.

ÉVOLUTION DE LA GOUVERNANCE DE CLICARS

Le 4 avril 2022, Aramis Group a annoncé l’évolution de l'équipe dirigeante de Clicars, son entité espagnole.

José Carlos del Valle, 37 ans, a été nommé Directeur général de Clicars. Fort d’une solide expérience en e-commerce et logistique acquise notamment chez Amazon, d’une année et demi en tant que Directeur commercial de Clicars, et titulaire d’un MBA de la Harvard Business School, il sera chargé de consolider la trajectoire de forte croissance de l’entreprise. Il pourra s’appuyer pour ce faire sur une équipe solide de professionnels, alliant collaborateurs historiques de Clicars et profils de haut niveau nouvellement recrutés à cet effet.

Cette évolution s’inscrit dans le cadre de la cession par les deux co-fondateurs de Clicars, Carlos Rivera et Pablo Fernandez, du solde de leur participation minoritaire au capital de cette société. Conformément aux stipulations du pacte d’actionnaires conclu entre Aramis Group et les co-fondateurs de Clicars en 2017, et à l’accord conclu le 19 avril 2021, aux termes duquel la Société et les deux co-fondateurs se sont accordés sur un exercice des options de vente et d’achat dans les 90 jours suivant le 31 mars 2022, ces derniers cèderont leur participation restante dans Clicars et quitteront prochainement le Groupe.

À l’issue de cette opération, Aramis Group détiendra 100% du capital et des droits de vote de Clicars. Cette société était déjà consolidée intégralement dans les comptes du Groupe. Sa gouvernance évoluera pour refléter la nouvelle structure actionnariale.

Les objectifs et priorités de développement de Clicars, comme plus largement de l’ensemble des entités d’Aramis Group, restent inchangés : vendre toujours plus de véhicules reconditionnés à travers l’Europe, avec pour moteur principal d’action la volonté de servir au mieux les clients, capitalisant sur l’engagement des collaborateurs, le savoir-faire technologique et industriel du Groupe, et son ancrage au centre des logiques d’économie circulaire.

PERSPECTIVES

Compte tenu de la taille du marché des véhicules reconditionnés, de son importante fragmentation dans tous les pays européens, et de la très forte proposition de valeur d’Aramis Group, le potentiel de gain de parts de marché du Groupe reste considérable. À ce titre, Aramis Group continuera à dédier l’essentiel de ses ressources à sa stratégie d’accélération sur ce segment, engagée dès 2019, et qui représente au 1er semestre 2022 plus de 80% de ses volumes B2C.

En parallèle, étant donné les difficultés rencontrées par les constructeurs automobiles pour normaliser leur production, aucune réelle amélioration n’est attendue dans les prochains mois sur le segment des véhicules pré-immatriculés.

La seconde partie de l’année 2022 sera en particulier marquée par l’ouverture de deux nouveaux centres de reconditionnement, l’un à Nemours en France, et l’autre à Goole au Royaume-Uni. Ces ouvertures porteront à 6 le nombre de centres de reconditionnement détenus et opérés par Aramis Group, soit une capacité annuelle de reconditionnement de 132 000 véhicules à fin 2023. Elles lui permettront de continuer à garantir à ses clients européens des véhicules reconditionnés de très haute qualité, à des prix compétitifs, et livrés dans des temps records, et consolideront son leadership en matière de capacités internes de reconditionnement à échelle industrielle, d'innovation, de création d'emplois locaux et d'engagement pour un développement collectivement plus durable.

Aramis Group confirme ses objectifs annuels 2022 tels que révisés le 19 avril dernier, à savoir :

  • Un chiffre d’affaires total supérieur à 1,7 milliard d’euros ;
  • Une croissance supérieure à +45% des volumes de véhicules reconditionnés ;
  • Un EBITDA positif.

Ces objectifs annuels s’entendent à périmètre constant et ne font pas l’hypothèse d’une détérioration sensible complémentaire des conditions du marché de l’automobile, ou de la situation géopolitique actuelle.

Aramis Group réitère par ailleurs ses ambitions à moyen et long terme formulées lors de son entrée en bourse, à savoir générer, à périmètre constant, à horizon 2025 au moins 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 3% de marge d’EBITDA ajusté, et à horizon 2030 au moins 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 8% de marge d’EBITDA ajusté.

***

Etat des procédures des commissaires aux comptes :

Lors de sa réunion du 16 mai 2022, le Conseil d’administration d’Aramis Group a arrêté les états financiers consolidés pour le premier semestre de l’exercice 2022, clos le 31 mars 2022. Les procédures d’examen limité sur ces comptes ont été effectuées. Le rapport des commissaires aux comptes sur l’information financière semestrielle est en cours d’émission.

Prochaine information financière :

Activité du troisième trimestre 2022 : 26 juillet 2022 (après bourse)

À propos d’Aramis Group

Aramis Group est un leader européen de la vente en ligne de voitures d’occasion aux particuliers et réunit quatre marques : Aramisauto, Cardoen, Clicars et CarSupermarket, respectivement en France, en Belgique, en Espagne et au Royaume-Uni. Le Groupe transforme le marché de la vente de véhicules d’occasion et place la technologie digitale au service de la satisfaction du client avec un modèle économique verticalement intégré. Au premier semestre de l’exercice fiscal 2022, Aramis Group a généré un chiffre d’affaires de 873 millions d’euros, vendu plus de 41 000 véhicules à particuliers et enregistré plus de 40 millions de visites sur ses sites Internet. À fin mars 2022, le Groupe comptait plus de 1 800 collaborateurs, un réseau de 60 agences et quatre sites industriels de reconditionnement. Aramis Group est coté sur le compartiment A du marché réglementé d'Euronext Paris (Ticker : ARAMI – ISIN : FR0014003U94). Pour plus d’informations : www.aramis.group        

Contact Investisseurs

Alexandre LeroyDirecteur des relations investisseursalexandre.leroy@aramis.group

+33 (0)6 58 80 50 24

Contacts presse

Brunswickaramisgroup@brunswickgroup.comHugues Boëton +33 (0)6 79 99 27 15Alexia Gachet +33 (0)6 33 06 55 93

Avertissement

Certaines informations incluses dans ce communiqué de presse ne sont pas des données historiques mais des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont fondées sur des opinions et des hypothèses actuelles, y compris, sans s'y limiter, des hypothèses concernant les stratégies commerciales actuelles et futures et l'environnement dans lequel Aramis Group opère, et impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs, qui peuvent avoir pour conséquence que les résultats ou performances réels, ou les résultats ou d'autres événements, soient sensiblement différents de ceux décrits explicitement ou implicitement dans ces déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes incluent ceux développés ou identifiés au chapitre 3 " Facteurs de Risques " du Document d'enregistrement universel en date du 26 janvier 2022, approuvé par l'AMF sous le numéro R. 22-004 et disponible sur le site Internet du Groupe (www.aramis.group) et sur le site Internet de l'AMF (www.amf-france.org). Ces informations et déclarations prospectives ne constituent pas des garanties de performances futures. Les déclarations prospectives ne sont valables qu'à la date du présent communiqué de presse. Ce communiqué de presse ne contient ni ne constitue une offre de titres ou une invitation ou incitation à investir dans des titres en France, aux États-Unis ou dans toute autre juridiction.

ANNEXES

État résumé du résultat net

En milliers d'euros   1er semestre 2021-2022 1er semestre 2020-2021
       
Chiffre d’affaires   872 598 490 947
Autres produits de l'activité   - 52
Achats consommés   (735 108) (401 311)
Autres achats et charges externes   (79 927) (45 478)
Impôts et taxes   (3 088) (2 303)
Charges de personnel   (50 776) (27 642)
Charges de personnel liées à des paiements fondés sur des actions   (1 259) (28)
Charges de personnel liées à des acquisitions   (8 666) (2 475)
Dotation aux provisions et dépréciations   (731) (275)
Frais liés à des opérations   (815) (1 415)
Autres produits opérationnels   82 168
Autres charges opérationnelles   (129) (228)
       
Résultat opérationnel avant amortissement et dépréciation d'immobilisations   (7 819) 10 011
       
Dotation aux amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles   (4 953) (3 778)
Dotation aux amortissements des droits d’utilisation relatifs aux contrats de location   (5 148) (3 450)
       
Résultat opérationnel   (17 920) 2 783
       
Coût de l'endettement financier net   (914) (757)
Charges financières sur dettes de location   (783) (477)
Autres produits financiers   410 218
Autres charges financières   (281) (278)
       
Résultat financier   (1 568) (1 294)
       
Résultat avant impôt   (19 488) 1 489
       
Impôt sur le résultat   (798) (1 331)
       
Résultat net   (20 286) 158
Attribuable aux propriétaires de la société   (20 286) 158
Attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle   - -

État de la situation financière

En milliers d'euros   31/03/2022 30/09/2021
       
Actifs      
       
Goodwill   44 830 44 146
Autres immobilisations incorporelles   51 030 47 510
Immobilisations corporelles   22 990 18 881
Droits d'utilisation relatifs aux contrats de location   58 923 61 437
Autres actifs financiers non courants, y compris dérivés   1 047 1 182
Actifs d'impôt différé   6 198 6 033
Actifs non courants                   185 017 179 189
       
Stocks   264 564 173 842
Créances clients   25 976 23 729
Créances d'impôt exigible   953 2 065
Autres actifs courants                     22 887 25 967
Trésorerie et équivalents de trésorerie   33 360 106 982
Actifs courants   347 742 332 586
       
Total de l'actif                   532 759 511 774
       
Capitaux propres et passifs      
       
Capital   1 657 1 657
Primes d'émission   271 162 271 000
Réserves de consolidation   298 15 349
Ecarts de conversion   1 592 380
Résultat attribuable aux propriétaires de la société   (20 286) (15 663)
Capitaux propres attribuables aux propriétaires de la société                   254 423 272 723
       
Participations ne donnant pas le contrôle   - -
Total des capitaux propres                   254 423 272 723
       
Dettes financières non courantes   13 005 12 538
Dettes de location non courantes   49 798 52 852
Provisions non courantes   1 366 878
Passifs d'impôt différé   8 966 9 000
Dettes de personnel liées à des acquisitions non courantes   5 271 2 790
Autres passifs non courants   1 159 872
Passifs non courants   79 566 78 931
       
Dettes financières courantes   36 078 7 295
Dettes de location courantes   10 428 9 670
Provisions courantes   2 447 2 703
Dettes fournisseurs                     55 957 46 645
Passifs d'impôt exigible   491 1 174
Dettes de personnel liées à des acquisitions courantes   36 886 32 676
Autres passifs courants   56 483 59 958
Passifs courants   198 770 160 121
       
Total des capitaux propres et passifs   532 759 511 774

État résumé des flux de trésorerie

En milliers d'euros   1er semestre 2021-2022 1er semestre 2020-2021
       
Résultat net   (20 286) 158
Elimination des amortissements et provisions   10 326 7 419
Elimination de l'impôt sur les bénéfices   798 1 331
Elimination du résultat financier   1 568 1 294
Neutralisation des éléments s'analysant comme des flux d'investissement   (17) 57
Coût des paiements fondés sur des actions   1 259 28
Autres éléments sans incidence sur la trésorerie   - (6)
Variation des dettes de personnel liées à des acquisitions   6 654 2 479
Variation du besoin en fonds de roulement   (83 379) (43 096)
Impôt payé   (603) (2 182)
Trésorerie nette liée aux (utilisée par les) activités opérationnelles   (83 680) (32 519)
       
Acquisition d'immobilisations incorporelles et corporelles   (12 130) (5 587)
Cession d'immobilisations   51 93
Variation des prêts et autres actifs financiers   135 (4)
Acquisition de filiales, sous déduction de la trésorerie acquise   (186) (35 950)
Trésorerie nette liée aux (utilisée par les) activités d'investissement   (12 130) (41 447)
       
Augmentations (réductions) de capital   124 -
Emissions d'emprunts   57 690 68 374
Remboursements d'emprunts   (35 843) (9 130)
Achat/vente d'actions propres   (461) -
Intérêts payés   (1 478) (2 168)
Autres frais financiers payés et produits financiers reçus   91 1
Trésorerie nette liée aux (utilisée par les) activités de financement   20 124 57 077
       
Incidence de la variation des taux de change   18 150
       
Variation de trésorerie   (75 669) (16 739)
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture   106 307 39 618
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture   30 639 22 879

Tableau de passage de la marge brute par véhicule vendu (GPU)

En millions d'euros 1er semestre 2021-2022 1er semestre 2020-2021 (pro forma) 1er semestre 2020-2021
       
Chiffre d'affaires 872,6 591,8 490,9
Achats consommés -735,1 - -401,3
Marge brute (base données consolidées) 137,5 - 89,6
Frais de transport et coûts de reconditionnement -42,2 - -17,4
Autres 0,0 - 0,0
Marge brute - incluant l’activité de trading en Belgique 95,2 84,2 72,2
Déduction de la marge liées à l'activité de trading en Belgique 0,0 -0,2 -0,2
Nombre de véhicules B2C vendus (en unités) 41 217 35 621 29 772
Marge brute par véhicule B2C vendu GPU (en euros) 2 311 2 358 € 2 416 €

Réconciliation de l’EBITDA ajusté

En milliers d'euros   1er semestre 2021-2022 1er semestre 2020-2021
       
Résultat opérationnel avant amortissement et dépréciation d'immobilisations   (7 819) 10 011
       
(Charges de personnel liées à des paiements fondés sur des actions)   1 259 28
(Charges de personnel liées à des acquisitions)   8 666 2 475
(Frais liés à des opérations)   815 1 415
       
EBITDA ajusté   2 921 13 929

Calcul détaillé du besoin en fonds de roulement opérationnel

En milliers d'euros 31/03/2022 30/09/2021
Stocks 264 564 173 842
Créances clients 25 976 23 729
Dettes fournisseurs (55 957) (46 643)
Autres actifs courants 22 887 25 967
Retraitements relatifs au poste autres actifs courants :    
  • Charges constatées d'avance (ou avances) ne correspondant pas à des avances payées à des fournisseurs de véhicules
0 (2 199)
  • Créances sur personnel & organismes sociaux
(277) (397)
  • Créances fiscales autres que celles liées à la TVA
(42) (120)
  • Autres éléments non liés au BFR opérationnel
(85) (164)
Autres passifs courants (56 483) (59 958)
Retraitements relatifs au poste autres passifs courants :    
  • Dettes sociales
12 973 13 292
  • Dettes fiscales autres que celles liées à la TVA
1 076 1 146
  • Dette sur acquisition de titres
100 100
  • Éléments du poste "autres dettes" non liés à des primes à la conversion et bonus écologiques
544 564
Produits constatés d'avance - non courant (810) (653)
Besoin en fonds de roulement opérationnel (A) 214 467 128 506
     
     
Chiffre d’affaires des douze derniers mois (B) 1 645 482 1 368 609
Besoin en fonds de roulement opérationnel en jours de chiffre d’affaires(A/B multiplié par 365) 48 34

Réconciliation de la dette nette avec l’endettement financier net IFRS

En milliers d'euros 31/03/2022 30/09/2021
Emprunts et dettes auprès des établissements de crédit (dont RCF) 29 873 2 542
Dettes financières diverses 1 977 1 792
Découverts bancaires 2 722 674
Trésorerie et équivalents de trésorerie -33 360 -106 982
Dette nette (+) / Trésorerie nette (-) 1 212 -101 973
Dettes de location 60 227 62 522
Dettes sur engagement de rachat de minoritaires (put) 14 511 14 825
Endettement financier net IFRS 75 949 -24 626

1 Croissance par rapport aux données du 1er semestre 2021 pro forma de l’acquisition de CarSupermarket au Royaume-Uni en mars 20212 Net Promoter Score

3 Nicolas Chartier est Président Directeur général de la Société, et Guillaume Paoli Directeur général délégué, sur la base d'une rotation tous les 2 ans

Pièce jointe

  • Communiqué de presse - ARAMIS GROUP - Résultats semestriels 2022
Aramis (EU:ARAMI)
Graphique Historique de l'Action
De Août 2022 à Sept 2022 Plus de graphiques de la Bourse Aramis
Aramis (EU:ARAMI)
Graphique Historique de l'Action
De Sept 2021 à Sept 2022 Plus de graphiques de la Bourse Aramis