(Actualisation: cours de Bourse, commentaires d'analystes et des dirigeants, précisions sur les résultats)



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe agroalimentaire Danone a annoncé mercredi s'attendre à un ralentissement de la croissance de ses ventes cette année, dans un contexte d'inflation élevée, après un exercice 2022 où les hausses de prix ont permis de compenser les coûts des matières premières.



Suite à ces annonces, l'action Danone gagnait 2,6%, à 53,68 euros, à la mi-journée, soit la plus forte hausse au sein de l'indice CAC 40.



Dans l'ensemble, les résultats de Danone en 2022 et les perspectives pour cette année montrent que le redressement du groupe est en bonne voie, commentent les analystes de JPMorgan dans une note.



Pour 2023, Danone anticipe une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 3% et 5% en données comparables et une "amélioration modérée" de sa marge opérationnelle courante, a indiqué le groupe dans un communiqué.



Ces prévisions sont "en ligne avec les objectifs à moyen terme annoncés l'an dernier", a souligné le directeur général de Danone, Antoine de Saint-Affrique, cité dans le communiqué.



Ralentissement séquentiel de l'inflation en 2023



Danone s'attend à ce que ses coûts continuent d'augmenter en 2023, mais moins fortement qu'en 2022 et avec un ralentissement séquentiel entre le premier et le second semestre, a précisé son directeur financier, Juergen Esser, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.



Le groupe se tient prêt à augmenter à nouveau ses prix en cas de besoin, mais il n'exclut pas de les baisser si l'inflation des coûts ralentit comme prévu au fil de l'année, a prévenu le directeur financier.



Danone a présenté ces prévisions après avoir vu ses ventes croître au quatrième trimestre de 12,3% sur une base publiée et de 7% en données comparables, à 7,01 milliards d'euros, un chiffre supérieur aux attentes des analystes. Selon un consensus établi par FactSet, les analystes anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires de 6,94 milliards d'euros au quatrième trimestre.



Les ventes ont bénéficié d'un effet prix positif de 11,3% en données comparables et d'un effet "volume/mix" négatif de 4,4%. Cet effet "volume/mix" négatif "peut paraître insatisfaisant, mais, comparé à un consensus de -5%, c'est une performance tout à fait honorable", jugent les analystes de RBC.



Sur le plan géographique, l'activité a connu une forte croissance comparable de 9,7% dans la zone Amérique du Nord et de 9,8% dans le reste du monde, ainsi qu'une hausse plus modérée en Europe (+4%) et en Chine, Asie du Nord et Océanie (+3,4%).



L'an passé, le chiffre d'affaires de Danone a progressé de 13,9% en données publiées et de 7,8% en données comparables, à 27,56 milliards d'euros, porté par la hausse des prix du groupe. Dans le détail et en données comparables, les ventes du pôle Eaux ont progressé de 10,5% en 2022, celles de la division Nutrition Spécialisée ont crû de 15,1% et celles des produits laitiers et d'origine végétale ont augmenté de 5,8%.



En 2022, le résultat opérationnel courant (ROC) du groupe a progressé de 1,2% en données publiées et a reculé de 4,3% sur une base comparable par rapport à 2021, à 3,38 milliards d'euros, faisant ressortir une marge opérationnelle de 12,2%, en baisse de 161 points de base sur une base comparable.



"Ce recul s'explique principalement par l'impact fortement négatif de l'inflation du coût des intrants, estimé à environ -730 points de base (net des effets de productivité)", a indiqué Danone. "Cet effet négatif a été partiellement compensé par l'impact positif des leviers de croissance, qui intègrent volume, mix et prix, pour un effet cumulé d'environ +570 points de base", a précisé le groupe.



Dépréciations pour la Russie



Le résultat net part du groupe de Danone a atteint 959 millions d'euros en 2022, contre 1,92 milliard d'euros un an plus tôt. Le bénéfice net par action a ainsi reculé de 2,94 euros en 2021 à 1,48 euro en 2022.



Le résultat net a notament été plombé en 2022 par des dépréciations d'environ 500 millions d'euros liées à l'activité de produits laitiers et d'origine végétale en Russie. Danone a lancé le processus de cession de cette activité en octobre. En outre, le groupe a accusé une perte nette liée aux sociétés mises en équivalence, en raison de la vente au premier semestre de ses dernières participations minoritaires dans des partenariats avec le spécialiste des produits laitiers chinois Mengniu.



Selon un consensus établi par FactSet, les analystes anticipaient, en moyenne, pour 2022 un chiffre d'affaires de 27,56 milliards d'euros, un ROC de 3,35 milliards d'euros et un résultat net de 1,87 milliard d'euros.



Le propriétaire des marques Evian, Danonino, Volvic ou encore Activia tablait pour sa part sur une croissance organique de 7% à 8% de ses ventes en 2022 et sur une marge opérationnelle courante supérieure à 12% pour l'ensemble de l'année.



Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale du 27 avril prochain le versement d'un dividende de 2 euros par action au titre de l'exercice 2022, en hausse de 3,1% sur un an.



Le flux de trésorerie disponible a atteint 2,13 milliards d'euros en 2022, à comparer à 2,49 milliards d'euros en 2021, "reflétant une baisse de la trésorerie provenant de l'exploitation", a indiqué Danone.



Au 31 décembre 2022, la dette nette s'établissait à 10,1 milliards d'euros, en recul de 0,4 milliard d'euros par rapport au 31 décembre 2021.



-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 90; adore@agefi.fr ed: VLV - LBO



COMMUNIQUES FINANCIERS DE DANONE:



https://www.danone.com/fr/media/corporate-news.html



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



February 22, 2023 06:42 ET (11:42 GMT)




Copyright (c) 2023 L'AGEFI SA
Danone (EU:BN)
Graphique Historique de l'Action
De Mai 2023 à Juin 2023 Plus de graphiques de la Bourse Danone
Danone (EU:BN)
Graphique Historique de l'Action
De Juin 2022 à Juin 2023 Plus de graphiques de la Bourse Danone