PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'énergéticien Engie envisage d'inscrire dans ses comptes une perte de près d'un milliard d'euros liée au gazoduc Nord Stream 2, auquel le groupe a contribué via un prêt de long terme et qui pourrait ne jamais entrer en service en raison des sanctions mises en place par les Européens contre la Russie.



"Compte tenu des décisions prises de gel sine die du projet, Engie envisage de comptabiliser une perte de crédit sur l'intégralité de son exposition" au projet Nord Stream 2, soit 987 millions d'euros, a indiqué Engie dans ses réponses aux questions écrites d'actionnaires à l'occasion de son assemblée générale.



"En tout état de cause, notre traitement comptable est sans préjudice de nos droits concernant Nord Stream 2 et Gazprom", a ajouté le groupe.



Engie avait précédemment indiqué que le risque de crédit pourrait se matérialiser en cas de dépôt de bilan de la société chargée d'exploiter le gazoduc.



La directrice générale d'Engie, Catherine MacGregor, a souligné lors de l'assemblée générale que l'énergéticien se préparait à un scénario de rupture des livraisons de gaz russe, qui représentent 20% des approvisionnements totaux du groupe.



-François Schott, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 92; fschott@agefi.fr ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



April 21, 2022 10:10 ET (14:10 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
Engie (EU:ENGI)
Graphique Historique de l'Action
De Juin 2022 à Juil 2022 Plus de graphiques de la Bourse Engie
Engie (EU:ENGI)
Graphique Historique de l'Action
De Juil 2021 à Juil 2022 Plus de graphiques de la Bourse Engie