PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le fournisseur de gaz et d'électricité Engie a confirmé vendredi ses prévisions pour 2022, après avoir vu ses résultats progresser au premier semestre en raison notamment des prix élevés de l'énergie.



Pour 2022, Engie table toujours sur un résultat net récurrent part du groupe compris entre 3,8 milliards et 4,4 milliards d'euros. Cet objectif repose sur des fourchettes indicatives d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 11,7 milliards à 12,7 milliards d'euros et de résultat opérationnel courant (Ebit) de 7 milliards à 8 milliards d'euros.



"Si les conditions de marché et l'environnement de prix (au 30 juin 2022) devaient se poursuivre au second semestre, cela se traduirait par une contribution additionnelle au niveau du résultat net récurrent part du groupe de 0,7 milliard d'euros", a indiqué le groupe dans un communiqué.



Ces prévisions intègrent le scénario d'un arrêt complet des livraisons de gaz russe, a expliqué la directrice générale d'Engie, Catherine MacGregor, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes.



Engie a par ailleurs réduit son exposition résiduelle au gaz russe à 4 térawattheures (TWh), à comparer à une exposition maximale de 15 TWh annoncée en mars.



En outre, les stockages de gaz en France "se remplissent très bien", avec un taux de actuel de 77%, ce qui permet au groupe "d'envisager l'automne de façon optimiste" sur ce point, a précisé Catherine MacGregor.



Au premier semestre 2022, le résultat net récurrent d'Engie a progressé à 3,2 milliard d'euros, contre 1,3 milliard d'euros au premier semestre 2021, a indiqué Engie dans un communiqué.



Le résultat net part du groupe d'Engie a atteint 5 milliards d'euros, contre 2,3 milliards d'euros un an plus tôt.



Le résultat opérationnel du groupe s'est établi à 5,3 milliards d'euros, en hausse sur un an de 75,3% en données publiées et de 73,1% sur une base organique. L'excédent brut d'exploitation est pour sa part ressorti à 7,5 milliards d'euros, en progression sur un an de 44,3% en données publiées et de 43,2% en données comparables.



Le chiffre d'affaire du groupe a crû sur un an de 72,3% en données publiées et de 71,3% en organique, à 43,2 milliards d'euros.



Selon le consensus réalisé par FactSet, les analystes anticipaient en moyenne pour le premier semestre un résultat net part du groupe de 3,06 milliards d'euros, un Ebit de 5,19 milliards d'euros et un Ebitda de 7,45 milliards d'euros.



Le groupe a par ailleurs annoncé la mise en place d'un abondement au chèque énergie destiné aux clients particuliers précaires, à hauteur moyenne de 100 euros par client. Cet abondement représente un montant total de 90 millions d'euros et sera effectué en novembre 2022.



-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 90; adore@agefi.fr ed: LBO



COMMUNIQUES FINANCIERS D'ENGIE:



https://www.engie.com/communiques-de-presse



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



July 29, 2022 02:19 ET (06:19 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
Engie (EU:ENGI)
Graphique Historique de l'Action
De Août 2022 à Sept 2022 Plus de graphiques de la Bourse Engie
Engie (EU:ENGI)
Graphique Historique de l'Action
De Sept 2021 à Sept 2022 Plus de graphiques de la Bourse Engie