EXEL Industries : résultats du 1er semestre 2021–2022

COMMUNIQUÉ DE PRESSE                                                                                      Le 31 mai 2022

Résultats du 1er semestre 2021–2022Recul de l’EBITDA dans un environnement économique difficile, marqué par une inflation record et une forte perturbation des chaînes d’approvisionnement
  • Carnet de commandes à un plus haut niveau historique.
  • Chiffre d’affaires + 5,6 %, en croissance dans toutes les activités sauf dans le jardin.
  • Fort impact des pénuries d’approvisionnement sur la performance financière, avec un EBITDA récurrent à 17,4 millions d’euros, en retrait par rapport à 2021, et une marge d’EBITDA récurrent à 4,3 %.
  • Résultat net positif à 2 millions d’euros.
  • Niveau d’endettement du Groupe et ratios financiers raisonnables, malgré une hausse du besoin en fonds de roulement liée à l’activité et aux encours.
  • Intégration de la société G.F. depuis le 15 février 2022.
Résultats S1(octobre 2021–mars 2022) 2020–2021(millions d’euros) 2021–2022(millions d’euros)
CHIFFRE D’AFFAIRES 385,2 406,9
EBITDA RÉCURRENT* 31,8 17,4
En % du chiffre d’affaires 8,2 % 4,3 %
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT 20,9 7,2
En % du chiffre d’affaires 5,4 % 1,8 %
Éléments exceptionnels -0,2 -1,9
Résultat financier 0,3 0,3
Impôt et mise en équivalence -6,7 -3,6
RÉSULTAT NET 14,3 1,9
En % du chiffre d’affaires 3,7 % 0,5 %
ENDETTEMENT FINANCIER NET -119,1 -154,6

*EBITDA récurrent = résultat opérationnel courant + dotations aux amortissements des immobilisations + variation des provisions (hors provision sur actif circulant) + résultat des mises en équivalence

Situation en Ukraine et en Russie

Au 31 mars, le Groupe a passé en revue ses expositions et notamment les créances de ses clients ukrainiens et russes et n’a pas relevé de situation de non-paiement en lien avec le conflit. Des commandes à destination de ces pays ont été annulées sans générer de perte de valeur sur les stocks. Un des deux sites de la filiale Holmer Ukraine a été en zone de guerre : la dégradation des bâtiments, lourdement touchés par les attaques russes, a engendré une perte de 1,3 million d’euros, constatée en résultat exceptionnel. À ce jour, nous ne relevons aucun risque supplémentaire et EXEL Industries maintient autant que possible son activité, dans le respect des règles européennes.

Pour mémoire, les ventes du Groupe en Russie, Biélorussie et Ukraine représentaient 4 % des ventes de l’exercice 2020–2021.

Acquisition

Le Groupe a annoncé l’acquisition stratégique de la société G.F. le 15 février 2022. G.F. est un fabricant historique d’équipements de jardin en Italie et produit notamment des articles pour l’arrosage, l'irrigation, l'entretien du jardin et la vie en plein air. Présent dans plus de 50 pays, G.F. a réalisé un chiffre d’affaires de 34 millions d’euros en 2021.

Chiffre d’affaires

Chiffre d'affaires S1(octobre 2021–mars 2022) 2020–2021 2021–2022 Variation en valeur(millions d’euros) Variation (%)
Publié Publié Publié *tcpc Publié *tcpc
             
PULVÉRISATION AGRICOLE 178,2 186,8 +8,6 +6,0 +4,8 % +3,4 %
ARRACHAGE DE BETTERAVES 33,2 39,2 +5,9 +4,9 +17,9 % +14,9 %
LOISIRS 59,6 55,2 -4,4 -16,5 -7,3 % -27,7 %
INDUSTRIE 114,2 125,7 +11,5 +8,9 +10,0 % +7,8 %
             
Groupe EXEL Industries 385,2 406,9 +21,6 +3,4 +5,6 % +0,9 %

*tcpc = taux de change et périmètre comparables

Le chiffre d’affaires du 1er semestre 2021–2022 est en légère augmentation, de 5,6 %, à 406,9 millions d’euros, mais avec des dynamiques différentes selon les activités. Après un 1er trimestre soutenu où toutes les activités ont progressé, le 2e trimestre a été plus hétérogène : certaines activités, notamment l’industrie ou l’arrachage de betteraves, sont en progression, tant en volumes qu’en valeur. La pulvérisation agricole est en croissance grâce aux hausses de prix pratiquées en compensation des augmentations de coûts successives et continues depuis début 2021 (acier, composants mécaniques ou électroniques…). Les volumes sont, quant à eux, affectés par les ruptures de chaînes d’approvisionnement, quelles que soient les géographies. Enfin, l’activité loisirs bénéficie de l’entrée de périmètre de l’activité nautique mais pâtit d’une baisse du marché du jardin (-15 % sur la période janvier-mars 2022). À cela s’est ajoutée la perturbation venue de la migration des systèmes informatiques réalisée au 2e trimestre chez Hozelock.

Au cours du 1er semestre, le Groupe a connu des bons résultats commerciaux sur différentes zones géographiques (Australie, Asie, Amérique du Nord). L’Europe a bien résisté mais est en légère baisse néanmoins, principalement à cause de l’activité jardin.

Résultats

À 17,4 millions d’euros (4,3 % du chiffre d’affaires), l’EBITDA récurrent publié est en baisse de 14,4 millions d’euros par rapport à l’année 2020-2021, qui était un semestre record. Plusieurs facteurs expliquent cette baisse :

  • Dans la pulvérisation agricole principalement, le Groupe s’est efforcé tout au long du semestre de gérer les pénuries d’approvisionnements, dans un contexte hyper-inflationniste, affectant la marge. La baisse des volumes de l’activité Jardin, liée à la fois au ralentissement de son marché sous-jacent, après deux années de forte croissance (en 2020, pendant le Covid, puis une nouvelle croissance en 2021) et à la migration difficile des systèmes informatiques, a significativement affecté l’EBITDA.
    • Enfin, après deux années de fortes restrictions, les frais généraux sont en augmentation, de façon à accompagner la hausse de l’activité et à contribuer à la transformation opérationnelle du Groupe.

Le résultat net s’établit à 1,9 million d’euros, contre 14,3 millions d’euros en 2021.

  • Le résultat exceptionnel (-1,9 million d’euros) comprend principalement la dépréciation des actifs localisés dans la zone de guerre en Ukraine.
  • Le résultat financier est stable à 0,3 million d’euros : le résultat de change est positif à 2 millions d’euros, à un niveau similaire à celui de l’année précédente, malgré les évolutions disparates de certaines devises ; ce résultat de change est compensé par les charges financières liées à l’augmentation de l’endettement.
  • Une charge d’impôt comptabilisée de 3,8 millions d’euros, élevée au regard du résultat avant impôt du Groupe mais inhérente à ses résultats hétérogènes par activité.

Bilan

L’endettement financier net au 31 mars 2022 ressort à 15millions d’euros, comparé à 119 millions d’euros en 2021. L’évolution défavorable de la dette nette est la conséquence de trois événements : le versement de dividendes pour la première fois depuis 2 exercices pour 11 millions d’euros, l’acquisition de G.F. et l’augmentation des stocks (en-cours principalement) du fait des pénuries d’approvisionnement. En effet, sur ce semestre, les désorganisations liées aux pénuries d’approvisionnement ont eu pour conséquence de perturber la production des usines du Groupe et d’augmenter significativement les stocks de produits semi-finis. EXEL Industries veillera au 2e semestre à la réduction stricte de ses stocks et à la génération de cash-flow.

Enfin, le Groupe continue de refinancer ses lignes de crédit en diversifiant les émetteurs, en allongeant leur maturité pour subvenir à ses besoins d’exploitation et, le cas échéant, de croissance externe, sans dégrader durablement la structure de son bilan.

Perspectives

Soucieux de l’impact sur le quotidien de ses collaborateurs et de leurs familles, EXEL Industries a décidé de verser une prime exceptionnelle de solidarité et de pouvoir d’achat à l’ensemble de ses collaborateurs dans le monde. Cette allocation, d’un coût uniforme pour tous les collaborateurs éligibles, représente un budget de l’ordre de 3 millions d’euros pour le Groupe.

  • PULVÉRISATION AGRICOLE
    • Les prix des matières premières agricoles continuent d’augmenter malgré les niveaux élevés auxquels ils sont arrivés, favorisant le renouvellement du parc de machines des exploitants notamment en Grandes Cultures.
    • Les marques sont vigilantes pour ajuster leurs offres tarifaires, en répercussion des hausses du prix de l’acier et des composants, et tentent de limiter les impacts sur les marges.
  • Le carnet de commandes reste solide mais les difficultés d’approvisionnement en composants sont toujours bien présentes et continueront d’affecter la production et le rythme des livraisons. Certaines commandes initialement prévues pour l’Ukraine sont redirigées vers d’autres géographies.
  • ARRACHAGE DE BETTERAVES
    • Une stabilisation des ventes de machines neuves est attendue sur l’exercice malgré les annulations/reports de commandes en Ukraine et en Russie.
      • La diversification dans la gamme Terra Variant se confirme comme un levier de croissance vers de nouvelles géographies.
    • La bonne dynamique des ventes de pièces détachées et de machines d’occasion se poursuit.
  • LOISIRS
    • L’amélioration graduelle des livraisons au 3e trimestre se confirme à la suite de la migration vers SAP.
    • Le marché du jardin est en baisse après une année 2021 exceptionnelle.
    • Le nouveau composteur Easy-Mix, primé par plusieurs organismes, devrait se développer avec succès.
    • Après une courte période de stabilité, les prix des matières premières augmentent à nouveau.
    • La réorganisation commerciale et industrielle du pôle nautique est en cours.
  • INDUSTRIE
    • Le marché automobile est difficile quelles que soient les géographies, avec un certain attentisme chez les constructeurs automobiles qui souffrent comme nous des pénuries d’approvisionnement.
    • L’Asie et Amérique devraient continuer à soutenir la croissance de nos autres marchés.

Prochains rendez-vous

Le 31 mai 2022, réunion SFAF.

Le 26 juillet 2022 après bourse, chiffre d’affaires du 3e trimestre 2021–2022.

À propos d’EXEL Industries

EXEL Industries est un groupe familial français dont l’ambition est de concevoir, fabriquer et commercialiser des biens d’équipement et services associés qui permettent à ses clients de gagner en efficacité, en productivité, ou de contribuer au plaisir de vivre, et d’atteindre leurs objectifs environnementaux et sociétaux.Porté par une stratégie d’innovation depuis 70 ans, EXEL Industries a fondé son développement sur des idées innovantes afin d’offrir à ses clients des produits uniques, efficaces, compétitifs et faciles à utiliser.Depuis sa création, le Groupe a connu une croissance interne et externe importante sur chacun de ses marchés, fort d’un actionnariat stable guidé par une stratégie de développement à long terme.EXEL Industries emploie 3 546 employés permanents dans 27 pays sur les 5 continents. En 2020–2021, le chiffre d’affaires s’est élevé à 877 millions d’euros.

Euronext Paris, SRD Long only – compartment B (Mid Cap) / indice EnterNext © PEA-PME 150 (Mnemo EXE / ISIN FR0004527638)

Communiqué disponible sur le site www.EXEL-industries.com

Yves BELEGAUDDirecteur Général groupeyves.belegaud@EXEL-industries.com Thomas GERMAINDirecteur Financier groupe / Communication financière direction.communication@EXEL-industries.com

 

Pièce jointe

  • EXEL Industries_Communiqué de presse_2022-S1_FR
Exel Industries (EU:EXE)
Graphique Historique de l'Action
De Sept 2022 à Oct 2022 Plus de graphiques de la Bourse Exel Industries
Exel Industries (EU:EXE)
Graphique Historique de l'Action
De Oct 2021 à Oct 2022 Plus de graphiques de la Bourse Exel Industries