PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les actions des sociétés foncières Icade et Covivio accusent un lourd repli mercredi, alors que Goldman Sachs a abaissé ses recommandations et objectifs de cours sur ces deux valeurs, manifestant son scepticisme au sujet des perspectives de l'immobilier tertiaire et hôtelier dans un contexte macroéconomique défavorable.



Vers 12h00, le titre Icade chutait de 5,1%, à 34,20 euros, tandis que Covivio perdait 2,8%, à 46,98 euros.



Le conseil de Goldman Sachs se situe désormais à "vendre" sur le titre Icade, contre "neutre" auparavant, et est assorti d'un objectif de cours ramené de 43,40 à 32,50 euros. Selon la banque d'affaires américaine, la foncière spécialisée dans l'immobilier tertiaire et de santé pourrait pâtir des difficultés opérationnelles et réputationnelles rencontrées par les exploitants de maisons de retraite.



Aussi, le potentiel boursier d'Icade risque d'être entravé par l'absence de cessions d'actifs supplémentaires et par une diminution de la valeur de ses bureaux, situés dans des zones géographiques peu porteuses. Autour de 13%, le taux de vacance du groupe était le plus élevé du secteur européen au premier semestre de l'année, rappelle également Goldman Sachs.



L'intermédiaire financier a dans le même temps abaissé son opinion sur l'action Covivio de "acheter" à "neutre", tout en réduisant son objectif de cours de 57,30 à 50,50 euros. Goldman Sachs observe que les voyages d'affaires n'ont pas retrouvé leur dynamisme d'avant la crise sanitaire du coronavirus, ce qui risque de pénaliser l'activité de la foncière spécialiste de l'immobilier hôtelier à court terme.



Pour Covivio, le ratio Loan-to-Value (LTV), qui mesure le niveau d'endettement au regard de la valeur vénale des actifs immobiliers, ressortait à 39,5% au premier semestre de cette année, soit à un niveau relativement supérieur au multiple affiché par ses pairs, déplore tout autant la banque d'affaires.



En revanche, Goldman Sachs a confirmé ses avis à "acheter" sur les actions des autres groupes immobiliers membres de l'indice SBF 120 Gecina et Klépierre, pour lesquelles il vise toujours 90,10 euros et 22 euros, respectivement. Son opinion "neutre" et son objectif de cours de 44 euros sur le titre Unibail-Rodamco-Westfield ont également été réitérés.



-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



October 12, 2022 06:17 ET (10:17 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
Gecina Nom (EU:GFC)
Graphique Historique de l'Action
De Déc 2022 à Jan 2023 Plus de graphiques de la Bourse Gecina Nom
Gecina Nom (EU:GFC)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2022 à Jan 2023 Plus de graphiques de la Bourse Gecina Nom