PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les Bourses européennes sont reparties de l'avant jeudi, profitant de la bonne orientation de Wall Street, dans un contexte marqué par de nombreuses publications d'entreprises et l'annonce du départ prochain de la Première ministre britannique, Liz Truss.



A la clôture, l'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,3% à 398,8 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont pris 0,8% chacun. Le DAX 40 à Francfort s'est adjugé 0,2%, tandis que le FTSE 100 à Londres a progressé de 0,3%.



Dans le même temps à Wall Street, les principaux indices évoluaient dans le vert, tirés notamment par les perspectives favorables dévoilées par IBM. Le Dow Jones et le S&P 500 gagnaient 0,9% et 0,6% respectivement, alors que le Nasdaq Composite s'adjugeait 1,2%.



Le départ prochain de Liz Truss pourrait donner la possibilité au Royaume de regagner en crédibilité auprès des marchés, après la fausse-note du "mini-budget" présenté en septembre.



L'arrivée Rishi Sunak, donné favori chez les bookmakers pour remplacer Liz Truss, "serait une excellente nouvelle pour les gilts et le sterling", selon Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet Asset Management, qui souligne que "le candidat est connu pour favoriser une politique budgétaire prudente et des réformes productives".



Au contraire, le retour de Boris Johnson "pourrait décourager les investisseurs internationaux, généralement plutôt déçus par son mandat", souligne le stratégiste de Pictet.



SUR LES AUTRES MARCHES:



-Le rendement de l'obligation du Trésor américain à dix ans, le titre de référence du marché, a atteint son plus haut niveau depuis quatorze ans dans la matinée, avant de se replier quelque peu. Il s'inscrit désormais à 4,158%, contre 4,139% mercredi soir. Le rendement du Bund allemand à dix ans s'établit à 2,395%, contre 2,378% mercredi soir. Le rendement du gilt britannique à dix ans avance à 3,881%, contre 3,877% mercredi soir.



-L'euro gagne 0,5% face au billet vert, à 0,9828 dollar. De son côté, la livre britannique gagne 0,7% à 1,1291 dollar.



-Les cours du pétrole montent. Le contrat de décembre sur le Brent de mer du Nord gagne 1%, à 93,29 dollars le baril. Le contrat de novembre sur le brut léger doux (WTI) coté au Nymex prend 1,6%, à 86,90 dollars le baril.



-Les prix du gaz naturel en Europe bondissent. Le contrat de novembre du TTF néerlandais, référence du gaz naturel en Europe, s'adjuge 11,1% à environ 124,8 euros le mégawattheure (MWh). Les dirigeants européens se réunissent jeudi et vendredi pour trouver une réponse commune à la flambée des prix de l'énergie.



VALEURS A SUIVRE:



-L'action Hermès a gagné 1,6% après que le groupe de luxe a confirmé aborder la fin de l'année 2022 "avec confiance" et publié un chiffre d'affaires au troisième trimestre jugé "impressionnant" par les analystes.



-Le spécialiste des vins et spiritueux Pernod Ricard a cédé 1,2%. Le groupe s'est pourtant montré jeudi confiant dans ses perspectives pour l'exercice décalé 2022-2023, après avoir enregistré une hausse de son chiffre d'affaires au premier trimestre.



-Le fabricant d'emballages en verre Verallia (+6,1%) a relevé son objectif annuel d'Ebitda (excédent brut d'exploitation) ajusté pour 2022. Le groupe vise désormais un Ebitda ajusté supérieur à 820 millions d'euros cette année, contre une précédente estimation comprise entre 750 millions et 800 millions d'euros.



-Le spécialiste des solutions de paiement dans le monde du travail Edenred (+3,5%) a relevé jeudi ses prévisions annuelles après l'annonce d'un chiffre d'affaires supérieur aux attentes des analystes au titre du troisième trimestre. Edenred table désormais sur un excédent brut d'exploitation (Ebitda) compris entre 810 millions et 840 millions d'euros, contre entre 770 millions et 820 millions d'euros auparavant.



-IBM (+4,2% en cours de séance à Wall Street) a fait part mercredi soir d'une hausse de 6% de son chiffre d'affaires et d'un bénéfice ajusté plus élevé que prévu au troisième trimestre. Le groupe informatique a relevé sa prévision de croissance du chiffre d'affaires pour cette année.



-L'action Ericsson a chuté de 14,8% à la Bourse de Stockholm, l'équipementier de télécommunications ayant publié des résultats inférieurs aux attentes des analystes au titre du troisième trimestre. Les marges ont été affectées par une baisse des revenus de licence et une hausse des coûts, mais le groupe a continué à enregistrer une forte dynamique des ventes d'équipements 5G, notamment en Amérique du Nord.



-Vincent Alsuar et Pierre-Jean Lepagnot, Agefi-Dow Jones +33 (0)1 41 27 47 39; valsuar@agefi.fr ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



October 20, 2022 12:01 ET (16:01 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
Hermes (EU:RMS)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2023 à Fév 2023 Plus de graphiques de la Bourse Hermes
Hermes (EU:RMS)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2022 à Fév 2023 Plus de graphiques de la Bourse Hermes