(Actualisation: précisions sur la transaction et les perspectives du nouvel ensemble, cession des activités de matériaux d'ingénierie de DSM à Lanxess)



BARCELONE (Agefi-Dow Jones)--La société néerlandaise DSM a annoncé mardi qu'elle allait fusionner avec le fabricant suisse de parfums et d'arômes Firmenich dans le cadre d'une transaction impliquant une valeur d'entreprise de 21,6 milliards d'euros, hors activité "Materials" de DSM, qui va être vendue.



DSM, qui est spécialisé dans la santé, la nutrition et les biosciences, a indiqué qu'à l'issue de cette fusion entre égaux, ses actionnaires détiendraient 65,5% de la nouvelle entité, baptisée DSM-Firmenich, tandis que les actionnaires de Firmenich contrôleraient le solde du capital.



Après ces annonces, l'action DSM gagnait 7,2% à 156,20 euros à la Bourse d'Amsterdam.



La finalisation de l'opération est prévue pour le premier semestre 2023. La nouvelle société sera cotée sur Euronext Amsterdam. L'opération implique une capitalisation boursière de 25,3 milliards d'euros pour le nouvel ensemble.



Les sociétés ont précisé que, dans un premier temps, les actionnaires de DSM pourraient échanger leurs actions contre des actions DSM-Firmenich par le biais d'une offre publique de DSM-Firmenich cet été. "La contrepartie au titre de l'offre sera d'une action ordinaire dans le capital de DSM-Firmenich pour chaque action ordinaire proposée dans le capital de DSM", ont indiqué les deux entreprises.



Dans un deuxième temps, les actionnaires de Firmenich apporteront 100% du capital de Firmenich à DSM-Firmenich en échange d'actions dans la nouvelle entité et de 3,5 milliards d'euros en numéraire.



Les conseils d'administration des deux groupes recommandent aux actionnaires d'apporter leurs titres à cette opération. L'opération est soumise aux conditions habituelles, dont l'obtention des autorisations réglementaires et la réalisation des procédures de consultation des salariés.



Thomas Leysen, l'actuel président du conseil de surveillance de DSM, deviendra président de DSM-Firmenich et Patrick Firmenich, actuellement président de Firmenich, sera vice-président de la nouvelle entité. Geraldine Matchett et Dimitri de Vreeze, actuellement co-directeurs généraux de DSM, seront nommés co-directeurs généraux de DSM-Firmenich.



Des synergies de 350 millions d'euros par an



Une fois la transaction bouclée, "la direction de DSM-Firmenich prévoit une croissance organique durable du chiffre d'affaires autour de 5% avant d'atteindre 5 à 7% à moyen terme" et anticipe une croissance comprise entre 5% et 10% de l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté à moyen terme, selon le communiqué des deux groupes.



"Le rapprochement devrait permettre la réalisation de synergies récurrentes avant impôts d'environ 350 millions d'euros d'Ebitda ajusté par an d'ici 2026, comprenant une augmentation d'environ 500 millions d'euros de revenus annualisés", précise ce document.



En outre, dans les deux mois suivant la réalisation de la fusion, DSM-Firmenich prendra la décision de verser un dividende brut de 423 millions d'euros, ont précisé DSM et Firmenich.



Peu après l'annonce de ce rapprochement, le chimiste allemand Lanxess a annoncé qu'il s'associerait à la société de capital-investissement Advent International pour acquérir les activités de matériaux d'ingénierie de DSM pour un montant d'environ 3,7 milliards d'euros et créer une nouvelle coentreprise spécialisée dans les plastiques de haute performance.



-Joe Hoppe et Ed Frankl, Dow Jones Newswires



(Version française et contribution Maylis Jouaret) ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



May 31, 2022 04:11 ET (08:11 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
Koninklijke DSM NV (EU:DSM)
Graphique Historique de l'Action
De Juil 2022 à Août 2022 Plus de graphiques de la Bourse Koninklijke DSM NV
Koninklijke DSM NV (EU:DSM)
Graphique Historique de l'Action
De Août 2021 à Août 2022 Plus de graphiques de la Bourse Koninklijke DSM NV