Par Vincent Alsuar



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Dans un climat toujours lourd d'inquiétudes sur la montée de l'inflation et la dégradation de la conjoncture, les investisseurs suivront cette semaine la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) et l'ouverture du bal des résultats du deuxième trimestre en France.



L'institution dirigée par Christine Lagarde rendra sa décision de politique monétaire jeudi. "Pour l'instant, un tour de vis de 25 points de base tient la corde, mais 50 points de base ne serait pas une énorme surprise", indique Sebastian Paris Horvitz, directeur de la recherche de la Banque Postale Asset Management. La question de l'outil anti-fragmentation concentrera donc l'attention des opérateurs. Le gouvernement de Mario Draghi a vacillé jeudi dernier en Italie, générant de fortes tensions sur les marchés.



"Si le retour de l'instabilité politique en Italie conduit à des élections anticipées, les spreads des obligations d'Etat sont susceptibles de s'élargir, que la BCE tranche ou non sur l'ensemble des détails" de son outil anti-fragmentation, prévient Jack Allen-Reynolds, économiste Senior Europe chez Capital Economics.



"La dimension 'fragmentation', ou la divergence de taux entre périphérie et cœur, offre une complexité supplémentaire à l'équation européenne qui n'en manque déjà pas", résume Raphaël Thuin, directeur de Capital Markets Strategies chez Tikehau Capital.



Suite du feuilleton EDF



Outre la thématique monétaire, qui sera également illustrée par la réunion de la Banque du Japon (BOJ) jeudi, les opérateurs suivront cette semaine le début de la saison des résultats du deuxième trimestre en France. Le groupe d'études par enquêtes Ipsos et l'avionneur Dassault Aviation publieront leurs résultats mercredi.



La journée de jeudi sera particulièrement chargée avec les comptes du deuxième trimestre du groupe de défense et de technologies Thales, de l'exploitant du tunnel sous la Manche Getlink et du groupe publicitaire Publicis. Le même jour, les résultats du groupe de petit-électroménager Seb et du fournisseur de l'industrie pharmaceutique Sartorius Stedim Biotech sont aussi attendus.



Ces résultats seront accompagnés des publications de l'activité du premier trimestre décalé de l'équipementier ferroviaire Alstom mardi et de l'éditeur de jeux vidéo Ubisoft, vendredi. Les opérateurs attendent également du nouveau sur le dossier EDF, le gouvernement français s'étant donné jusqu'à mardi pour dévoiler les modalités financières de son plan de nationalisation de l'énergéticien.



Dans le reste de l'Europe, les opérateurs suivront lundi le Capital Markets Day de Porsche, qui fait partie du groupe automobile allemand Volkswagen, et prendront connaissance mardi des comptes du deuxième trimestre du groupe pharmaceutique suisse Novartis et de ceux de son concurrent Roche, jeudi. Le groupe britannique de télécommunications Vodafone dévoilera vendredi les résultats de son premier trimestre décalé.



Les investisseurs surveilleront également les contrats que décrocheront les groupes aéronautiques, dont Airbus et Boeing, à l'occasion du salon de Farnborough, qui se tiendra de lundi à vendredi au Royaume-Uni. Stifel anticipe un total de 500 nouvelles commandes d'avions (commandes fermes, lettres d'intentions, protocoles d'accord) pour l'ensemble des avionneurs.



La Tech et de la finance sous les projecteurs



La saison des résultats du deuxième trimestre se poursuivra aux Etats-Unis. Si le bal a ouvert sur une fausse note jeudi dernier avec les banques JPMorgan et Morgan Stanley, leurs concurrentes Citigroup et Wells Fargo ont vu leur résultats bien accueillis le lendemain. Les publications du secteur bancaire américain continueront lundi avec Bank Of America et Goldman Sachs.



Les investisseurs attendent également les résultats trimestriels du groupe informatique IBM, lundi, du groupe de streaming Netflix, mardi, mais aussi du constructeur de véhicules électriques Tesla jeudi, et de la plateforme de microblogging Twitter, vendredi.



En parallèle, les investisseurs resteront attentifs à l'évolution de la conjoncture. Du côté des indicateurs économiques, l'inflation définitive de juin sera publiée mardi dans la zone euro, et celle de juin au Royaume-Uni, mercredi. Le même jour, les ventes de logements anciens de juin seront publiées aux Etats-Unis.



Suivront jeudi le climat des affaires de juillet en France et les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis, avant la publication, vendredi, des données flash des indices PMI Composite de S&P Global pour juillet en Europe et aux Etats-Unis.



-Vincent Alsuar, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 39; valsuar@agefi.fr ed: ECH



A NOS ABONNES : L'agence Agefi-Dow Jones publie jour un agenda hebdomadaire sur l'actualité internationale des entreprises.



Vous pouvez par ailleurs retrouver les agendas macroéconomiques du Wall Street Journal sur le site suivant : https://www.wsj.com/market-data



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



July 18, 2022 04:42 ET (08:42 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
ST Microelectronics (EU:STM)
Graphique Historique de l'Action
De Août 2022 à Sept 2022 Plus de graphiques de la Bourse ST Microelectronics
ST Microelectronics (EU:STM)
Graphique Historique de l'Action
De Sept 2021 à Sept 2022 Plus de graphiques de la Bourse ST Microelectronics