BARCELONE (Agefi-Dow Jones)--Les marges de raffinage n'ont cessé de dépasser des plafonds de plus en plus élevés au cours du premier semestre 2022, alors que les stocks de produits raffinés sont structurellement insuffisants à travers le monde malgré les craintes croissantes d'une chute de la demande, indique dans une note Biraj Borkhataria, analyste énergie chez RBC Capital Markets. Cette situation devrait se traduire par une hausse sensible des résultats du deuxième trimestre pour les compagnies pétrolières disposant d'importantes activités aval, ajoute l'analyste. Au sein des majors pétrolières, Repsol devrait être la plus concernée dans la mesure où plus d'un tiers de ses résultats 2022 sont liés aux activités de raffinage, ajoute Biraj Borkhataria. Le point faible pourrait en revanche venir du volet marketing, puisque de nombreuses entreprises du secteur ont offert des ristournes aux consommateurs, précise-t-il.



-Jaime Llinares, The Wall Street Journal (Version française Emilie Palvadeau) ed: LBO



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



July 06, 2022 06:10 ET (10:10 GMT)




Copyright (c) 2022 Dow Jones & Company, Inc.
TotalEnergies (EU:TTE)
Graphique Historique de l'Action
De Sept 2022 à Oct 2022 Plus de graphiques de la Bourse TotalEnergies
TotalEnergies (EU:TTE)
Graphique Historique de l'Action
De Oct 2021 à Oct 2022 Plus de graphiques de la Bourse TotalEnergies