PARIS (Agefi-Dow Jones)--Valneva figure parmi les plus fortes hausses de l'indice SBF 120 jeudi, après la décision radicale de la société de biotechnologie. Tirant les conclusions de l'échec commercial de son vaccin contre le Covid-19, Valneva a annoncé une réduction de 20% à 25% de ses effectifs, une restructuration qui devrait lui permettre d'économiser 12 millions d'euros en base annuelle.



Vers 16h10, l'action Valneva s'adjugeait 6,2%, à 7,06 euros.



La société a également annoncé jeudi la suspension de la production interne de son vaccin contre le Covid-19 (VLA2001) et l'arrêt de toute production externe pour ce produit.



"Ce dernier point pourrait entraîner l'activation de la clause qui prévoit un remboursement partiel au Royaume-Uni en cas d'arrêt d'utilisation de la chaîne de production Covid", observe Jamila El Bougrini, analyste chez Invest Securities, qui précise que 82 millions d'euros sont inscrits en provisions pour cette clause.



"Nous avons maintenant un peu plus de clarté concernant le vaccin contre le Covid" a commenté de son côté Max Herrmann, analyste chez Stifel. Selon lui, "l'annonce de la restructuration est probablement la plus grande information de la publication" de Valneva.



Un point de vue partagé par Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l'analyse de marchés chez eToro. "Ces annonces s'inscrivent dans la stratégie du groupe depuis que ce dernier a cessé sa colloboration avec son partenaire allemand IDT Biologika pour la production du vaccin. L'ampleur des supressions de postes n'en reste pas moins impressionnante, preuve que le groupe avait beaucoup misé sur son vaccin", souligne l'expert.



Chronique d'un abandon annoncé



Valneva a multiplié les déconvenues avec son vaccin contre le Covid-19: en septembre 2021, le gouvernement britannique, qui lui avait passé commande pour 100 millions de doses, a résilié son contrat. Au mois d'août 2022, la Commission européenne a fortement réduit sa commande, à 1,25 million de doses au lieu de 60 millions prévues initialement.



En réponse, Valneva avait prévenu qu'il n'investirait plus dans ce vaccin à moins de trouver de nouveaux clients. Personne n'a répondu à l'appel.



Valneva a perdu la course aux vaccins anti-Covid lancée par les laboratoires pharmaceutiques. Son vaccin à virus inactivé, technologie plus traditionnelle que celle du vaccin à ARN messager, a été approuvé par l'Union européenne (UE) en juin 2022, soit un an et demi après ceux à ARN messager de Pfizer et Moderna.



Sixième vaccin contre le Covid-19 recommandé chez les adultes au sein de l'UE, le sérum est arrivé sur un marché encombré au moment où de nombreux Européens étaient déjà triplement vaccinés.



"Après cette réorganisation, l'effectif total de la société devrait être supérieur d'environ 25% à celui d'avant la crise du Covid-19, permettant ainsi à la société de conserver des talents clés et une expertise supplémentaire pour mener à bien sa stratégie", a précisé Valneva dans un communiqué.



Le groupe fait ainsi table rase pour se concentrer sur ses deux candidats-vaccins en phase avancée de développement: le VLA1553 contre le chikungunya et le VLA15 contre la maladie de Lyme, développé en partenariat avec Pfizer. Il compte déposer d'ici à la fin de l'année aux Etats-Unis une demande d'autorisation du VLA1553, ainsi qu'une demande en Europe au premier semestre 2023.



Perte nette réduite sur neuf mois



Pour 2022, le groupe continue de tabler sur chiffre d'affaires compris entre 340 millions et 360 millions d'euros. Cette prévision tient compte de "la poursuite de la reprise des ventes de vaccins du voyage, de nouvelles reconnaissances de revenus liés aux paiements reçus dans le cadre des accords d'achat anticipé avec la Commission européenne et le Royaume-Uni, et des ventes prévues dans le cadre de l'avenant à l'accord d'achat anticipé avec la Commission européenne", a indiqué Valneva.



Selon les données compilées par FactSet, les analystes s'attendent à ce que la biotech réalise un chiffre d'affaires de 339,1 millions d'euros en 2022.



Sur la période de janvier à septembre, Valneva a accusé une perte nette de 99,1 millions d'euros, contre une perte nette de 245,9 millions d'euros un an plus tôt.



La perte d'Ebitda ajusté s'est établie à 38 millions d'euros sur la période, contre une perte de 227,6 millions sur les neuf premiers mois de 2021.



Valneva a réalisé un chiffre d'affaires multiplié par près de 3,5 sur les neuf premiers mois de 2022, à 249,9 millions d'euros contre 69,8 millions d'euros un an plus tôt, hors programme Covid. Le consensus FactSet portait sur 220,1 millions d'euros.



Les ventes de produits se sont établies à 74,4 millions d'euros, contre 45,5 millions un an plus tôt. Elles ont bénéficié de la reprise des ventes des vaccins du voyage et des ventes de vaccins contre le Covid-19 en Europe. Les ventes de produits hors Covid ont enregistré une croissance de 11,2% par rapport à la même période de l'année précédente.



Les autres revenus ont atteint 175,5 millions d'euros, contre 24,4 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2021. La biotech a expliqué ce bond par la reconnaissance des revenus liés aux précédents contrats de fourniture de vaccins contre la Covid.



La trésorerie du groupe au 30 septembre 2022 a progressé à 261 millions d'euros, contre 100,4 millions d'euros au 30 juin.



-Pierre-Jean Lepagnot, Agefi-Dow Jones +33 (0)1 41 27 48 19; pjlepagnot@agefi.fr ed: VLV - LBO



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



November 10, 2022 10:13 ET (15:13 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
Valneva (EU:VLA)
Graphique Historique de l'Action
De Déc 2022 à Jan 2023 Plus de graphiques de la Bourse Valneva
Valneva (EU:VLA)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2022 à Jan 2023 Plus de graphiques de la Bourse Valneva