PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les Bourses européennes poursuivent leur avancée jeudi à la mi-journée, alors que les taux longs se détendent fortement, reflétant les anticipations de politiques monétaires moins restrictives.



Vers 12h40, l'indice Stoxx Europe 600 gagnait 0,5%, à 441,1 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 avançaient de 0,6% chacun. Le DAX 40 à Francfort s'adjugeait 0,9%, tandis que le FTSE 100 à Londres prenait 0,2%.



Outre-Atlantique, Wall Street restera fermée jeudi pour cause de Thanksgiving et rouvrira vendredi pour une demi-séance.



Alors que la tonalité des "minutes" de la Réserve fédérale (Fed) s'est révélée moins restrictive que prévu, les investisseurs espèrent désormais qu'il en sera de même pour la BCE qui doit publier le compte rendu de sa dernière réunion à 13h30. Ces espoirs se traduisent par un repli marqué des taux longs en Europe. Le rendement du Bund allemand à dix ans recule de 11,7 points de base à 1,816% et son équivalent italien perd 13,3 points de base à 3,655%.



La tendance est également soutenue par le climat des affaires en Allemagne qui s'est amélioré davantage que prévu en novembre, les entreprises prévoyant une récession moins sévère qu'auparavant. L'indice IFO du climat des affaires dans le pays s'est établi à 86,3 en novembre, après 84,5 en octobre. Les économistes interrogés par le Wall Street Journal tablaient sur indice à 85.



En parallèle, les investisseurs gardent un oeil sur l'évolution de la crise sanitaire en Chine, qui a annoncé jeudi un nouveau record quotidien de cas de Covid-19.



SUR LES AUTRES MARCHES:



-Le rendement de l'obligation du Trésor américain à dix ans, le titre de référence du marché, a clôturé mercredi soir à 3,700%.



-L'euro cède 0,1% face au billet vert, à 1,0390 dollar.



-Les cours du pétrole évoluent peu. Le contrat de janvier sur le Brent de mer du Nord cède 54 cents, à 84,60 dollars le baril. Le contrat de janvier sur le brut léger doux (WTI) coté au Nymex s'effrite de 50 cents, à 77,44 dollars le baril.



-Les prix du gaz naturel en Europe reculent. Le contrat de décembre du TTF néerlandais, référence du gaz naturel en Europe, perd 4,8%, à 123,5 euros le mégawattheure (MWh). Les ministres de l'Energie de l'Union européenne sont réunis ce jeudi à Bruxelles pour débattre d'un projet de plafonnement de prix du gaz.



VALEURS A SUIVRE:



-Derichebourg (+6,5%) et Elior (+9,9%) ont annoncé jeudi, dans deux communiqués séparés, discuter de l'éventuel apport de la branche multiservices du spécialiste du recyclage industriel au groupe de restauration collective, tout en rejetant l'idée d'une offre publique d'achat (OPA) du premier sur le second. L'intégration de la branche multiservices de Derichebourg "ferait sens pour Elior, car elle permettrait au groupe de diversifier ses activités", commente Florent Thy-Tine, analyste chez TP ICAP Midcap Partners.



-Le groupe de spiritueux Rémy Cointreau (-1,1%) s'est dit prudent face à la situation sanitaire en Chine qui a provoqué un report au second semestre de certains projets de marketing pour la division cognac, entraînant une "diminution temporaire" du ratio "dépenses en marketing et communication sur chiffre d'affaires". Le groupe est "prudemment optimiste à court terme" concernant l'ensemble de l'activité du groupe en Chine dans un contexte de "faible visibilité", a indiqué le directeur général, Eric Vallat. La Chine fait actuellement face à une recrudescence des cas de Covid-19 qui entraîne d'importants confinements dans plusieurs villes du pays, dont la capitale Pékin.



-Le gestionnaire de centres d'appels Teleperformance (+2,6%) est entré en discussion avec UNI Global Union, une fédération syndicale mondiale représentant les salariés dans les activités de services dans 150 pays, pour parvenir rapidement à un accord mutuel global dans le domaine des droits du travail.



-Le titre du producteur de composants pour l'industrie électronique Soitec cède 2%, malgré la publication de résultats semestriels en forte hausse et la confirmation de ses objectifs annuels. JPMorgan souligne que les résultats semestriels du groupe sont légèrement supérieurs à ses attentes comme à celles du consensus. Pour autant, ajoute la banque, la croissance de Soitec pourrait ralentir compte tenu des risques entourant les dépenses de consommation et donc les ventes de smartphones.



-Engie (+0,9%) et Google ont signé un contrat d'achat d'électricité de 100 mégawatts d'une durée de 12 ans, dans le cadre du développement de l'éolien offshore du projet Moray West au large de l'Ecosse.



-Vincent Alsuar, Agefi-Dow Jones +33 (0)1 41 27 47 39; valsuar@agefi.fr ed: LBO-FXS



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



November 24, 2022 06:54 ET (11:54 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
FTSE 100 (FTSE:UKX)
Graphique Historique de l'Index
De Nov 2022 à Déc 2022 Plus de graphiques de la Bourse FTSE 100
FTSE 100 (FTSE:UKX)
Graphique Historique de l'Index
De Déc 2021 à Déc 2022 Plus de graphiques de la Bourse FTSE 100