PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les Bourses européennes ont clôturé sur de faibles variations lundi, les investisseurs ayant repris leur souffle après trois semaines de progression des indices.



L'indice Stoxx Europe 600 a gagné 0,1%, à 456,3 points. A Paris, le CAC 40 et le SBF 120 ont pris 0,2% chacun. Le DAX 40 à Francfort et le FTSE 100 à Londres ont cédé 0,1% chacun.



Wall Street s'inscrit en hausse. L'indice Dow Jones prenait 0,3% à la mi-journée, le S&P 500 avançait de 0,4% et le Nasdaq Composite s'adjugeait 0,7%.



L'activité économique aux Etats-Unis devrait se dégrader sous l'effet d'une inflation toujours importante et de la hausse des taux d'intérêt, a estimé lundi le Conference Board. L'indicateur avancé de l'institut de conjoncture a reculé de 0,8% en octobre, à 103,9, se repliant pour le 19e mois consécutif.



Cet indicateur conforte l'idée que la Réserve fédérale (Fed) assouplira sa politique monétaire l'année prochaine afin d'éviter une trop forte récession économique. Le rebond des marchés depuis la fin octobre a d'ailleurs été largement alimenté par les espoirs de baisses des taux de la Fed.



Dans ce contexte, les investisseurs guetteront la publication du compte rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine, mardi soir.



Ils surveilleront également mardi soir les résultats du troisième trimestre du fabricant de cartes graphiques américain Nvidia.



"N'oublions pas que les résultats du premier trimestre de Nvidia en mai ont probablement été l'événement qui a porté l'intelligence artificielle aux nues et en a fait un sujet macroéconomique important", souligne Jim Reid, économiste de Deutsche Bank.



Wall Street sera fermée jeudi pour Thanksgiving et ouvrira pour une séance écourtée vendredi.



SUR LES AUTRES MARCHES:



-Le rendement de l'emprunt du Trésor américain à dix ans s'établit à 4,464%, contre 4,440% vendredi soir. Le rendement du Bund allemand de même échéance s'inscrit à 2,615%, contre 2,588% vendredi soir.



-L'euro gagne 0,3% face au billet vert, à 1,0946 dollar.



-Les cours du pétrole progressent, portés par des spéculations sur une baisse des quotas de production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (Opep+), qui se réuniront dimanche 26 novembre.



Le contrat de janvier sur le Brent de mer du Nord gagne 2,20 dollars, à 82,81 dollars le baril, et celui de décembre sur le brut léger doux (WTI) coté au Nymex prend 2,16 dollars, à 78,20 dollars le baril.



-Les prix du gaz montent également. Le contrat de décembre du TTF néerlandais, référence du gaz naturel en Europe, s'apprécie de 1%, à 45,55 euros le mégawattheure (MWh).



VALEURS A SUIVRE:



-Lactalis réclame 1 milliard d'euros au spécialiste des analyses biologiques Eurofins (-2,4%) dans le cadre de l'affaire du lait infantile contaminé aux salmonelles, a rapporté lundi le site d'investigation l'Informé."Lactalis n'apporte aucun commentaire sur les pièces figurant au dossier judiciaire", a déclaré une porte-parole du groupe agroalimentaire contactée par l'agence Agefi-Dow Jones. De son côté, Eurofins n'était pas disponible dans l'immédiat pour réagir.



-La cotation de l'action Orange Belgium, filiale d'Orange (-0,4%), a été suspendue lundi dans l'attente de la publication d'un communiqué de presse. Selon une source proche du dossier, cette suspension de cotation est en lien avec les négociations en cours entre le groupe belge Nethys et Orange Belgium au sujet de l'actionnariat de VOO, un opérateur télécoms qui détient le réseau câble en Wallonie et une partie de la région de Bruxelles



-Ipsen a cédé 3%, à 104,10 euros, pénalisé par une note de Jefferies qui a abaissé sa recommandation sur le groupe pharmaceutique d'"acheter" à "conserver" et réduit son objectif de cours de 130 à 116 euros.



-Bayer a chuté de 18% à Francfort. Le propriétaire de Monsanto a été condamné par un jury américain à verser plus de 1,5 milliard de dollars à trois plaignants affirmant que leur cancer est lié au désherbant Roundup à base de glyphosate. Bayer a par ailleurs dû arrêter de façon anticipée une étude clinique de phase III sur un traitement contre les accidents vasculaires cérébraux, qui n'a pas prouvé son efficacité.



-François Schott, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 92; fschott@agefi.fr ed: LBO - VCA



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



November 20, 2023 12:22 ET (17:22 GMT)




Copyright (c) 2023 L'AGEFI SA
FTSE 100 (FTSE:UKX)
Graphique Historique de l'Index
De Nov 2023 à Déc 2023 Plus de graphiques de la Bourse FTSE 100
FTSE 100 (FTSE:UKX)
Graphique Historique de l'Index
De Déc 2022 à Déc 2023 Plus de graphiques de la Bourse FTSE 100