PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le titre ArcelorMittal reflue de 2,7% lundi, à 22,60 euros, alors que le sidérurgiste a annoncé sa décision de mettre à l'arrêt plusieurs de ses installations en Europe, en réaction à la hausse des prix de l'énergie et à la baisse de la demande.



En Allemagne, ArcelorMittal arrêtera l'un des deux hauts-fourneaux de son site de Brême à partir de la fin de ce mois de septembre, et jusqu'à nouvel ordre, tandis qu'une installation basée à Hambourg sera mise hors service à compter du quatrième trimestre de cette année. Dans les usines de Brême et d'Hambourg, les mesures de chômage partiel seront étendues, a précisé le sidérurgiste dans un communiqué envoyé vendredi soir. Le chômage partiel est également déjà appliqué sur les sites de production de Duisbourg et d'Eisenhüttenstadt, a ajouté ArcelorMittal.



En Espagne, c'est le site de l'aciériste dans les Asturies, dans les environs de Gijon, qui verra l'un de ses hauts-fourneaux fermer temporairement à partir de la fin du mois en cours.



En France, ArcelorMittal n'envisage pas de fermer de hauts-fourneaux dans l'immédiat, mais prévoit toutefois de ralentir l'activité de son site basé à Dunkerque.



-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



September 05, 2022 03:48 ET (07:48 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
Arcelor Mittal (NYSE:MT)
Graphique Historique de l'Action
De Oct 2022 à Nov 2022 Plus de graphiques de la Bourse Arcelor Mittal
Arcelor Mittal (NYSE:MT)
Graphique Historique de l'Action
De Nov 2021 à Nov 2022 Plus de graphiques de la Bourse Arcelor Mittal