L'acquisition positionnera RBC comme banque de choix des clients connectés du monde entier

  • Ajout d'une clientèle attrayante et élargissement des capacités bancaires internationales
  • Forte compatibilité sur le plan de la culture et approche harmonisée en matière de gestion rigoureuse des risques
  • Affectation stratégique du capital excédentaire assortie de rendements financiers attrayants

TORONTO, le 29 nov. 2022 /CNW/ - La Banque Royale du Canada (TSX: RY) (NYSE: RY) a annoncé aujourd'hui la conclusion d'une entente visant l'acquisition de la Banque HSBC Canada (« HSBC Canada »), banque canadienne de premier plan au service de particuliers et d'entreprises qui est axée sur les clients connectés du monde entier.

RBC Logo (Groupe CNW/Banque Royale du Canada)

Selon les modalités de l'entente, RBC fera l'acquisition de la totalité des actions ordinaires de la HSBC Canada pour un prix d'achat entièrement au comptant de 13,5 G$. La totalité du bénéfice de la HSBC Canada du 30 juin 2022 jusqu'à la clôture reviendra à RBC1.

« La HSBC Canada permet d'ajouter une clientèle et des activités complémentaires sur le marché que nous connaissons le mieux et où nous pouvons offrir des rendements élevés et apporter de la valeur à nos clients grâce à notre solidité financière et à notre service primé », a déclaré Dave McKay, président et chef de la direction de RBC. « Cette opération nous permet également de nous positionner comme banque de choix des clients commerciaux ayant des besoins internationaux, des nouveaux arrivants au Canada et des clients aisés qui ont besoin de capacités bancaires et de gestion de patrimoine à l'échelle mondiale. Elle va nous aider à mieux répondre aux besoins des clients du monde entier qui souhaitent investir et croître au Canada. »

« Cette acquisition permet de tirer parti de nos principales activités canadiennes dans le secteur du détail et d'étendre nos offres de produits internationaux », a déclaré Neil McLaughlin, chef de groupe, Services bancaires aux particuliers et aux entreprises de RBC. « Nous avons hâte d'accueillir les employés talentueux de la HSBC Canada après la clôture de l'opération et de les soutenir dans leur travail. Grâce à une forte harmonisation de la culture et du risque et à une vision commune axée sur le service à la clientèle, nous pouvons tabler ensemble sur les produits internationaux de premier plan de la HSBC Canada. »

La HSBC Canada compte 134 G$ d'actifs au 30 septembre 2022, quelque 130 succursales et 4 200 employés équivalent temps plein. Sa banque commerciale possède d'excellentes capacités axées sur les clients d'affaires internationaux, notamment en matière de gestion de liquidités, de financement commercial, de gestion de trésorerie mondiale et de financement durable. L'entreprise de gestion de patrimoine et de services bancaires aux particuliers de la HSBC Canada est au service d'une clientèle aisée et, notamment, elle répond aux besoins des clients internationaux ayant des liens avec le Canada. La HSBC Canada possède un bilan solide, y compris un portefeuille de prêts diversifié et des dépôts attrayants.

Les clients bénéficieront de conseils de pointe, d'une convivialité, de capacités numériques et de propositions de valeur
  • Le fait de regrouper la force de la HSBC Canada dans les produits internationaux et les vastes capacités de RBC permettra d'offrir un ensemble de solutions qui figureront parmi les meilleures de leur catégorie afin d'aider les clients à atteindre leurs objectifs financiers, à se constituer un patrimoine et à faire croître leurs entreprises.
  • RBC demeure déterminée à offrir à ses clients une valeur optimale, des tarifs concurrentiels et le meilleur service qui soit.
  • Les clients de la HSBC Canada auront accès au plus grand réseau de succursales et de guichets automatiques du Canada, ce qui facilitera grandement leurs opérations bancaires quotidiennes.
  • RBC remporte régulièrement des prix pour le service à la clientèle et la satisfaction de la clientèle et elle offre une expérience bancaire numérique et un programme de récompenses inégalés dans le secteur.
RBC est un employeur de choix mondialement reconnu
  • RBC maintient invariablement une forte mobilisation des employés et se classe parmi les meilleurs lieux de travail au Canada2.
  • RBC compte plus de 92 000 employés à temps plein et à temps partiel dans le monde, dont près de 65 000 employés équivalent temps plein au Canada.
  • RBC est déterminée à offrir une expérience de travail exceptionnelle et un programme de récompenses concurrentiel qui incite les employés à atteindre leurs objectifs de vie et de carrière avec RBC, notamment une gamme complète de programmes de services bancaires, de retraite, d'épargne et d'avantages sociaux, ainsi que d'autres ressources comme des options de travail flexibles, des occasions de formation et de perfectionnement et le bien-être.
  • La diversité et l'inclusion sont au cœur de la raison d'être de RBC. RBC a été reconnue à maintes reprises comme l'un des meilleurs employeurs pour la diversité au Canada3 et elle joue activement un rôle moteur dans la préparation accélérée d'un avenir plus inclusif.
RBC et la HSBC Canada partagent un engagement fort envers les collectivités
  • RBC est un chef de file dans les investissements dans la collectivité, avec des dons totalisant plus de 140 M$ à l'échelle mondiale au cours de l'exercice 2021. Chaque année, RBC fait don de 1 % de son bénéfice net au Canada avant impôt, ce qui aide nos collectivités à croître avec nous.
  • RBC met fortement l'accent sur les jeunes, le climat, le bien-être financier, la diversité et l'inclusion dans le but de bâtir des collectivités dynamiques et inclusives, ce qui comprend un investissement de 500 M$ sur 10 ans4 afin d'aider les jeunes Canadiens à se préparer au monde du travail de demain.
  • RBC et la HSBC Canada sont toutes deux axées sur la durabilité. RBC est déterminée à prendre des mesures visant à aider ses clients à passer à la carboneutralité. RBC s'est engagée à fournir 500 G$ pour la finance durable d'ici 20255.
Faits saillants de l'acquisition

L'acquisition permettra à RBC d'améliorer sa compétitivité à l'échelle mondiale, sans pour autant compromettre l'accès de la population canadienne à un marché concurrentiel et diversifié au pays.

Le secteur financier canadien est hautement concurrentiel, puisque 50 banques ainsi que des centaines de coopératives de crédit et d'entreprises de technologie financière se livrent concurrence pour servir la population canadienne. La HSBC Canada représente environ 2 % des dépôts et emprunts hypothécaires au Canada.

Selon les modalités de l'entente, RBC fera l'acquisition de la totalité des actions ordinaires de la HSBC Canada pour un prix d'achat entièrement au comptant de 13,5 G$. La totalité du bénéfice de la HSBC Canada du 30 juin 2022 jusqu'à la clôture reviendra à RBC6. Le prix d'achat représente un multiple de 9,4x du bénéfice ajusté estimatif de la HSBC Canada pour 2024 qui s'élève à 1,4 G$ dans l'hypothèse de synergies de coûts entièrement réalisées. Sur cette base, l'acquisition devrait entraîner une augmentation d'environ 6 % du BPA par rapport aux estimatives consensuelles pour 2024 de RBC7. On s'attend à ce que cette acquisition génère un taux de rendement interne8 de 14 % et un rendement marginal sur les actions ordinaires corporelles9 de 27 %. RBC s'attend à ce que son ratio CET110 dépasse 11,5 % à la clôture11.

RBC prévoit réaliser des synergies de coûts annuelles entièrement réalisées avant impôt d'environ 740 M$, ou 55 %, en fonction des charges autres que d'intérêts estimées de la HSBC Canada pour 2024, et engager des coûts d'acquisition et d'intégration totalisant environ 1 G$. RBC achètera l'ensemble des actions privilégiées et des titres d'emprunt subordonnés existants de la HSBC Canada qui sont détenus directement ou indirectement par HSBC Holdings plc à leur valeur nominale.

La clôture est prévue d'ici la fin de 2023, sous réserve des conditions de clôtures usuelles, y compris l'obtention des approbations des autorités de règlementation dans le cours normal des activités. Tous les montants sont en dollars canadiens.

Conférence téléphonique

RBC tiendra une conférence téléphonique le mardi 29 novembre à 9 h (HE), qui sera suivie d'une période de questions pour les analystes. Veuillez appeler entre 8 h 50 et 8 h 55.

Participants :
Numéro sans frais (Canada/États-Unis) : 1-866-696-5910
Numéro local : 416-340-2217
Code d'accès des participants : 4431273#

Lien vers la webdiffusion :
https://www.rbc.com/investisseurs/evenements-et-presentations.html

Reprise instantanée :
Numéro sans frais (Canada/États-Unis): 1-800-408-3053
Numéro local : 905-694-9451
Code d'accès : 7155475#

Conseillers

RBC Marchés des Capitaux a agi à titre de conseiller financier principal, et Blake, Cassels & Graydon S.E.N.C.R.L./s.r.l., Allen & Overy LLP et Wachtell, Lipton, Rosen & Katz ont agi à titre de conseillers juridiques dans le cadre de cette opération. Goldman Sachs & Co. LLC a fourni des conseils financiers secondaires sur certaines questions.

Aperçu de RBC

La Banque Royale du Canada est une institution financière mondiale définie par sa raison d'être, guidée par des principes et orientée vers l'excellence en matière de rendement. Notre succès est attribuable aux plus de 92 000 employés qui mettent à profit leur créativité et leur savoir-faire pour concrétiser notre vision, nos valeurs et notre stratégie afin que nous puissions contribuer à la prospérité de nos clients et au dynamisme des collectivités. Selon la capitalisation boursière, nous sommes la plus importante banque du Canada et l'une des plus grandes banques du monde. Nous avons adopté un modèle d'affaires diversifié axé sur l'innovation et l'offre d'expériences exceptionnelles à nos 17 millions de clients au Canada, aux États-Unis et dans 27 autres pays. Pour en savoir plus, visitez le site rbc.com.

Nous sommes fiers d'appuyer une grande diversité d'initiatives communautaires par des dons, des investissements dans la collectivité et le travail bénévole de nos employés. Pour de plus amples renseignements, visitez le site www.rbc.com/collectivite-impact-social.

Principales mesures du rendement et mesures hors PCGR

Nous avons recours à une variété de mesures financières pour évaluer notre rendement et l'incidence de l'opération proposée de la manière décrite aux présentes. Dans le présent communiqué, nous utilisons certaines des principales mesures du rendement et des mesures hors PCGR, y compris des mesures hors PCGR prospectives, qui, selon nous, fournissent des renseignements utiles aux investisseurs. Les lecteurs doivent savoir que les principales mesures du rendement et mesures hors PCGR, y compris l'augmentation du BPA et le rendement sur les actions ordinaires corporelles, n'ont pas de signification normalisée prescrite par les PCGR et, par conséquent, qu'elles pourraient ne pas être comparables à des mesures similaires publiées par d'autres institutions financières.

Certains des résultats ajustés estimatifs prospectifs présentés dans le présent document sont fondés sur des estimations consensuelles des analystes à l'égard des résultats ajustés futurs de RBC conformément à ce qui est indiqué, et nous mettons en garde que la méthodologie appliquée par les analystes pour estimer ces résultats pourrait ne pas être conforme à la méthodologie de RBC. Les résultats estimatifs prospectifs pour la HSBC Canada qui sont présentés dans le présent document sont fondés sur l'estimation du rendement futur de la HSBC Canada effectuée par la direction de RBC et nous mettons en garde qu'il s'agit d'estimations préliminaires fondées sur le contrôle diligent et les projections faites par la direction.

Mise en garde au sujet des déclarations prospectives

Le présent communiqué contient des déclarations prospectives au sens de certaines lois sur les valeurs mobilières, y compris les dispositions en matière d'exonération de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et de toute loi sur les valeurs mobilières canadienne applicable, au sujet du rendement financier, de l'avis, des plans, des attentes et des estimations de RBC et de la HSBC Canada. Les déclarations prospectives qui figurent dans le présent communiqué peuvent comprendre, sans toutefois s'y limiter, des déclarations portant sur la clôture prévue de l'opération proposée, les plans relatifs aux activités regroupées de RBC et de la HSBC Canada, l'incidence financière et opérationnelle et l'incidence sur les fonds propres de l'opération projetée; nos stratégies ou mesures futures, ainsi que nos objectifs et engagements. L'information prospective contenue dans le présent communiqué est présentée afin d'aider les porteurs de nos titres et les analystes financiers à comprendre l'opération proposée et pourrait ne pas convenir à d'autres fins. Les termes et expressions comme « croire », « prévoir », « avoir l'intention de », « estimer », « viser », « s'engager à », « avoir comme but ou objectif », « planifier » et « projeter », de même que l'emploi du futur ou du conditionnel caractérisent généralement les déclarations prospectives.

De par leur nature même, les déclarations prospectives nous obligent à formuler des hypothèses et comportent intrinsèquement des risques et des incertitudes qui donnent lieu à la possibilité que nos prédictions, prévisions, projections, attentes ou conclusions se révèlent inexactes, que nos hypothèses soient erronées, que nos objectifs en matière de rendement financier, nos objectifs environnementaux, sociaux ou autres, notre vision et nos objectifs stratégiques ne se matérialisent pas et que nos résultats réels diffèrent sensiblement de ces prédictions, prévisions, projections, attentes ou conclusions.

Nous prions nos lecteurs de ne pas se fier indûment à ces déclarations étant donné que les résultats réels pourraient différer de façon significative des attentes exprimées dans ces déclarations prospectives, en raison d'un certain nombre de facteurs de risque. Ces facteurs, dont bon nombre sont indépendants de notre volonté et dont nous pouvons difficilement prévoir les répercussions, comprennent la possibilité que la clôture de l'opération proposée n'ait pas lieu ou qu'elle n'ait pas lieu au moment prévu en raison d'un événement, d'un changement ou d'autres circonstances qui pourraient donner le droit à l'une des parties ou aux deux parties de résilier l'opération proposée, notamment en raison de l'impossibilité d'obtenir l'approbation des autorités de réglementation ou d'autres approbations ou de les obtenir à temps et/ou de l'impossibilité de satisfaire à d'autres conditions liées à la clôture ou d'y satisfaire à temps, ou du fait que les approbations requises sont obtenues sous réserve de conditions ou d'exigences défavorables; la possibilité que les avantages escomptés de l'opération proposée, comme son effet relutif sur le BPA, la création d'occasions de ventes croisées et la croissance de nos activités canadiennes, ne se concrétisent pas ou qu'ils ne se concrétisent pas dans le délai prévu en raison de changements dans la conjoncture générale de l'économie et des marchés, les taux d'intérêt et de change, la politique monétaire, les lois et règlements (y compris des changements dans les exigences en matière de capital) et leur application, et le niveau de concurrence dans les secteurs géographiques et commerciaux dans lesquels RBC et la HSBC Canada exercent actuellement leurs activités; le risque que toute annonce relative au regroupement proposé puisse avoir des effets défavorables sur le cours de nos actions; la possibilité que les activités de RBC et de la HSBC Canada n'affichent pas le rendement prévu ou n'affichent pas un rendement conforme au rendement passé; la capacité d'intégrer rapidement et efficacement la HSBC Canada; notre capacité d'atteindre nos cibles en matière de capitaux; notre capacité de réaliser davantage de ventes croisées auprès des clients; les risques pour la réputation et la réaction des clients et des employés de la HSBC Canada à l'opération; la possibilité que l'opération soit plus coûteuse à réaliser que prévu, notamment en raison de facteurs ou d'événements imprévus; la possibilité que la direction doive détourner son attention de la gestion pour se consacrer à des questions liées à l'opération; des changements défavorables importants dans la conjoncture de l'économie et du secteur; le contexte concurrentiel et politique ainsi que la conjoncture de l'économie et des marchés en général; les changements sur le plan de la qualité des actifs et du risque de crédit; l'incapacité de maintenir la croissance des revenus et des bénéfices; l'inflation; les pratiques des clients en matière d'emprunt, de remboursement, de placement et de dépôt; l'incidence de changements technologiques, leur portée et le moment où ils surviennent; les activités de gestion des capitaux; ainsi que les autres risques dont il est question aux rubriques portant sur les risques ainsi qu'à la rubrique « Incidence de la pandémie de COVID-19 » de notre rapport annuel 2021 et à la rubrique « Gestion du risque » du rapport aux actionnaires portant sur le troisième trimestre de 2022, et les facteurs qui sont mentionnés aux rubriques « Risques » et « Répercussions de la COVID-19 et notre réaction » du document de la HSBC Canada intitulé « Rapport et états financiers annuels 2021 » et à la rubrique « Risques » du rapport intermédiaire du troisième trimestre de 2022 de la HSBC Canada, qui décrivent tous certains facteurs clés et risques qui pourraient avoir une incidence sur nos résultats futurs et notre capacité de prévoir et de gérer efficacement les risques découlant de tous les facteurs susmentionnés.

Nous tenons à préciser que la liste des facteurs de risque susmentionnés n'est pas exhaustive et que d'autres facteurs pourraient également avoir une incidence défavorable sur nos résultats. Les investisseurs et autres personnes qui se fient à nos déclarations prospectives pour prendre des décisions ayant trait à nous doivent examiner attentivement les facteurs susmentionnés et d'autres incertitudes et événements potentiels. Les hypothèses économiques importantes qui sous-tendent les déclarations prospectives qui figurent dans le présent communiqué sont présentées à la rubrique « Examen de la conjoncture économique, des marchés et du contexte réglementaire et perspectives » et, pour chaque secteur d'exploitation, aux rubriques « Priorités stratégiques » et « Perspectives » de notre rapport annuel 2021, en sa version mise à jour par la rubrique « Examen de la conjoncture économique, des marchés et du contexte réglementaire et perspectives » du rapport aux actionnaires portant sur le troisième trimestre de 2022.

Les hypothèses concernant le rendement financier actuel et prévu de RBC et de la HSBC Canada, y compris les chiffres relatifs au bilan, à l'état du résultat et au capital réglementaire, la disponibilité prévue du capital pour l'opération proposée, la date de clôture prévue de l'opération proposée, les synergies de coûts prévues (et le délai dans lequel elles devraient être réalisées), les coûts et le processus d'intégration et de restructuration, l'harmonisation des responsabilités organisationnelles, la comptabilisation du prix d'achat estimatif (y compris la juste valeur et les rajustements au titre des pertes sur créances), les taux de change, notre multiple de la valeur finale présumé et les exigences futures en matière de capital réglementaire, y compris les réformes de Bâle III annoncées par le Bureau du surintendant des institutions financières pour le deuxième trimestre de l'exercice 2023, ont été prises en considération aux fins des énoncés prospectifs qui figurent dans le présent communiqué, y compris l'estimation des incidences financières pro forma pour RBC (c.-à-d. la hausse du BPA, le taux de rendement interne de RBC, le rendement des capitaux propres corporels attribuables aux actionnaires ordinaires) et l'incidence prévue sur le capital pour RBC.

Les déclarations prospectives qui figurent dans le présent document représentent le point de vue de RBC en date des présentes seulement. Sauf si la loi l'exige, RBC ne s'engage pas à mettre à jour quelque déclaration prospective que ce soit, verbale ou écrite, que nous pourrions faire ou qui pourrait être faite pour notre compte à l'occasion.

_________________________

1 Ne tient pas compte d'un dividende de 90 M$ versé par la HSBC Canada au cours du troisième trimestre de 2022.

2 Institut Great Place to Work.

3 Mediacorp.

4 Objectif avenir RBC a été lancé en 2017.

5 La finance durable s'entend des activités financières qui tiennent compte des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance.

6 Ne tient pas compte d'un dividende de 90 M$ versé par la HSBC Canada au cours du troisième trimestre de 2022.

7 L'augmentation du BPA (consensus) est une mesure hors PCGR. Les paramètres d'augmentation du BPA (consensus) sont calculés en fonction des attentes des analystes à l'égard du BPA ajusté de RBC, des rachats d'actions et du bénéfice net ajusté pour 2024, ainsi que des estimations effectuées par la direction de RBC à l'égard du bénéfice net ajusté après impôt de la HSBC Canada. Le bénéfice net ajusté après impôt et le BPA ajusté sont des mesures hors PCGR. Voir la rubrique « Principales mesures du rendement et mesures hors PCGR ».

8 Le taux de rendement interne (TRI) est le taux d'actualisation qui fait en sorte que la valeur actualisée nette (VAN) de tous les flux de trésorerie soit de zéro dans le cadre d'une analyse des flux de trésorerie actualisés.

9 Le rendement sur les actions ordinaires corporelles est une mesure hors PCGR. Voir la rubrique « Principales mesures du rendement et mesures hors PCGR ».

10 CET1 est calculé d'après la ligne directrice Normes de fonds propres (NFP) du BSIF.

11 D'après les bilans estimatifs de RBC et de la HSBC Canada à une date de clôture hypothétique fixée au 31 octobre 2023, y compris les incidences liées à l'opération.

 

SOURCE Banque Royale du Canada

Copyright 2022 Canada NewsWire

Royal Bank of Canada (TSX:RY)
Graphique Historique de l'Action
De Jan 2023 à Fév 2023 Plus de graphiques de la Bourse Royal Bank of Canada
Royal Bank of Canada (TSX:RY)
Graphique Historique de l'Action
De Fév 2022 à Fév 2023 Plus de graphiques de la Bourse Royal Bank of Canada