BERLIN (Agefi-Dow Jones) --Le constructeur automobile allemand Volkswagen estime que l'inflation de ses coûts s'atténuera dans le courant de l année, mais a averti que les pénuries de composants électroniques qui frappent l'ensemble du secteur ne devraient pas se résoudre rapidement.



Volkswagen a présenté ces prévisions alors que l'industrie automobile tente d'accélérer la production de véhicules électriques, qui nécessitent différentes matières premières et de nombreux semi-conducteurs pour contrôler les systèmes de navigation du véhicule ou le connecter à internet. En raison de la pénurie de puces, de nombreux constructeurs automobiles ne sont actuellement pas en mesure de répondre à la demande des consommateurs, ce qui limite leur croissance et fait grimper le prix des véhicules neufs et d'occasion.



Dans un entretien au Wall Street Journal, le directeur financier Arno Antlitz a indiqué que l'entreprise était bien "protégée" contre l'inflation. Le prix d'un grand nombre de matières premières et de pièces dont les constructeurs automobiles ont besoin a considérablement augmenté l'année dernière mais les prix des voitures ont également augmenté.



Selon Arno Antlitz, Volkswagen a atténué l'impact de la hausse des prix des matières premières et des composants par une réduction "rigoureuse" de ses coûts, tandis que l'augmentation des prix ne s'est pas encore traduite par des hausses de salaires dans l'entreprise.



Le directeur financier estime que l'inflation diminuera cette année, mais il a ajouté que le groupe resterait confronté à des difficultés pour obtenir des puces tout au long de l'année.



"Actuellement, l'inflation élevée que nous voyons sera temporaire. Le niveau de la croissance en 2022 dépendra de notre capacité à obtenir davantage de puces", a-t-il indiqué. "Nous n'observons pas de pression significative sur les salaires", a-t-il également ajouté.



En réponse à la hausse des coûts et à la forte demande, les constructeurs automobiles et les concessionnaires ont augmenté les prix des véhicules neufs et d'occasion, tout en limitant les opérations promotionnelles.



"La hausse des prix des voitures a dopé les bénéfices des constructeurs automobiles et pourrait bien être un facteur durable, même après la fin de la pénurie de puces et le ralentissement de l'inflation", a souligné Arno Antlitz. "En raison de la pénurie de voitures en général, nous avons de meilleures marges et moins de promotions [pour les clients]. Dans l'ensemble, nous nous attendons à une assez bonne année pour VW", a-t-il déclaré.



-William Boston et Nina Trentmann, The Wall Street Journal (Version française Jérôme Batteau) ed: TVA



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



January 10, 2022 16:25 ET (21:25 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
Volkswagen (XE:VOW3)
Graphique Historique de l'Action
De Avr 2022 à Mai 2022 Plus de graphiques de la Bourse Volkswagen
Volkswagen (XE:VOW3)
Graphique Historique de l'Action
De Mai 2021 à Mai 2022 Plus de graphiques de la Bourse Volkswagen