PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les immatriculations de voitures particulières neuves en France ont reculé de 10,09% sur un an en mai, en données brutes, a annoncé mercredi La Plateforme automobile (PFA) qui rassemble la filière dans l'Hexagone.



Au cours du cinquième mois de l'année 2022, la France a enregistré 126.813 immatriculations de voitures neuves, contre 141.040 un an auparavant, sachant que le mois de mai 2022 a compté deux jours ouvrés de plus que celui de 2021.



Stellantis a accusé une baisse un peu moins prononcée que celle du marché, avec un recul de 9,82% de ses immatriculations de véhicules neufs en mai, tandis que le groupe Renault a subi un repli encore plus modéré, de 7,48%. Volkswagen, troisième acteur du marché en France, a vu ses immatriculations chuter de 29,35% le mois dernier.



Sur les cinq premiers mois de l'année 2022, période qui a compté deux jours ouvrés de plus que celle de 2021, les immatriculations de voitures neuves en France se sont établies à 600.897 unités, soit une diminution de 16,92% sur un an en données brutes.



-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



June 01, 2022 01:06 ET (05:06 GMT)




Copyright (c) 2022 L'AGEFI SA
Volkswagen (XE:VOW3)
Graphique Historique de l'Action
De Juil 2022 à Août 2022 Plus de graphiques de la Bourse Volkswagen
Volkswagen (XE:VOW3)
Graphique Historique de l'Action
De Août 2021 à Août 2022 Plus de graphiques de la Bourse Volkswagen