(Actualisation: prévision de chiffre d'affaires pour le trimestre en cours, déclaration de la directrice financière, baisse du cours de Bourse.)



SAN FRANCISCO (Agefi-Dow Jones)--Microsoft a prévenu mardi soir que son activité serait moins soutenue que prévu entre janvier et mars, après avoir réussi à dépasser les attentes dans le "cloud" au deuxième trimestre de son exercice décalé.



Le chiffre d'affaires du trimestre en cours pourrait être inférieur de plus d'un milliard de dollars aux prévisions de Wall Street, selon les estimations présentées dans la soirée. "Nous voyons les clients faire preuve de prudence", ce qui s'est traduit par un ralentissement des commandes en décembre, a déclaré la directrice financière du groupe, Amy Hood, lors d'une conférence téléphonique.



"Nous nous attendons à ce que les tendances observées fin décembre se prolongent" ce trimestre, a ajouté la dirigeante.



Microsoft vise un chiffre d'affaires d'environ 51 milliards de dollars pour le trimestre en cours, en croissance de 3% sur un an mais nettement inférieur au consensus FactSet des analystes de 52,42 milliards de dollars.



L'action Microsoft perdait 1,3% dans les échanges d'après la clôture de Wall Street à la suite de ces déclarations, après avoir initialement bondi de 4% en réaction à la publication des résultats financiers du trimestre écoulé.



Les perspectives du groupe se trouvent pénalisées par le ralentissement de la conjoncture fin 2022, qui a poussé de nombreuses entreprises à réduire leurs coûts. Les dirigeants de Microsoft avaient indiqué à la fin du précédent exercice qu'ils tablaient sur une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires et des marges opérationnelles cette année, mais le climat des affaires s'est nettement dégradé depuis.



Les services dématérialisés toujours dynamiques cet automne



Le groupe californien a annoncé des milliers de suppressions d'emplois la semaine dernière, emboîtant le pas aux autres géants technologiques, qui ajustent leurs effectifs pour se préparer à une éventuelle récession après avoir recruté massivement à la suite de la crise sanitaire.



"Nous nous attendons à ce que ce plan social soit suivi par un abaissement des prévisions de chiffre d'affaires pour le second semestre. Mais ces mesures illustrent la capacité de Microsoft à ajuster sa base de coûts pour préserver ses bénéfices et ses flux de trésorerie", avaient prévenu les analystes d'Evercore ISI dans une note en amont de la publication des résultats.



L'éditeur de logiciels a également annoncé mardi soir une baisse de 12% de son résultat net au deuxième trimestre, à 16,43 milliards de dollars, soit 2,20 dollars par action. Hors dépréciations et indemnités de départs, le résultat ajusté ressort à 2,32 dollars par action, contre un consensus FactSet de 2,29 dollars.



Le chiffre d'affaires a pour sa part progressé à 52,75 milliards de dollars sur la période, contre 51,7 milliards de dollars un an auparavant, mais n'atteint pas tout à fait le consensus, qui était de 52,99 milliards de dollars.



La branche d'informatique dématérialisée ("cloud") a dégagé des revenus de 21,5 milliards de dollars, contre 18,33 milliards de dollars un an plus tôt, dépassant de peu le consensus, qui était de 21,43 milliards de dollars. La plate-forme d'applications dans le cloud de Microsoft, Azure, affiche une croissance de 31%, alors que les analystes anticipaient des recettes en hausse de 30,5%. Contrairement à Alphabet et Amazon, Microsoft ne détaille pas la rentabilité de son activité dans le cloud.



-Jeremy Owens, MarketWatch (Version française Thomas Varela) ed : JEB



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



January 24, 2023 20:03 ET (01:03 GMT)




Copyright (c) 2023 L'AGEFI SA