Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Crédit Agricole - Un Pivot À Exploiter.... (ACA)

- 01/12/2014 11:54
zebulon1 Messages postés: 180 - Membre depuis: 14/11/2014

L'action Crédit Agricole semble avoir terminé son rebond (graphique en journalier). Depuis le début de l'année, c'est 10.949 qui fait pivot. Chaque retour sous ce niveau a été marqué par un test de l'oblique haussière. Je conseille donc d'attendre une clôture sous 10.949 pour entrer short et viser un nouveau test de l'oblique vers les 10 points.

Zébulon, fan du site CentralCharts

 

 



Réponses
429 Réponses
   4   ... 
61 de 429 - 04/5/2015 16:04
The Grumpy Old Men Messages postés: 1078 - Membre depuis: 02/1/2007

La France se distingue dans la banque d'investissement européenne - DJ Plus

Date : 04/05/2015 @ 14h35
Source : Dow Jones News
Valeur : Crédit Agricole (ACA)
Cours : up.gif 13.985 0.08 (0.58%) @ 16h02
Crédit Agricole CoursGraphiqueTransactionsCarnet d'Ordres









La France se distingue dans la banque d'investissement européenne - DJ Plus





Crédit Agricole (EU:ACA)
Graphique Intraday de l'Action


Aujourd'hui : Lundi 4 Mai 2015


Plus de graphiques de la Bourse Crédit Agricole



Les vents tournent dans la banque d'investissement en Europe. Et pas nécessairement dans le sens attendu.
Les résultats de BNP Paribas (BNP.FR) mettent en valeur les progrès des grandes banques françaises dans le courtage, dont elles semblent bien devoir devenir les futurs champions européens. Dans le même temps, les banques britanniques ont continué d'élaguer leurs portefeuilles d'activité pour poursuivre leur recentrage.
Le redressement des banques d'investissement européennes s'est certes inscrit dans la foulée de celui de leurs consoeurs américaines. Il n'empêche que la hausse de 29% des revenus de BNP Paribas dans le trading est impressionnante. D'autant qu'elle a été alimenté par un bond de 32% des revenus des marchés de taux.
Bien entendu, le retour en force du dollar face à l'euro n'est pas étranger à ce regain de vigueur. BNP Paribas a indiqué que la moitié du bond de ses revenus de courtage, y compris de titres à revenus fixes, était attribuable aux effets de change. Malgré cela, la performance du groupe bancaire reste impressionnante.
Les banques européennes à la traîne
En comparaison, Deutsche Bank (DBK.XE) a fait état d'une hausse de 14,3% de son activité dans le courtage, dont 9% sur les marchés de taux. Le groupe tente actuellement de rester le leader européen de la banque d'investissement, notamment en continuant de mettre l'accent sur les marchés de taux.
Les autres grandes banques européennes sont loin d'avoir toutes fait les mêmes choix.
Par exemple, Credit Suisse (CSGN.VX) a essayé de se désengager de certaines activités dans les marchés de taux. Au premier trimestre, son activité de trading a progressé de 13% en francs suisses. Une hausse qui aurait été supérieure en dollars.
Pour leur part, les anciens champions britanniques Barclays (BARC.LN) et Royal Bank of Scotland (RBS.LN) semblent s'en tenir à leurs plans initiaux de transformation. Les revenus de trading de Barclays sont ressortis en hausse de 2% au premier trimestre. RBS n'a pas communiqué ses revenus de courtage, mais la contribution de son activité de banque d'investissement n'a cessé de diminuer ces deux dernières années.
Les résultats des banques françaises en vue
Les banques françaises sont restées plus discrètes. Mais Société Générale (GLE.FR) a ouvert l'année dernière une des plus grandes salles de marché européennes. Les résultats trimestriels de la banque, qui doivent être publiés mercredi, sont attendus en forte hausse. Crédit Agricole SA (ACA.FR) publiera également ses résultats du premier trimestre mercredi.
Leurs publications permettront de s'assurer qu'elles ont également su profiter des incertitudes et reculades de leurs grandes concurrentes européennes.
-Paul J. Davies, The Wall Street Journal
(Version française Ambroise Ecorcheville) ed/EC
62 de 429 - 06/5/2015 07:24
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000

PARIS, 6 mai (Reuters) - Crédit agricole S.A. CAGR.PA a
publié mercredi des résultats trimestriels en hausse, soutenus
notamment par la performance de ses activités de banque de
financement et d'investissement (BFI) et la diminution du coût
du risque.
La structure cotée du Crédit agricole affiche au titre des
trois premiers mois de 2015 un résultat net en hausse de 2,6% à
784 millions d'euros et un produit net bancaire en progression
de 7,5% à 4,36 milliards.
Les analystes interrogés par Thomson Reuters anticipaient un
bénéfice net de 651 millions d'euros.
Les revenus du pôle de BFI ressortent en croissance de 24% à
1,23 milliard d'euros. Ils sont également en hausse dans la
gestion de l'épargne et l'assurance mais en baisse en France,
chez LCL, dans la banque de proximité à l'international et les
services financiers spécialisés.
Le coût du risque recule de 19,2% à 477 millions d'euros.
Dans un communiqué, le groupe évoque à ce sujet la normalisation
de l'activité de sa filiale italienne de crédit à la
consommation, Agos Ducato, et une "amélioration" en France.

(Matthias Blamont, Leigh Thomas, édité par Matthieu Protard)

63 de 429 - 06/5/2015 07:52
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000

Crédit Agricole SA: la contribution au FRU pèse sur la croissance des bénéfices au T1

Date : 06/05/2015 @ 07:48
Source : Dow Jones News
Stock : Crédit Agricole (ACA)
Quote : dot.gif 13.545 0.0 (0.00%) @ 07:30
Crédit Agricole share priceChartTradesLevel2









Crédit Agricole SA: la contribution au FRU pèse sur la croissance des bénéfices au T1





Credit Agricole (EU:ACA)
Intraday Stock Chart


Today : Mercredi 6 Mai 2015


Click Here for more Credit Agricole Charts.



Crédit Agricole SA (AC.FR) a annoncé mercredi une modeste croissance de son bénéfice net au premier trimestre, la vigueur de la banque d'investissement et la dépréciation de l'euro ayant compensé la hausse des charges liées à la contribution de la banque au nouveau Fonds de résolution unique (FRU) de l'Union européenne.
La deuxième banque française cotée en termes d'actifs, a vu son bénéfice net progresser de 2,6% à 784 millions d'euros au cours des trois premiers mois de l'année, contre 764 millions d'euros un an plus tôt. Le produit net bancaire a augmenté de 7,5%, à 4,36 milliards d'euros contre 4,06 milliards d'euros au premier trimestre 2014.
Comme de nombreuses banques aux Etats-Unis et en Europe, Crédit Agricole SA a bénéficié de la volatilité des marchés et du rebond du trading au premier trimestre, malgré l'entrée en vigueur de nouvelles règles en Europe.
La banque d'investissement de Crédit Agricole SA a dégagé un bénéfice net en hausse de 20%, à 320 millions d'euros, en raison du redressement de son activité obligataire.
Le résultat net de la branche d'assurance et de gestion d'actifs a atteint 402 millions d'euros au premier trimestre, un montant en hausse de 11% sur un an.
En France, les caisses régionales du Crédit Agricole ont contribué à hauteur de 363 millions d'euros au bénéfice net du groupe, contre 357 millions d'euros au premier trimestre 2014.
En Italie, où Crédit Agricole SA contrôle Cariparma, le bénéfice net a bondi de 70%, à 39 millions d'euros.
Le ratio de solvabilité Core Tier 1 de Crédit Agricole SA s'établissait à 10,2% à la fin du mois de mars, contre 10,4% au 14 janvier.
La banque a versé 182 millions d'euros au Fonds de résolution unique de l'Union européenne, mis en place cette année pour garantir la disponibilité de fonds suffisants si une banque doit être restructurée ou démantelée, et destiné à protéger les contribuables européens des faillites bancaires.
Soutenue par sa banque d'investissement et la faiblesse de l'euro, la banque rivale BNP Paribas (BNP.FR) avait annoncé la semaine dernière une hausse de 18% de son bénéfice net au premier trimestre.
-Noémie Bisserbe, The Wall Street Journal
(Version française Valérie Venck)
64 de 429 - 06/5/2015 08:40
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000

boursier


Le Crédit Agricole
SA a fait progresser de 7,5% son produit net bancaire au premier
trimestre, à 4,36 milliards d'euros, pour un résultat brut
d'exploitation en hausse de 4,4% à 1,206 MdE et un bénéfice net de 784
ME part du groupe, supérieur de 2,6% à celui de la même période de 2014.
Le coût du risque se réduit de -19,2% (soit -477 ME). Le ratio CET1
Bâle 3 non phasé s'établit à 10,2%, contre 9% un an avant. En première
lecture, le bénéfice net dépasse les attentes. A l'échelle du Groupe
Crédit Agricole dans son ensemble, le ratio CET1 Bâle 3 atteint 13%.


Pour la direction, ce début d'année,
qu'elle juge bon, est à mettre au crédit d'une activité commerciale bien
orientée et de la réduction du coût du risque.


65 de 429 - 06/5/2015 08:47
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000

CercleFinance.com) - Crédit Agricole a fait état
mercredi de 'bons résultats' au titre de son premier trimestre, portés
par une activité dynamique et des conditions de marché favorables.

Au
niveau du groupe, c'est-à-dire du périmètre regroupant Crédit Agricole
S.A. et les Caisses régionales à 100%, le résultat net part du groupe
atteint 1.228 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année,
soit une baisse de 1,9%.

Le groupe explique ce repli par le fait
que 2015 enregistre la première cotisation au Fonds de résolution unique
(FRU) destiné à faire face aux crises bancaires pour un montant de 222
millions d'euros en résultat net.

Au niveau de Crédit Agricole
S.A., le résultat net part du groupe ressort à 784 millions d'euros,
soit une hausse de 2,6% par rapport au premier trimestre 2014.

Toujours
chez CASA, le produit net bancaire totalise 4.359 millions d'euros
contre 4.055 millions un an plus tôt, soit une croissance de 7,5%.

Dans son communiqué, la banque verte évoque une activité 'dynamique' dans tous ses pôles-métiers.

Le
groupe mentionne également un coût du risque toujours en baisse qui
s'établit à 477 millions d'euros, soit une chute de 19,2% par rapport au
premier trimestre 2014.

D'après CASA, cette dynamique traduit la
poursuite de l'amélioration dans la banque de proximité en France et de
la normalisation de la situation dans la filiale italienne de crédit à
la consommation.

A la fin mars 2015, la situation de solvabilité
de Crédit Agricole S.A. s'était consolidée pour faire ressortir un ratio
dit 'Common Equity Tier 1' (CET1) non phasé de à 10,2%, soit 120 points
de base de plus qu'à fin mars 2014 où il était à 9%.

66 de 429 - 06/5/2015 13:17
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000

(CercleFinance.com) - Oddo a rehaussé son objectif de cours sur Crédit Agricole (Paris: FR0000045072 - actualité)
de 13,4 à 15,1 euros, tout en maintenant sa recommandation 'Achat',
dans le sillage de la publication de comptes trimestriels jugés
encourageants.

Le bénéfice net est en effet ressorti à 784
millions d'euros, en hausse de 2,6% en glissement annuel et contre 655
millions attendus, alors que la solvabilité a été conforme aux
prévisions avec un Common Equity Tier 1 de 13,2%.

Le broker salue
les bonnes performance de toutes les unités et mentionne également la
baisse des risques sur l'Italie ainsi que la bonne tenue commerciale
d'Amundi (24 milliards d'euros collectés).
Oddo a enfin révisé à la hausse ses prévisions pour 2015 et pour 2016 de respectivement 6 et 16%.

67 de 429 - 06/5/2015 21:05
waldron Messages postés: 9631 - Membre depuis: 17/9/2002

AOF) - Crédit Agricole SA, la structure cotée du Crédit Agricole, a
réalisé au premier trimestre 2015 un bénéfice net en hausse de 2,6% à
784 millions d'euros, soutenu notamment par sa banque de financement et
d'investissement et par la baisse du coût du risque. Cette performance
dépasse les attentes du marché qui tablait sur un bénéfice net de 651
millions. Le produit net bancaire a grimpé de 7,5% à 4,36 milliards. Le
coût du risque a reculé de 19,2% à 477 millions avec la normalisation de
sa filiale italienne de crédit à la consommation, Agos Ducato, et une
amélioration en France.A fin mars 2015, la situation de solvabilité de
Crédit Agricole S.A. s'est consolidée : le ratio Common Equity Tier 1
non phasé s'établit à 10,2%, soit 120 points de base de plus qu'à fin
mars 2014 où il était à 9%.

Pour Jean-Marie Sander,
Président de Crédit Agricole S.A., ces résultats confirment la bonne
santé du Crédit Agricole et sont en ligne avec ses objectifs de
rentabilité à moyen terme.

Pour Jean-Paul Chifflet,
directeur général de Crédit Agricole S.A., ces bons résultats sont
portés par une activité dynamique dans tous les métiers. Ils confirment
la tendance de 2014, avec notamment la poursuite de la baisse du coût du
risque dans la plupart des métiers, la maîtrise des charges et la
confirmation de la solidité de la structure financière du groupe.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur

-
Fortes positions en France et en Europe. Premier banquier de détail en
France, par les dépôts des ménages (25 % du marché) et premier en
Europe, par les revenus bancaires, sous les marques Crédit agricole et
LCL ex-Crédit Lyonnais. Numéro 1 de la gestion collective en France et
en Europe sous la marque Amundi ;

- Organisation en 6 pôles : la
banque de proximité en France - Caisses régionales d'une part, LCL
d'autre part-, la banque de proximité à l'international, essentiellement
en Italie, le pôle épargne et assurances, les services financiers
spécialisés (leasing, factoring...) et la banque de financement ;

- Retour à une forte rentabilité depuis 2013, notamment dans la banque de détail en France (35 % du bénéfice net) ;

- Vers une simplification des liens entre la structure cotée et les caisses régionales, la 1ère devant être cédée aux secondes ;

-
Renforcement de la solidité financière avec un ratio de "Common Equity
Tier One" de 10,4 % pour la structure cotée, au-dessus du minimum exigé
de 9 % par Bâle 3 ;

- Modification de la gouvernance en 2015, appréciée par les investisseurs.

Les points faibles de la valeur

- Montée de la concurrence des banques en ligne et, bientôt, de celle des géants de l'Internet ;

- Mode de gouvernance peu propice aux prises de décisions rapides ;

- Faiblesse persistante du réseau international et, en banque d'investissement, des activités de marchés de capitaux ;

- Anticipations de baisse des revenus récurrents pour 2015 et 2016 ;

- Risque d'amendes par la Commission européenne et par les Etats-Unis ;

-
Interactions complexes et difficiles à appréhender pour un investisseur
entre CASA, l'entité cotée, et le groupe Crédit Agricole.

Comment suivre la valeur

-
Dans le contexte actuel, la valorisation des banques dépend de 5 points
: leurs positions de liquidités, leur capacité à satisfaire au ratio
de solvabilité dit « Bâle 3 » égal à 9 % des fonds propres, le contrôle
de leurs engagements en banque d'investissement, la centralisation des
compensations de dérivés et, enfin, les décisions des Banques centrales
-Fed américaine et BCE européenne ;

- En contexte « normal », la
valorisation dépend de 2 points : le coût du risque, lui-même lié à
l'environnement économique, et le rendement des fonds propres ou ROE ;

-
Renforcement légal de la protection des clients des banques
(encadrement des commissions d'intervention) d'où des pressions sur les
marges du réseau de détail français ;

- Réalisation du plan
stratégique 2014-2016 -renforcement de la position de leader européen
dans la banque de détail avec le redressement de la filiale italienne
Cariparma et programme d'investissements de 3,7 Mds€, synergies de
revenus, réduction des coûts ;

- Poursuite de l'expansion dans la zone Asie-Pacifique, fondée sur un modèle de franchise dans 8 pays ;

-
Modes de simplification de la structure capitalistique, caractérisée
aujourd'hui avec participations croisées (Crédit agricole SA détenant 25
% du capital des caisses régionales, celles ci possédant 56,2 % du
capital de CASA). LE SECTEUR DE LA VALEUR

Finance - Banques

Les
professionnels estiment qu'en 2015 la banque de détail devrait
enregistrer un déclin de ses performances du fait de la persistance de
taux d'intérêt bas. Comme dans d'autres pays européens, les banques
françaises devraient répercuter la baisse des taux sur la rémunération
des dépôts des épargnants, mais la place prépondérante des livrets
réglementés en France complique la donne. La rémunération du livret A,
qui a déjà été abaissée à 1%, pourrait être prochainement encore
minorée. La notation des banques européennes pourrait être dégradée
cette année, sous la menace des incertitudes soulevées par les agences
de notation. Elles mettent en avant un manque de visibilité économique,
qui accroît la vulnérabilité du secteur. Moody's insiste également sur
la faiblesse des profits, qui traduit la vulnérabilité structurelle et
impose de nouveaux ajustements de coûts et de modèles d'activité.

68 de 429 - 09/5/2015 08:13
Ariane Messages postés: 1217 - Membre depuis: 29/9/2002

PARIS (Dow Jones)--Crédit Agricole SA a annoncé mercredi une modeste
croissance de son bénéfice net au premier trimestre, la vigueur de la
banque d'investissement et la dépréciation de l'euro ayant compensé la
hausse des charges liées à la contribution de la banque au nouveau Fonds
de résolution unique (FRU) de l'Union européenne.

La
deuxième banque française cotée en termes d'actifs, a vu son bénéfice
net progresser de 2,6% à 784 millions d'euros au cours des trois
premiers mois de l'année, contre 764 millions d'euros un an plus tôt. Le
produit net bancaire a augmenté de 7,5%, à 4,36 milliards d'euros
contre 4,06 milliards d'euros au premier trimestre 2014.

Comme de nombreuses banques aux Etats-Unis
et en Europe, Crédit Agricole SA a bénéficié de la volatilité des
marchés et du rebond du trading au premier trimestre, malgré l'entrée en
vigueur de nouvelles règles en Europe.

La banque d'investissement
de Crédit Agricole SA a dégagé un bénéfice net en hausse de 20%, à 320
millions d'euros, en raison du redressement de son activité obligataire.

Le
résultat net de la branche d'assurance et de gestion d'actifs a atteint
402 millions d'euros au premier trimestre, un montant en hausse de 11%
sur un an.

En France, les caisses régionales du Crédit Agricole
ont contribué à hauteur de 363 millions d'euros au bénéfice net du
groupe, contre 357 millions d'euros au premier trimestre 2014.

En Italie, où Crédit Agricole SA contrôle Cariparma, le bénéfice net a bondi de 70%, à 39 millions d'euros.

Le
ratio de solvabilité Core Tier 1 de Crédit Agricole SA s'établissait à
10,2% à la fin du mois de mars, contre 10,4% au 14 janvier.

La banque a versé 182 millions d'euros au Fonds de résolution unique de l'Union européenne,
mis en place cette année pour garantir la disponibilité de fonds
suffisants si une banque doit être restructurée ou démantelée, et
destiné à protéger les contribuables européens des faillites bancaires.

Soutenue par sa banque d'investissement et la faiblesse de l'euro, la banque rivale BNP Paribas avait annoncé la semaine dernière une hausse de 18% de son bénéfice net au premier trimestre.

-Noémie Bisserbe, The Wall Street Journal

(Version française Valérie Venck)

Dow Jones Newswires

May 06, 2015 01:27 ET (05:27 GMT)

69 de 429 - 09/5/2015 08:59
Laboursefacile Messages postés: 13120 - Membre depuis: 03/12/2005
la belle phase de hausse a été suivi de ce qu'il semble être une consolidation. Il y a des signes graphiques de reprise de la hausse.
70 de 429 - 09/5/2015 09:29
Ariane Messages postés: 1217 - Membre depuis: 29/9/2002

Merci

bon weekend

71 de 429 - 10/5/2015 16:15
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000

MARDI 19 MAI
Assemblées générales :
- Société générale SOGN.PA
- Natixis CNAT.PA
- Nexity NEXI.PA
- Mersen CBLP.PA
- GTT GTT.PA

Après Bourse :
- Celyad (ex-Cardio3 BioSciences) CARD.BR / point sur l'activité du T1

MERCREDI 20 MAI
Assemblées générales :
- Crédit agricole S.A. CAGR.PA
- Natixis CNAT.PA
- Iliad ILD.PA
- Bureau Veritas BVI.PA
- 16h00 Dassault Aviation AVMD.PA

72 de 429 - 10/5/2015 17:40
Pauline75 Messages postés: 2620 - Membre depuis: 10/9/2013
A suivre de près.
73 de 429 - 10/5/2015 17:57
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000

bon semaine

74 de 429 - 11/5/2015 08:13
waldron Messages postés: 9631 - Membre depuis: 17/9/2002
CREDIT AGRICOLE : La consolidation peut se poursuivre
CREDIT AGRICOLE : La consolidation peut se poursuivre

SYNTHESE


Le MACD est positif mais inférieur à sa ligne de signal. La dynamique
en cours est interrompue. Dans le cas où le MACD deviendrait négatif, le
repli des cours pourrait se poursuivre. La valeur du RSI est inférieure
à 50 : cela confirme la faiblesse des cours. Les indicateurs
stochastiques ne donnent pas de signaux clairs pour les jours à venir.
Les volumes échangés sont supérieurs à la moyenne des volumes sur les 10
derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX

Après
un plus haut à 14.34 EUR le titre corrige vers la moyenne mobile à 50
jours à 13.51 EUR : le comportement des cours sur ce niveau permettra
d'envisager la poursuite du mouvement à moyen terme. Les premiers points
d'achats (ou supports court terme) sont à 12.73 EUR et 12.16 EUR. Les
résistances sont à 14.75 EUR et 15.04 EUR.




Dernier cours :13.69
Support :12.73 / 12.16
Resistance :14.75 / 15.04
Opinion court terme :neutre
Opinion moyen terme :positive
75 de 429 - 11/5/2015 08:42
waldron Messages postés: 9631 - Membre depuis: 17/9/2002


ALCATEL-LUCENT
:
La revue des analystes : Alcatel-Lucent, Publicis, Crédit Agricole, Kering, Airbus Group…









11/05/15 à 08:29

-

Investir.fr



0

Commentaire(s)









La revue des analystes : Alcatel-Lucent, Publicis, Crédit Agricole, Kering, Airbus Group… | Crédits photo : Reuters


La revue des analystes : Alcatel-Lucent, Publicis, Crédit Agricole, Kering, Airbus Group… | Crédits photo : Reuters







Alcatel-Lucent.
Exane BNP Paribas relève son conseil de « neutre » à
« surperformance. » Jefferies, de son côté, abaisse son cours cible à
3,50 euros.

Publicis. Berengerg, à l’achat, porte l’objectif de 75 à 77 euros.

Crédit Agricole. JP Morgan relève légèrement son cours cible de 13 à 14 euros.

Kering. Berengerg abaisse son objectif à 171 euros.

Airbus Group. Société Générale remonte son cours cible de 63 à 73 euros.

Rubis. Berenberg confirme sa position à l’achat et revoit à la hausse l’objectif de 60 à 67 euros.

Damartex. Société Générale abaisse son cours cible à 20 euros.


76 de 429 - 13/5/2015 20:47
Ariane Messages postés: 1217 - Membre depuis: 29/9/2002


(CercleFinance.com) - Crédit Agricole s'achemine t'il vers un triple-top sous 14,35E ?

Le
titre semble en mesure de retracer le zénith des 10 et 27 avril mais il
est inutile de s'alarmer tant que le plancher des 13,4E du 6 mai et 17
avril est préservé.

77 de 429 - 14/5/2015 08:35
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000



PARIS (Dow Jones)--Crédit Agricole S.A. a annoncé mercredi la cession de
sa filiale Crédit Agricole Albania au groupe Tranzit, filiale de NCH
Capital, pour un montant non dévoilé.



Cette cession n'aura pas d'impact significatif sur les ratios de solvabilité de la banque, a-t-elle assuré dans un communiqué.



La réalisation de l'opération reste soumise à l'approbation des autorités réglementaires compétentes, a ajouté Crédit Agricole.



-Blandine Hénault, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 53; blandine.henault@wsj.com (ed/EC)



Dow Jones Newswires



May 13, 2015 03:14 ET (07:14 GMT)



78 de 429 - 15/5/2015 06:37
La Forge Messages postés: 1322 - Membre depuis: 03/8/2000
MERCREDI 20 MAI 
Assemblées générales :
- 10h30 Crédit agricole S.A. CAGR.PA (à Lille)
- Natixis CNAT.PA
- 09h00 Iliad ILD.PA
- Bureau Veritas BVI.PA
- 16h00 Dassault Aviation AVMD.PA
79 de 429 - 15/5/2015 12:16
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1690 - Membre depuis: 24/6/2003

Crédit Agricole détient plus de 5% du capital et des droits de vote d'Elior

Date : 15/05/2015 @ 12:04
Source : Dow Jones News
Stock : Crédit Agricole (ACA)
Quote : up.gif 14.39 0.08 (0.56%) @ 11:58
Crédit Agricole share priceChartTradesLevel2









Crédit Agricole détient plus de 5% du capital et des droits de vote d'Elior





Credit Agricole (EU:ACA)
Intraday Stock Chart


Today : Vendredi 15 Mai 2015


Click Here for more Credit Agricole Charts.



Crédit Agricole (ACA.FR) a franchi en hausse, le 12 mai 2015, indirectement, par l'intermédiaire de la société Crédit Agricole Corporate and Investment Bank qu'elle contrôle, les seuils de 5% du capital et des droits de vote du groupe de restauration collective Elior (ELIOR.FR), selon un avis publié vendredi par l'Autorité des marchés financiers (AMF).
80 de 429 - 18/5/2015 09:32
waldron Messages postés: 9631 - Membre depuis: 17/9/2002
CREDIT AGRICOLE : Le mouvement reste haussier
CREDIT AGRICOLE : Le mouvement reste haussier

SYNTHESE


Le MACD est positif et supérieur à sa ligne de signal. Cette
configuration confirme la bonne orientation du titre. On constate que le
potentiel de hausse du RSI n'est pas épuisé. Les stochastiques ne sont
pas surachetés, ce qui laisse intact le potentiel de hausse à moyen
terme. Les volumes échangés sont inférieurs à la moyenne des volumes sur
les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le titre est orienté à la hausse. Il est au-dessus de sa moyenne mobile
50 jours. La moyenne mobile à 20 jours est supérieure à la moyenne
mobile à 50 jours. Le support est à 13.03 EUR, puis à 12.75 EUR et la
résistance est à 14.99 EUR, puis à 15.56 EUR.




Dernier cours :14.23
Support :13.03 / 12.75
Resistance :14.99 / 15.56
Opinion court terme :positive
Opinion moyen terme :positive
429 Réponses
   4   ... 
Messages à suivre: (429)
Dernier Message: 03/Juil/2022 08h34

Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

Se connecter à ADVFN
S'inscrire maintenant

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V: D:20221003 02:25:18