Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Dividendes

- Modifié le 15/2/2016 08:52
waldron Messages postés: 8899 - Membre depuis: 17/9/2002









http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-marches/prochains-dividendes-171995.php









http://www.tradingsat.com/dividende/



Réponses
149 Réponses
 2    ... 
21 de 149 - 04/12/2015 09:59
grupo Messages postés: 904 - Membre depuis: 11/5/2004

PARIS (Reuters) - L'action Axa signe vendredi matin la
meilleure performance de l'indice CAC 40 à la Bourse de Paris au
lendemain de l'annonce par l'assureur d'un relèvement de sa politique de
dividende.

A 09h19, le titre gagne 4,27% à 25,505 euros dans des
volumes dépassant un quart (29%) de leur moyenne enregistrée sur une
séance complète au cours des trois derniers mois sur Euronext. Au même
instant, le CAC 40 cède 0,02% dans des volumes représentant 13% de leur
moyenne journalière habituelle.

Le groupe a revu jeudi à la hausse sa politique de
dividende à la faveur d'une situation de solvabilité financière en ligne
avec les exigences de la nouvelle réglementation européenne qui entrera
en vigueur le 1er janvier.

"La validation de son modèle interne et le relèvement
de sa fourchette de pay out ratio confirment la forte solidité
financière d’Axa, qui bénéficie également d’une génération de capital et
de cash-flow importante", commente dans une note Natixis, qui conseille
d'acheter le titre avec un objectif de cours de 27 euros.

Lors d'une réunion avec les investisseurs à Londres,
l'assureur français a ainsi indiqué qu'il prévoyait désormais de verser à
ses actionnaires entre 45% et 55% de ses résultats contre un objectif
initial de 40% à 50%.

Le groupe a dans le même temps indiqué dans un
communiqué que sa solvabilité financière allait également lui permettre
d'augmenter de 500 millions d'euros par an ses cash-flows opérationnels.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

22 de 149 - 14/12/2015 22:10
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

14/12/2015 | 08:36


(Actualisation: montant du dividende prévu au titre de l'exercice
2015, précisions sur le profil de croissance et sur les objectifs 2018)

Veolia (VIE.FR) prévoit de relever son dividende de 4,3% au titre de
l'exercice 2015, à 73 centimes par action, puis de l'ordre de 10% par an
entre 2016 et 2018, en renouant progressivement avec la croissance et
en poursuivant ses mesures de réduction des coûts ces prochaines années,
a annoncé le spécialiste du traitement de l'eau et des déchets lundi.


Pour la période 2016-2018, le groupe de services aux collectivités
vise une "reprise progressive" de la croissance de son chiffre
d'affaires, pour atteindre "entre 2% et 3% par an en moyenne dans les
conditions de conjoncture actuelles", et compte dégager une hausse
annuelle de 5% de son excédent brut d'exploitation (Ebitda) en réalisant
pour plus de 600 millions d'euros de réductions de coûts.


Rééquilibrage des activités


Le retour à la croissance sera notamment permis par un "rééquilibrage"
des activités de la clientèle municipale vers la clientèle industrielle
et hors d'Europe, où la croissance est plus élevée.


Veolia cherche à faire progresser d'environ 5% par an son activité
auprès des industriels, en se concentrant sur les secteurs pétrolier,
gazier et chimique, des mines, métaux et énergie, de l'agroalimentaire
et de la pharmacie ainsi que des déchets dangereux et de l'économie
circulaire. Dans le même temps, la demande municipale devrait progresser
d'environ 2% par an, a estimé Veolia.


Résultat courant supérieur à 800 millions d'euros en 2018


A l'horizon 2018, Veolia entend pratiquement doubler son flux de
trésorerie disponible net, à environ 1 milliard d'euros, et atteindre un
résultat net courant supérieur à 800 millions d'euros, contre plus de
550 millions d'euros cette année.


En 2018, le groupe estime que son chiffre d'affaires devrait dépasser
27 milliards d'euros, contre environ 25 milliards d'euros cette année,
tandis que son excédent brut d'exploitation devrait atteindre 3,5
milliards d'euros, contre 3 milliards d'euros en 2015.


L'action Veolia a terminé vendredi à 21,13 euros, en hausse de 43,2% depuis le début de l'année.


-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@wsj.com (ed: VLV)

23 de 149 - 16/12/2015 18:23
La Forge Messages postés: 1210 - Membre depuis: 03/8/2000

Vallourec (EU:VK)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mercredi 16 Décembre 2015

Plus de graphiques de la Bourse Vallourec

Le ministre de l'Economie et de l'Industrie Emmanuel Macron a déclaré
mercredi qu'il allait "continuer à mettre la pression" sur le groupe en
crise Vallourec, en demandant des "efforts" sur les salaires des
dirigeants et sur le dividende versé aux actionnaires.




"Des efforts seront demandés aux dirigeants du groupe en termes de
salaires, des efforts seront demandés aux actionnaires en termes de
dividende, et surtout des efforts industriels pour trouver une voie de
sortie" à la crise dans laquelle est plongé le fabricant de tubes en
acier sans soudure, en raison de la déprime du marché pétrolier, a
déclaré le ministre à l'Assemblée nationale, en réponse à une question
du député Alain Bocquet (PC/Nord).



Il a précisé qu'il verrait la semaine prochaine le patron de Vallourec, Philippe Crouzet.




L'Etat est actionnaire de Vallourec à hauteur de près de 7,5% du
capital, via Bpifrance et la Caisse des dépôts et consignations (CDC).




Bien qu'il anticipe des pertes nettes et opérationnelles pour 2015,
après déjà 439 millions d'euros de pertes nettes cumulées sur les 9
premiers mois de l'exercice en cours, Vallourec a accordé cette année à
ses actionnaires un dividende de 0,81 euro par action au titre de 2014,
stable sur un an.



En avril, le groupe a annoncé la
suppression d'ici 2017 de 2.000 emplois, dont 565 en France, et son
intention de trouver d'ici la fin de cette année un partenaire
majoritaire pour son aciérie de Saint-Saulve (Nord), dont la seule
fabrication de tubes en acier ne suffit plus à remplir le plan de
charge.



Cette aciérie électrique employant 350
personnes est au chômage partiel environ 15 jours par mois depuis le
début de l'année et perd environ 30 millions d'euros par an, ont confié à
l'AFP plusieurs sources.



M. Macron a déclaré mercredi que ses engagements sur le maintien des emplois existants à Saint-Saulve "seront tenus".




"Nous continuerons à nous battre pour qu'il y ait des repreneurs
industriels qui viennent au tour de table autour de Vallourec", a-t-il
ajouté.



Il a rappelé que son engagement ne portait que
sur l'aciérie de Saint-Saulve, et non sur l'ensemble des sites
productifs du groupe en France, pour lesquels "il faut trouver une
solution structurelle" car "je n'ai pas de parole magique", a-t-il
ajouté.





(END) Dow Jones Newswires



December 16, 2015 11:19 ET (16:19 GMT)

24 de 149 - 17/12/2015 06:25
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1528 - Membre depuis: 24/6/2003



Publié le 17/12/2015 à 06h17

(Boursier.com) — Le conseil d'administration de Total
a décidé du versement d'un second acompte sur dividende trimestriel,
d'un montant de 0,61 euro, payable en actions nouvelles. Le prix
d'émission a été fixé à 39,77 euros, soit 90% de la moyenne des premiers
cours cotés des 20 séances boursières précédant le 16 décembre. Le
détachement du coupon est prévu le 21 décembre. Les actionnaires devront
opter expressément pour le paiement en actions s'ils veulent en
bénéficier, entre le 21 décembre et le 6 janvier. Leur intermédiaire
financier leur transmet, normalement, le document nécessaire. A défaut,
ils seront payés en numéraire. Les détenteurs d'ADR cotés aux Etats-Unis
bénéficient de la même option, mais ils devront se prononcer avant le
31 décembre. La date de paiement en actions ou en numéraire est fixée au
14 janvier (22 janvier pour les ADR).

Total a versé l'année
dernière un coupon de 2,44 euros, en hausse de 2,5% par rapport à 2013
(2,38 euros), ce qui représentait un taux de distribution de son
bénéfice net ajusté de 58%, après 50% en 2013 et 43% en 2012. Il a été
versé en quatre tranches de 0,61 euro (en septembre et décembre 2014
puis en mars et en juin 2015). Le coupon 2015 suit le même schéma avec
un acompte déjà payé au début de l'automne, un second prévu la semaine
prochaine, un troisième détaché en mars et le dernier en juin.

25 de 149 - 05/2/2016 18:57
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

TOTAL


Dividendes




  • 21 Mars 2016
    Détachement du 3e acompte sur dividende au titre de 2015

  • 12 Avril 2016
    Mise en paiement du 3e acompte sur dividende 2015

  • 06 Juin 2016
    Détachement du solde du dividende 2015

  • 27 Septembre 2016
    Détachement du 1er acompte sur dividende 2016

  • 21 Décembre 2016
    Détachement du 2e acompte sur dividende 2016

  • 20 Mars 2017
    Détachement du 3e acompte sur dividende 2016

  • 05 Juin 2017
    Détachement du solde du dividende 2016
- See more at: http://www.total.com/fr/actionnaires/investisseurs...
26 de 149 - 09/2/2016 18:19
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

Le conseil de

surveillance proposera aux actionnaires réunis en assemblée générale le

19 avril 2016, le paiement d'un dividende de 1,70 euro par action au

titre de l'exercice 2015, entièrement en numéraire, contre 1,60 euro

pour l'exercice 2014 (+6%). Ce dividende reflète un taux de distribution

de 81% du cash flow net courant en part du groupe et proviendra à

hauteur de 0,5 euro de l'activité SIIC de Klépierre. La date de

versement proposée est le 26 avril 2016 et la date de détachement le 22

avril 2016.

27 de 149 - 09/2/2016 20:04
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

KLEPIERRE dépasse son objectif de cash-flow net courant annuel et augmente son dividende

AOF le 09/02/2016 à 18:11

0















http://bour.so/n/86bf60c">

Partager
0

http://www.boursorama.com/actualites/klepierre-depasse-son-objectif-de-cash-flow-net-courant-annuel-et-augmente-son-dividende-86bf60c2fb030052d95ef749b0c3adfb&via=Boursorama&related=boursorama">

Tweet





http://bour.so/n/86bf60c&title=KLEPIERRE+d%C3%A9passe+son+objectif+de+cash-flow+net+courant+annuel+et+augmente+son+dividende+&overview=KLEPIERRE+d%C3%A9passe+son+objectif+de+cash-flow+net+courant+annuel+et+augmente+son+dividende+&urllanguage=fr&urlaffiliate=32003&encoding=UTF-8">viadeo.png

(AOF)
- Klépierre a fait état d'un cash-flow net courant par action de 2,16
euros en 2015, en hausse sur un an (2,07 euros en 2014) et supérieur à
son objectif de 2,15 euros. Les revenus de la foncière spécialisée dans
les centres commerciaux ont progressé de leur côté de 43% à 1,29
milliard d'euros. Au 31 décembre 2015, la valeur du portefeuille de
centres commerciaux, hors droits, était de 21,7 milliards d'euros, soit
une progression de 8,4 milliards d'euros par rapport au 31 décembre 2014
(+63,0 %) principalement due aux acquisitions de Corio, de Plenilunio
et d’Oslo City.

L'évolution de la valeur du portefeuille à
périmètre courant comprend également l'impact des taux de change liés
aux devises scandinaves.

En part du groupe, la valeur du
portefeuille de centres commerciaux atteint 18,4 milliards d'euros (+0,8
milliard d'euros ; hors droits) soit une progression de 5% à périmètre
constant sur 12 mois. Le taux de rendement moyen du portefeuille s'est
établi à 5,7 %, soit une compression de 40 points de base par rapport au
31 décembre 2014 pro forma (y compris Corio).

En ajoutant
les autres activités (actifs de commerces en France), la valeur totale
du portefeuille (hors droits) atteint 22,1 milliards d'euros en part
totale et 18,8 milliards d'euros en part groupe.

Klepierre a
également indiqué que les synergies liées à l'intégration de Corio
étaient attendues à 67 millions d'euros par an en 2017 après 34 millions
d'euros en 2015 (19 millions d'euros de synergies de financement et 15
millions d'euros de synergies de frais généraux et administratifs).

Enfin,
le groupe a annoncé une hausse de 6,3% de son dividende à 1,70 euro. Ce
dividende reflète un taux de distribution de 81 % du cash-flow net
courant en part du groupe et proviendra à hauteur de 0,5 euro de
l'activité SIIC de Klépierre. La date de versement proposée est le 26
avril 2016 et la date de détachement le 22 avril 2016.

En

2016, les revenus locatifs devraient continuer de progresser à périmètre

constant, alors que des synergies supplémentaires seront réalisées. Les

désinvestissements nets effectués en 2015 auront un léger impact sur

l'exercice. Dans ce contexte, Klépierre est raisonnablement confiant

dans sa capacité à générer une croissance de son cash-flow net courant

comparable à celle de 2015, pour atteindre 2,23 à 2,25 euros par action

sur l'année

28 de 149 - 11/2/2016 13:56
waldron Messages postés: 8899 - Membre depuis: 17/9/2002

Total : solde de dividende 2015 de 0,61 euro

  • email.png
  • print.png

  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png







Publié le 11/02/2016 à 12h34

(Boursier.com) — Le conseil d'administration de Total
propose à l'assemblée générale mixte des actionnaires, qui se tiendra
le 24 mai 2016, de fixer le dividende au titre de l'exercice 2015 à 2,44
euros par action, stable par rapport à 2014. Compte tenu des trois
acomptes de 0,61 euro par action relatifs à l'exercice 2015, un solde du
même montant de 0,61 euro est donc proposé. Le conseil propose
également que l'AG décide d'offrir aux actionnaires la possibilité de
recevoir le paiement de ce solde du dividende relatif à l'exercice 2015,
soit en numéraire, soit en souscrivant à des actions nouvelles de la
société en bénéficiant d'une décote de 10%.

Le solde serait
détaché de l'action sur Euronext Paris le 6 juin 2016. Le prix
d'émission de chaque action nouvelle sera égal à 90% de la moyenne des
premiers cours cotés lors des vingt séances de bourse précédant le jour
de l'assemblée diminuée du montant dudit solde et arrondi au centime
d'euro immédiatement supérieur. Le paiement en numéraire ou la livraison
des actions éventuellement émises, selon l'option retenue, devra
intervenir à compter du 23 juin 2016.

29 de 149 - 15/2/2016 08:51
waldron Messages postés: 8899 - Membre depuis: 17/9/2002

Prochains dividendes




Actualités des sociétés


  • Toute l'information
  • Conseils
  • Recommandations
  • Rumeurs
  • Dividendes
  • Agenda
  • Dossiers









investir.fr |
Le 13/11/15 à 20:00





980878_1403188095_980363-1403017205-patr

Prochains dividendes | Crédits photo : Shutterstock





Prochains dividendes | Crédits photo : Shutterstock

Retrouvez, ci-dessous, la liste des prochains détachements de dividendes, classés par ordre chronologique.
Pour chaque valeur sont également indiqués le code mnémonique de l'action et le montant du dividende, en euro.

(A) : acompte sur dividende.
(S) : solde de dividende.
(T) : dividende trimestriel
(E) : dividende exceptionnel.


Société Mnémonique Montant date
Bonduelle BON 0,43 6-1-16
SCBSM CBSM 0,08 (E) 8-1-16
Trigano TRI 0,70 13-1-16
Exel Industries EXE 1,07 14-1-16
Zodiac Aerospace ZC 0,32 20-1-16
Vivendi VIV 1 (A) 1-2-16
Bénéteau BEN 0,06 3-2-16
Neopost NEO 0,80 5-2-16
Sodexo SW 2,20 8-2-16
Piscine Desjoyaux ALPDX 0,51 11-2-16
Ige + Xao IGE 1 11-2-16
Derichebourg DBG 0,05 16-2-16
Compagnie des Alpes CDA 0,40 15-3-16
Total FP 0,61 (T) 21-3-16
Unibail Rodamco UL 4,85 (A) 23-3-16
Elior ELIOR 0,32 11-4-16
Lacroix LACR 0,40 13-4-16
LVMH MC 2,20 (S) 19-4-16
Vinci DG 1,27 (S) 26-4-16

En savoir plus sur http://investir.lesechos.fr/actions/actualites/pro...
30 de 149 - 15/2/2016 08:55
waldron Messages postés: 8899 - Membre depuis: 17/9/2002

SODEXO

08/02/2016

10/02/2016

Ordinaire

2.20€

90.14€

2.44%

31 de 149 - 15/2/2016 20:39
maywillow Messages postés: 1191 - Membre depuis: 27/1/2002

UNIBAIL-RODAMCO

04/07/2016

06/07/2016

Solde

4.85€

235.35€

2.06%

32 de 149 - 16/2/2016 22:07
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009



Publié le 16/02/2016 à 20h41

(Boursier.com) — Le Conseil d'administration de Kaufman and Broad
a décidé de procéder à la mise en paiement, le 10 mars, d'un acompte
sur dividende de 1,85 euro par action au titre de l'exercice clos le 30
novembre 2015.

Un dividende de 3,85 euros par action sera proposé
aux actionnaires convoqués en Assemblée générale le 13 avril prochain à
9h au siège de la société, à Neuilly-sur-Seine.

33 de 149 - 17/2/2016 07:38
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009


Dividende exceptionnel et retraite de Mario Guevara au menu chez Bic




  • email.png
  • print.png




  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png








Publié le 17/02/2016 à 07h28




(Boursier.com) — Les résultats de Bic
ont souffert en fin d'année, avec des marges moins robustes que prévu.
La société profite de sa publication annuelle pour communiquer deux
nouvelles d'importance. Le départ en retraite de son directeur général
et le versement d'un dividende exceptionnel.

Des investissements plus importants que prévu

Le
groupe a réalisé un chiffre d'affaires 2015 de 2,24 milliards d'euros,
en progression de 13,3% en données publiées de 6,2% sur une base
comparable. Le résultat d'exploitation normalisé, à 432 millions
d'euros, est en hausse de 16,7% et matérialise une marge 19,3%. Le
bénéfice net part du groupe bondit de 24% à 325,1 ME. La position nette
de trésorerie est en vive hausse à 448 ME.

Le consensus de 16
analystes fourni par la société misait sur un chiffre d'affaires de 2,24
MdsE, un résultat d'exploitation normalisé de 448,2 ME, soit une marge
de 20%, et un bénéfice net part du groupe de 322,9 ME.

Sur le
nouvel exercice, le chiffre d'affaires devrait progresser de 5% environ,
à base comparable. Hors fortes fluctuation des devises, la marge
d'exploitation normaliséedevrait décroître entre 100 et 150 points de
base, compte tenu de l'accélération des investissements dans le soutien à
la marque et dans la R&D, qui ont pour objectif de stimuler la
croissance rentable à moyen et long terme, explique le management. Les
flux de trésorerie liés à l'activité d'exploitation devraient être
maintenus, en dépit d'une augmentation des investissements de
développement. Pour 2016, les analystes anticipaient 2,31 MdsE de
chiffre d'affaires et 20,4% de marge.

Guevara passe la main

Bic
va chouchouter ses actionnaires en proposant un dividende exceptionnel
de 2,50 euros par action en plus du dividende ordinaire de 3,70 euros.
Ces 6,20 euros représentent un rendement de 5,9% sur les cours actuels.

Enfin,
et c'est une nouvelle d'importance, Mario Guevara, l'emblématique
directeur général, part à la retraite. Dans un premier temps, la société
a décidé de regrouper les fonctions de président et de directeur
général, entre les mains de Bruno Bich, dans l'attente de trouver un
successeur.



Anthony Bondain — ©2016, Boursier.com






Soyez le premier à réagir !





Dividende exceptionnel et retraite de Mario Guevara au menu chez Bic


Crédit photo © Bic








FR0000120966





34 de 149 - 17/2/2016 07:42
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009

Crédit Agricole SA simplifie sa structure, bénéfice net en hausse de 28% au 4e trimestre



CREDIT AGRICOLE



Actualités des sociétés



  • Toute l'information
  • Conseils
  • Recommandations
  • Rumeurs
  • Dividendes
  • Agenda
  • Dossiers









DOWJONES |
Le 17/02/16 à 07:15





1526954_1455689987_843955-1359125744-cre

CREDIT AGRICOLE





Crédit Agricole SA simplifie sa structure, bénéfice net en hausse de 28% au 4e trimestre | Crédits photo : Crédit Agricole SA


PARIS (Dow Jones)--Crédit Agricole SA a dévoilé mercredi un projet de
simplification de sa structure et une hausse de 28% de son bénéfice net
au quatrième trimestre, grâce au redressement de la demande de prêts.


La deuxième banque française cotée en termes d'actifs prévoit de céder
sa participation de 25% dans les caisses régionales du Crédit Agricole à
ces établissements pour environ 18 milliards d'euros.

PUBLICITÉ


Parallèlement, Crédit Agricole SA a publié un bénéfice net de 882
millions d'euros au titre du trimestre clos le 31 décembre 2015. Le
produit net bancaire a progressé de 11%, à 4,29 milliards d'euros.


Le projet de simplification de la structure de Crédit Agricole SA
illustre bien les pressions subies par le secteur bancaire en Europe
pour renforcer les bilans et faire preuve de plus de transparence, alors
que les marchés financiers restent volatils et que les autorités
durcissent les règles.


"Nous sommes dans un environnement où nous voyons bien que nous ne
pouvons pas présenter au marché un titre avec, à tort ou à raison,
l'idée qu'il y a une fragilité sur son capital. (...) On va évacuer la
question du capital de CASA", a déclaré le directeur général de Crédit
Agricole SA, Philippe Brassac.


La banque travaille depuis des mois à l'élaboration d'un projet de
simplification de sa structure, qui pèse depuis longtemps sur sa
valorisation. Crédit Agricole SA est détenu à 56% par les caisses
régionales du Crédit Agricole. L'entité cotée contrôle de son côté 25%
de ces caisses, une structure que les analystes jugent trop complexe.


La transaction aura un effet positif sur les niveaux de fonds propres de
la banque. Le ratio de solvabilité Core Tier 1 de Crédit Agricole SA
devrait s'établir à 11% après l'opération, au-delà du seuil minimal de
9,5% fixé par les régulateurs et du ratio de 10,7% atteint au décembre
2015.


Le projet, qui devrait être finalisé pendant l'été 2016, sera en partie
financé par un prêt à dix ans d'un montant de 11 milliards d'euros,
portant un intérêt de 2,15%, octroyé par Crédit Agricole SA aux caisses
régionales, a indiqué la banque.


Les résultats de la BFI chutent au quatrième trimestre


La banque de détail en France a contribué à hauteur de 236 millions
d'euros au bénéfice net du quatrième trimestre, un montant en hausse de
14% sur un an, tandis que le bénéfice net de la banque de financement et
d'investissement (BFI) a chuté de 78% sur la période, à 50 millions
d'euros.


Philippe Brassac a indiqué que les résultats de la BFI avaient été
pénalisés en partie par une perte exceptionnelle liée à un portefeuille
immobilier en Italie, mais que le profil de risque de la branche restait
faible. Il a précisé que le groupe n'avait aucune intention de réduire
davantage la taille de sa banque d'investissement.


L'importante activité d'assurance et de gestion de l'épargne de Crédit
Agricole SA, qui a vu son bénéfice net croître de 17% au quatrième
trimestre, devrait également soutenir la croissance.


La banque proposera un dividende de 0,60 euro par action au titre de l'exercice 2015, à comparer à 0,30 euro pour l'exercice précédent.


-Noémie Bisserbe, The Wall Street Journal (Version française Valérie Venck) ed : BHE


Dow Jones Newswires


February 17, 2016 01:15 ET (06:15 GMT)


En

savoir plus sur

http://investir.lesechos.fr/actions/actualites/cre...

35 de 149 - 17/2/2016 08:18
sarkasm Messages postés: 1113 - Membre depuis: 26/2/2009


Schneider Electric : hausse des résultats 2015 et du dividende




  • email.png
  • print.png




  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png








Publié le 17/02/2016 à 07h49




(Boursier.com) — Schneider Electric
publie des résultats annuels records "grâce à une adaptation rapide
dans un environnement difficile et à une exposition diversifiée tant en
terme de géographies que de marchés finaux". Le groupe a réalisé en 2015
un résultat net ajusté de 2,1 milliards d'euros, en hausse de 6%, pour
un chiffre d'affaires de 26,6 MdsE, en croissance de 6,8% mais en repli
et de -1% en organique. L'EBITA ajusté atteint 3,641 MdsE, en hausse de
+5,1%, matérialisant une marge de 13,7%, en baisse de -0,2 point par
rapport à 2014, mais stable en organique. Le taux de marge brute diminue
de -0,7pt à 37,0% car l'impact positif du prix et de la productivité ne
compensent que partiellement le mix négatif, l'augmentation de la
dépréciation de la R&D et l'inflation des coûts de production.
Enfin, le cash-flow libre ressort à 2,045 MdsE.

Le management
propose le versement d'un dividende de 2 euros par action, en hausse de
4% par rapport à 2014, reflétant la croissance du résultat net ajusté du
Groupe.

En 2016, l'Europe de l'Ouest et le marché de la
construction aux Etats-Unis devraient continuer de croître. Par
ailleurs, le Groupe s'attend à un secteur pétrolier défavorable, un
marché industriel américain globalement faible et une activité en Chine
encore difficile, mais à un degré moindre qu'en 2015. Les tendances
devraient être contrastées dans le reste des nouvelles économies. Avec
la baisse marquée des devises de plusieurs nouvelles économies par
rapport à l'euro en fin d'année 2015, le Groupe devrait également faire
face à un effet de change défavorable significatif en 2016. Dans ce
contexte, les priorités du Groupe sont d'améliorer sa marge en
travaillant sur ses coûts, de continuer d'étendre son réseau de
partenaires via le lancement accru de nouvelles offres intégrées,
d'accélérer l'activité des services et des logiciels, et d'être plus
sélectif au niveau des projets, en ciblant ses domaines d'expertise.

Par
conséquent, le Groupe vise pour 2016 une croissance organique du
chiffre d'affaires allant de la stabilité à une baisse modérée à un
chiffre (" low single-digit "), impactée par une sélectivité accrue sur
l'activité de projets ; et une amélioration de la marge d'EBITA ajusté
comprise entre +20 et +60 points de base, avant effet de change, dont
l'impact négatif est estimé entre -40 et -50 points de base aux taux de
change actuels.



Jean-Baptiste André — ©2016, Boursier.com






Soyez le premier à réagir !





Schneider Electric : hausse des résultats 2015 et du dividende


Crédit photo © Reuters








FR0000121972





36 de 149 - 23/2/2016 10:06
maywillow Messages postés: 1191 - Membre depuis: 27/1/2002

Thales : Thales en mode croissance accélérée

Aujourd'hui à 07:36


je donne mon avis


Thales en mode croissance accélérée pour les années à venir

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Après des années à la peine, Thales
est enfin passé à la vitesse supérieure, affichant des ambitions de
croissance soutenue sur la base de prises de commandes record et bien
réparties entre ses activités.

Signe de sa confiance retrouvée,
l'équipementier spécialisé dans l'aérospatiale, le transport et la
défense a annoncé mardi avoir relevé son dividende pour 2015 à 1,36 euro
par action, après l'avoir maintenu à 1,12 euro l'année précédente.

"On
a une suffisamment bonne visibilité aujourd'hui pour à la fois
s'engager sur 2016 mais aussi sur 2017 et 2018", a déclaré le PDG
Patrice Caine à des journalistes.

A lire aussi

  • Retrouvez les prochains détachements de dividende
  • Créez et gérez votre portefeuille virtuel

Thales
vise désormais une croissance organique de son chiffre d'affaires de
l'ordre de 5% chaque année jusqu'en 2018, et non plus de 2 à 3%, après
avoir enregistré l'an passé un rythme de 4,5%, portant ses ventes à un
niveau de 14,063 milliards d'euros supérieur aux attentes.

Le
groupe a profité d'un bond de 31% de ses prises de commandes, à 18,9
milliards d'euros, soutenues par un méga-contrat de signalisation du
métro londonien et des commandes d'avions de combat Rafale de Dassault Aviation en Egypte et au Qatar, donnant un "book-to-bill" de 1,34.

"Aujourd'hui
on a dans nos prévisions de prises de commandes la même résilience
qu'en 2015, avec un étalement géographique qui est tout à fait
rassurant", a estimé Patrice Caine.

Il a précisé ne pas avoir
décelé de changement de comportement des clients du groupe malgré les
tensions macroéconomiques de ces dernières semaines.

PAS DE FIN DE CYCLE HAUSSIER DANS L'AÉRONAUTIQUE

Tandis
qu'une reprise dans les télécoms civils bénéficie à l'activité spatiale
du groupe, l'aéronautique reste portée par les hausses de cadence de
production d'Airbus et Boeing sur fond de croissance continue du trafic aérien.

"Très
honnêtement, pour nous, on ne voit pas de fin de cycle haussier", a
souligné Patrice Caine, cherchant à dissiper des inquiétudes apparues
sur le marché.

Thales a en outre amélioré d'un point son taux de
marge opérationnelle l'an passé, à 8,6%, et confirmé son objectif de
9,5%-10% à l'horizon 2017-2018.

Pour 2016, le groupe prévoit une
nouvelle hausse de son bénéfice opérationnel (Ebit), à 1,300-1,330
milliard d'euros, après avoir là aussi dépassé les attentes l'an passé,
espérant ramener à l'équilibre son activité transport, son seul point
noir.

Thales a également plus que doublé son free cash flow opérationnel en 2015, à 1,110 milliard d'euros.

Le constructeur naval militaire DCNS, dont Thales
détient 35%, a annoncé lundi viser une hausse de l'ordre de 10 à 15% de
son bénéfice net en 2016, après avoir renoué avec les profits en 2015,
et espère décrocher un méga-contrat de sous-marins en Australie cette
année.

"Les résultats sont vraiment solides. C'est
particulièrement bon du côté du carnet de commandes et du free cash
flow", constate un trader en poste à Londres. "En plus, s'agissant des
perspectives, le groupe est toujours prudent, c'est donc plutôt bon
signe."

En Bourse, la réaction est d'ailleurs vive à cette
publication, l'action signant la meilleure performance de l'indice SBF
120 avec un gain de 7,48% à 71,70 euros à 09h32, contre une baisse de
0,44% pour l'indice au même moment.

(Avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Attention ! Recevez nos « alertes push » en temps réel à chaque information sur THALES grâce à notre application TradingSat Bourse.
37 de 149 - 01/3/2016 13:09
maywillow Messages postés: 1191 - Membre depuis: 27/1/2002

VINCI

Agenda





19 avril 2016

Assemblée générale des actionnaires au Carrousel du Louvre - Paris

26 avril 2016

Détachement du coupon du solde dividende 2015

28 avril 2016

Paiement du solde dividende 2015 (1,27 euro par action)

38 de 149 - 03/3/2016 09:32
waldron Messages postés: 8899 - Membre depuis: 17/9/2002

JC Decaux SA. (EU:DEC)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Jeudi 3 Mars 2016

Plus de graphiques de la Bourse JC Decaux SA.

Le numéro un mondial de l'affichage publicitaire JCDecaux (DEC.FR) a
prévu jeudi de dégager un chiffre d'affaires en croissance organique
d'environ 9% au premier trimestre, après avoir fait état d'une hausse de
ses résultats en 2015 malgré des marges sous pression dans certains
activités.



Le groupe a également déclaré vouloir
continuer à participer à la consolidation de son secteur et à croître
plus vite que le marché publicitaire mondial grâce à des gains
"profitables" de parts de marché.



Le résultat net a
progressé de 20% l'année dernière, à 234 millions d'euros, après 194,3
millions d'euros un an auparavant, a annoncé JCDecaux dans un
communiqué. Ce résultat profite d'une base de comparaison favorable,
alors qu'une charge de dépréciation en Ukraine avait pesé sur les
comptes en 2014.



Soutenu par l'amélioration de la
rentabilité du pôle affichage, la marge opérationnelle ajustée (Ebitda) a
atteint 695 millions d'euros, en hausse de 10% sur un an. Cette marge
représente 21,7% du chiffre d'affaires, contre 22,4% un auparavant. Dans
les divisions mobilier urbain et transports, le démarrage de nouveaux
contrats et l'intégration des acquisitions récentes ont pesé sur la
marge, a expliqué JCDecaux.



En données IFRS, l'Ebitda ressort à 583 millions d'euros contre 531 millions d'euros.




Selon le consensus Factset, les analystes prévoyaient en moyenne un
résultat net de 244 millions d'euros et un Ebitda de 646 millions
d'euros.



Sur la base de ces résultats, le groupe a annoncé un relèvement de 12% de son dividende annuel, à 0,56 euro par action.





L'affichage numérique comme relais de croissance






Déjà publié, le chiffre d'affaires a augmenté de 14% en 2015, à 3,2
milliards d'euros, après une croissance de 17% au quatrième trimestre
sur une base "ajustée".



JCDecaux publie des comptes
"ajustés", qui intègrent proportionnellement les filiales sous contrôle
conjoint, de manière à refléter la réalité opérationnelle, selon le
groupe.



Ces derniers mois, la forte exposition du
groupe à des marchés comme la France et la Chine a alimenté les craintes
des investisseurs dans un contexte de ralentissement de l'économie
mondiale. En décembre dernier, le président du directoire Jean-François
Decaux avait indiqué que les marges se trouveraient "un peu sous
pression" en 2016. Le groupe doit digérer sa dernière salve de petites
acquisitions visant à renforcer ses parts de marché dans plusieurs pays
et doit également supporter les coûts de démarrage de nouveaux contrats
qui n'ont pas encore atteint leur pleine rentabilité, expliquent les
analystes.



"Nous poursuivons la forte dynamique de
croissance de chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2015 à travers
toutes nos activités et toutes nos régions avec un taux de croissance du
chiffre d'affaires attendue autour de 9% au premier trimestre", a
déclaré Jean-François Decaux jeudi. "Nous entamons l'année 2016 avec le
plus grand déploiement digital au monde en mobilier urbain à Londres dès
la semaine prochaine, avant d'autres villes comme New York, Berlin,
Sydney, Stockholm, qui suivront cette année", a-t-il ajouté.




Selon Exane BNP Paribas, la prévision de croissance organique
trimestrielle est la plus optimiste jamais fournie par le groupe depuis
son introduction en Bourse en 2001. Cette prévision devrait soutenir le
titre et conduire à une révision du consensus, même si les résultats
2015 n'ont pas réservé de bonne surprise après la croissance soutenue de
l'activité au quatrième trimestre, estime le courtier dans une note.





-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@wsj.com ed : BHE - LBO





COMMUNIQUES FINANCIERS DE JCDECAUX:



http://phx.corporate-ir.net/phoenix.zhtml?c=129878...





(END) Dow Jones Newswires



March 03, 2016 02:58 ET (07:58 GMT)

39 de 149 - 03/3/2016 19:09
waldron Messages postés: 8899 - Membre depuis: 17/9/2002

Kaufman and Broad : au menu de l'Assemblée générale...

  • email.png
  • print.png

  • fb.png

  • tw.png

  • lk.png

  • vd.png







Publié le 03/03/2016 à 18h44

(Boursier.com) — Les actionnaires de Kaufman et Broad sont
invités à participer à l'Assemblée générale mixte ordinaire et
extraordinaire qui se tiendra le 15 avril 2016 à 9h au siège de la
société à Neuilly-sur-Seine.

L'avis de réunion comportant l'ordre
du jour et les projets de résolutions est publié au BALO de ce jour. Les
documents prévus au Code de commerce sont tenus à la disposition des
actionnaires, au siège social. Notamment, il sera demandé aux
actionnaires de bien vouloir approuver les comptes de l'exercice clos le
30 novembre 2015, et le versement d'un dividende d'un montant de 3,85
euros par action. Ils auront également à émettre un avis sur les
éléments de la rémunération due ou attribuée à Nordine Hachemi
(Président-Directeur Général), au titre de l'exercice clos le 30
novembre 2015. Les actionnaires auront à ratifier la cooptation de deux
administrateurs -Yves Gabriel, et Michel Paris- et à nommer 4
administrateurs :Yves Gabriel, Michel Paris, Olivier de Vregille et
Alexandre Dejoie. Ils auront à fixer le montant des jetons de présence
du conseil d'administration et à renouveler le programme de rachat
d'actions de la société, dans le cadre duquel la société rachèterait à
Financière Gaillon 8 S.A., un nombre d'actions Kaufman & Broad
correspondant à un montant maximum de 50 millions d'euros.

Enfin,
les actionnaires auront se prononcer sur des délégations de compétence à
consentir au Conseil d'administration en matière notamment
d'augmentations ou de réductions de capital et d'émission de valeurs
mobilières donnant accès au capital.

40 de 149 - 08/3/2016 16:22
waldron Messages postés: 8899 - Membre depuis: 17/9/2002

TOTAL

21/03/2016

12/04/2016

Acompte

0.61€

149 Réponses
 2    ... 
Messages à suivre: (149)
Dernier Message: 25/Oct/2018 04h55

Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V: D:20191021 23:30:12