Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Edenred (EDEN)

- 12/2/2015 11:28
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002
Intraday Stock Chart: EdenredGraphiques historiques: Edenred
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

AOF) - Edenred (London: 0MUM.L - actualité) a publié un volume d'émission de ces solutions professionnelles pour 2014 en hausse de 12% en données comparables à 17,713 milliards d'euros, en ligne avec l'objectif de croissance organique annuel de la société compris entre 8% et 14%. Sur l'année, le chiffre d'affaires total a progressé de 8,3% à données comparables à 1,034 milliard d'euros. Son résultat d'exploitation courant est resté stable à 343 millions d'euros. Il a augmenté de 14,4% en comparable. Il est conforme à l'objectif du groupe d'un résultat d'exploitation courant compris entre 335 et 350 millions d'euros.
Le résultat net part du groupe a gagné 2,5% à 164 millions d'euros.

Au titre de l'exercice 2014, Edenred distribuera un dividende de 0,84 euro par action, soit un taux de distribution en hausse d'un point à 97% du résultat courant après impôt.

Au chapitre des perspectives pour 2015, le groupe de services aux entreprises prévoit que la croissance en volume (nouveaux clients, nouvelles solutions et nouvelles géographies), devrait s'inscrire dans la continuité de 2014, tandis que la contribution liée à la hausse des valeurs faciales devrait être plus faible, reflétant le ralentissement de l'inflation mondiale.

Le groupe a enfin confirmé ses objectifs organiques de croissance forte et durable, dont une progression du volume d'émission, compris entre +8% et +14% par an.


AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur
- Leader mondial, devant Sodexo, des titres de services (tickets restaurant pour 75 %, chèques vacances et autres bonus aux salariés pour 8 %, gestion des frais professionnels pour 12 % et chèques cadeaux et autres « vouchers » pour 4 %) avec 10 % du marché ;
- Positionnement sur un marché très porteur, avec des positions fortes en Amérique latine (la moitié des facturations), notamment au Brésil, premier marché mondial, et en Colombie avec le rachat de Big Pass (20 % du marché local) ;
- Deux catalyseurs de croissance : hausse du taux de pénétration, notamment dans les PME, et passage du ticket papier au numérique, avec un objectif de 75 % des émissions en numérique fin 2016, contre 58 % fin 2013 ;
- Forte expérience dans le numérique, segment à forte rentabilité sur plusieurs pays (85% du volume d'émission au Brésil, 100% au Royaume-Uni, 100% en Turquie...) ;
- Valeur protectrice contre l'inflation via les placements financiers de la trésorerie et l'augmentation mécanique des valeurs faciales des tickets ;
- En Europe, retour à une croissance proche de 6 %, notamment en France grâce aux chèques emploi service (Cesu) et prise de position de leader en Finlande avec l'acquisition de Nets Prepaid ;
- Flux de trésorerie récurrents assurant une très bonne rémunération des actionnaires, avec un pay-out de 96 % en 2013.

Les points faibles de la valeur
- En Europe, sensibilité à la dégradation de l'emploi salarié en Europe (47 %, dont 17 % en France), à l'évolution de la législation fiscale et impact des titres « perdus/périmés » sur le résultat opérationnel ;
- Impact défavorable des monnaies d'Amérique latine sur le bénéfice ;
- Au Brésil, risque d'un durcissement de la réglementation bancaire sur le reclassement de la trésorerie, sur un poste réservé ;
- Rémunération de la trésorerie sur les titres affectée par l'effondrement des taux d'intérêt dans la zone euro ;
- Société endettée en euros alors qu'une grande partie de la trésorerie est en monnaies émergentes.

Comment suivre la valeur
- Elément clé de l'appréciation de la société : l'évolution du volume d'émission ou somme de la valeur faciale des titres et chèques émis ;
- Programme « Inventer 2016 » : hausse de 2 à 5 % du taux de pénétration des marchés existants et de 3 à 5 % des nouveaux clients, création de nouvelles solutions (dématérialisation, tickets culture ou essence...), extension de la couverture géographique (6 nouveaux pays entre 2010 et 2016) et hausse de la valeur faciale des programmes ;
- Poursuite de la croissance externe dans la gestion des frais professionnels -acquisitions en Russie et en Malaisie et achat de UTA (Union tank Eckstein), numéro un européen des cartes-essence pour poids lourds ;
- Croissance du secteur « Expense management » (gestion des frais de voyage et des flottes de véhicule) dont la part dans les volumes émis devra passer de 12 % environ en 2013 à 20 % en 2016;
- Réalisation des objectifs 2014 d'un chiffre d'affaires financier stable, d'une hausse de 8 à 14 % des volumes d'émissions et d'un résultat opérationnel de 335 à 350 M? ;
- Valeur spéculative, les investisseurs s'interrogeant sur une sortie, après celle d'Eurazeo (London: 0HZC.L - actualité) , du fonds Colony Capital (11,3 % des actions et 14,1 % des droits de vote).



Réponses
114 Réponses
   4  
61 de 114 - 25/8/2015 13:16
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

(CercleFinance.com) - A contre-courant de la tendance et seule valeur en baisse sur le SBF 120, Edenred (Paris: FR0010908533 - actualité) baisse de 0,7% à 19,1 euros mardi, pénalisé par une note de Citi.



Le bureau d'études a ramené ce matin sa recommandation sur le spécialiste des titres prépayés de 'achat' à 'vendre', avec un objectif de cours réduit de 25 à 15 euros.



L'intermédiaire explique notamment s'interroger sur la qualité de la croissance du chiffre d'affaires du groupe en Amérique Latine, simplement due d'après lui à l'inflation élevée enregistrée dans la région.



Il remet également en question le potentiel issu de l'activité de cartes de carburant dans le contexte actuel de faiblesse des prix pétroliers.

62 de 114 - 26/8/2015 10:41
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1590 - Membre depuis: 24/6/2003

(Boursier.com) — Porté par le rebond généralisé des marchés, Edenred a finalement réussi à terminer dans le vert la veille en dépit de la forte baisse matinale liée à la dégradation de Citigroup. Les choses sont plus compliquées ce matin pour le spécialiste des services prépayés aux entreprises avec un titre qui décroche de 5,4% à 18,5 euros sur la place parisienne.

Citi est donc passé d'"achat" à "vendre" sur le dossier tout en abaissant sa cible de 25 à 15 euros. "Nous nous interrogeons maintenant sur la qualité de la croissance en Amérique latine, à cause de la chute du real et la faiblesse de l'emploi déclaré; et l'importance de l'opportunité des cartes-essence, en particulier au regard de la faiblesse des prix du pétrole", souligne le courtier. "Nous décelons également des risques sur le bilan et le dividende compte tenu de la nomination imminente d'un nouveau PDG", ajoute Citi.

63 de 114 - 26/8/2015 11:23
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1590 - Membre depuis: 24/6/2003

EDENRED : Edenred chute, Morgan Stanley tire la sonnette d'alarme

26/08/15 à 11:02 - Reuters 0 Commentaire(s)

Edenred chute, Morgan Stanley tire la sonnette dalarme | Crédits photo : Edenred / Yves Forestier Edenred chute, Morgan Stanley tire la sonnette dalarme | Crédits photo : Edenred / Yves Forestier

PARIS, 26 août (Reuters) - L'action Edenred accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120 mercredi matin à la Bourse de Paris alors que Morgan Stanley évoque dans une note des risques sur le dividende du groupe du fait d'un encours de services prépayés dont une partie ne serait pas financée.

Le titre Edenred, dégradé la veille par Citi, perd 6,13% à 18,315 euros à 10h56 après avoir touché un plus bas de 4 ans à 17,60 euros, dans des volumes qui représentent près de 1,5 fois ceux réalisés en moyenne par la valeur en une séance complète ces trois derniers mois sur Euronext.

Dans le même temps, le SBF 120 cède 1,4%.

Morgan Stanley, qui réitère son conseil de sous-pondérer Edenred et a ramené son objectif de cours de 22 à 15 euros, écrit que le spécialiste des services prépayés aux entreprises est confronté à des vents défavorables sur le change et à la détérioration de la situation au Brésil.

Le broker note que fin 2014, l'encours des services prépayés atteignait 3,6 milliards d'euros et le cash disponible 1,9 milliard d'euros. En tenant compte d'un milliard d'euros de chèques ou bons d'échange à encaisser, Morgan Stanley estime qu'il reste 700 millions à financer.

L'intermédiaire ajoute que la nouvelle réglementation brésilienne sur la trésorerie aura pour effet d'accroître la dette nette du groupe et souligne qu'avec une valorisation (P/E) de 20 fois le bénéfice par action 2016 estimé, Edenred est trop cher.

Mardi, Citigroup s'était déjà interrogé sur la croissance du groupe en Amérique latine. Il avait abaissé sa recommandation sur Edenred d'acheter à vendre et ramené son objectif de cours sur le titre de 25 à 15 euros.

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

64 de 114 - 27/8/2015 11:38
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

(CercleFinance.com) - Oddo a relevé sa recommandation sur Edenred (Paris: FR0010908533 - actualité) de 'neutre' à 'achat' et a rehaussé son objectif de cours de 23 à 24,5 euros, a-t-on appris ce jeudi matin.



'La récente baisse du titre offre un bon point d'entrée sur un business en croissance et générateur de free cash flow', estime le broker, qui a toutefois ajusté à la baisse de respectivement 2 et 7% ses prévisions de bénéfice par action (BPA) pour les exercices 2015 et 2016.



'Les facteurs de croissance et le levier opérationnel restent intacts', estime également Oddo, pour qui la politique financière d'Edenred ne changera pas malgré l'arrivée d'un nouveau directeur exécutif.



Enfin, concernant les réglementations, les inquiétudes du marché reposent selon l'intermédiaire davantage sur des interprétations que sur des faits avérés.



Publié le 13 octobre prochain, le chiffre d'affaires du troisième trimestre sera d'après lui le prochain catalyseur du titre.

65 de 114 - 04/9/2015 13:51
sarkasm Messages postés: 1155 - Membre depuis: 26/2/2009

EDENRED (-5,78%) accuse la plus forte baisse du
SBF 120, Deutsche Bank ayant ramené son objectif de
cours de 24,3 à 22 euros et réitéré son conseil de conserver le
titre.
66 de 114 - 04/9/2015 15:53
sarkasm Messages postés: 1155 - Membre depuis: 26/2/2009

(Boursier.com) — Edenred
est en difficulté en cette fin de semaine, en repli de 5,6% à 17,3
euros. La Deutsche Bank, à "conserver" sur la valeur, a réduit sa cible
de 24,3 à 22 euros. Le broker s'inquiète notamment de l'exposition du
groupe à la volatilité des devises des pays émergents, Brésil en tête.

67 de 114 - 16/9/2015 09:17
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002



Publié le 16/09/2015 à 09h11

(Boursier.com) — Edenred
s'offre une hausse de près de 3% à 16,23 euros à l'ouverture du marché
parisien, mettant ainsi fin à quatre séances de pertes, alimentées par
les craintes concernant l'exposition de la société aux marchés
émergents, dont les monnaies sont chahutées. Le coup de pouce vient de
Raymond James, qui est passé ce matin de sousperformance à
surperformance, en dépit d'un objectif abaissé de 23 à 19 euros.

Le
bureau d'études intègre ainsi la chute de 17% de l'action depuis le
début du mois, même s'il concède que le contexte est difficile. Le
risque brésilien (le pays représente 50% de l'EBIT) est désormais dans
les cours, juge-t-il, et la valorisation redevient intéressante. Il
pense malgré tout que l'EBIT 2015 atteindra 349 ME, alors que le
management vise une fourchette 365 à 380 ME.

68 de 114 - 22/9/2015 09:13
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1590 - Membre depuis: 24/6/2003

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

mardi 22 septembre 2015 08h36




Imprimer cet article


[-]
Texte
[+]


Le titre EDF est l'une des valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris. EDF a demandé au japonais Mitsubishi Heavy Industries d'investir dans l'activité réacteurs nucléaires d'Areva, selon le journal Nikkei qui cite des sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier

1 / 1Plein écran

PARIS (Reuters) - Liste
des valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris qui devrait ouvrir en
très légère hausse, au lendemain d'un rebond de 1,09% consécutif aux
pertes subies la semaine passée après le statu quo de la Réserve
fédérale sur ses taux directeurs.

Vers 08h20, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 avance de 0,30%.

* EDF a demandé au japonais Mitsubishi Heavy Industries
d'investir dans l'activité réacteurs nucléaires d'Areva, a rapporté le
journal Nikkei en citant des sources proches du dossier. Standard &
Poor's a par ailleurs confirmé les notes à long terme "A+" et à court
terme "A-1" de l'électricien, avec une perspective négative maintenue
pour la note à long terme.

* ALSTOM devrait être officiellement retenu mardi par la
compagnie américaine Amtrak dans le cadre d'un appel offres pour le
renouvellement de ses trains à grande vitesse dans l'Etat de New York,
un projet évalué à 2,5 milliards de dollars (2,23 milliards d'euros), a
déclaré lundi le sénateur de l'Etat de New York Charles Schumer dans un
communiqué.

* TOTAL devrait annoncer mercredi un relèvement de ses
objectifs de réduction de coûts dans un contexte de prix du pétrole bas
qui soulève des interrogations sur la capacité du groupe à maintenir son
dividende, selon des analystes interrogés par Reuters. Société Générale
a par ailleurs relevé sa recommandation de "conserver" à "acheter",
avec un objectif de cours ramené de 48 à 46 euros.

* BOUYGUES et le groupe suisse Mövenpick s'associeront à la
société ivoirienne Saprim pour un investissement de 55 millions d'euros
dans un hôtel cinq étoiles situé à Abidjan, ont annoncé les sociétés
lundi.

* DEEZER. Le service de musique en ligne a annoncé mardi
vouloir s'introduire en Bourse d'ici la fin de l'année, en fonction des
conditions de marché, afin de mieux faire face à ses principaux rivaux,
le suédois Spotify et le nouveau service d'Apple.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE. JP Morgan a abaissé sa recommandation de
"surpondérer" à "neutre", avec un objectif de cours ramené de 49 euros à
46 euros.

* CRÉDIT AGRICOLE. JP Morgan a abaissé son objectif de cours de 13 euros à 11 euros, avec une recommandation à "sous-pondérer".

* NICOX a annoncé mardi que la FDA acceptait pour revue le
dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché de Vesneo (un
médicament contre le glaucome découvert par la biotech française) déposé
par son partenaire Bausch & Lomb.

* ALTEN a annoncé lundi qu'il anticipait une amélioration
significative de sa marge opérationnelle au second semestre et comptait
poursuivre sa stratégie de croissance externe ciblée.

* MAUREL & PROM a annoncé lundi la reprise de la production
des champs du permis Ezanga, au Gabon, après la réparation de l'oléoduc
Coucal pour laquelle une situation de force majeure avait été décidée
début septembre.

* SODEXO. RBC a ramené son objectif de cours de 85 euros à 76 euros, avec une recommandation à "performance du secteur".

* EDENRED. Société Générale a réduit son objectif de 26,4 euros à 20 euros, avec une recommandation à "acheter".

* AB SCIENCE a annoncé lundi sa décision d'arrêter une étude de
phase 3 dans la polyarthrite rhumatoïde afin de rationaliser son
portefeuille d'études.

(Raoul Sachs, Benjamin Mallet et Raphaël Bloch, édité par Véronique Tison)

69 de 114 - 28/9/2015 08:31
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

Edenred (EU:EDEN)
Intraday Stock Chart

Today : Lundi 28 Septembre 2015

Click Here for more Edenred Charts.

UBS estime que le marché est trop pessimiste sur Edenred (EDEN.FR) et
adopte une recommandation "achat" sur la valeur, contre "neutre"
auparavant. Afin de prendre en compte des effets de change défavorables
et des perspectives de croissance moins élevées en Amérique latine, où
l'émetteur de titres de services réalise 60% de son résultat
opérationnel, la banque suisse ajuste cependant à la baisse ses
prévisions et ramène son objectif de cours pour la valeur à 18,50 euros,
contre 21,70 euros auparavant. UBS souligne que l'Amérique latine ne
représente que 30% de la trésorerie placée par le groupe, et calcule que
même en cas de réglementation plus contraignante au brésil, tant la
note de crédit d'Edenred que sa capacité à reverser 95% de son bénéfice
net à ses actionnaires seraient préservées. L'action Edenred a clôturé
vendredi à 14,62 euros. (ambroise.ecorcheville@wsj.com) ed/vv

70 de 114 - 28/9/2015 08:38
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

28 septembre (Reuters) - Edenred - UBS relève sa recommandation de neutre à acheter, l'objectif de cours est en revanche ramené de 21,7 euros à 18,5 euros.

71 de 114 - 28/9/2015 13:38
Ariane Messages postés: 1135 - Membre depuis: 29/9/2002

Edenred (EU:EDEN)
Intraday Stock Chart

Today : Lundi 28 Septembre 2015

Click Here for more Edenred Charts.

(CercleFinance.com) - Le titre Edenred se maintient dans le vert alors

que l'indice CAC40 perd 2%. La valeur profite du relèvement de

recommandation d'UBS de 'neutre' à 'achat' considérant que le marché

intègre dans les cours un scénario exagérément pessimiste. UBS annonce

également une réduction de son objectif de cours de 21,7 à 18,5 euros.



Le

broker note qu'Edenred a sous-performé le CAC40 de 38% depuis le début

de l'année, ce qui a selon lui été largement entrainé par des révisions

négatives de BPA, mais aussi par des craintes sur le dividende et la

note de crédit, des craintes qu'il juge excessives.



L'intermédiaire

financier estime d'ailleurs que du fait notamment de sa faible

intensité capitalistique, le groupe dispose des rendements de free

cash-flow (6% à 10% sur 2015-19) et de dividende (environ 6 à 8%) les

plus élevés de son secteur.



'Si nous réduisons nos estimations

(-5% sur le BPA 2015 et -10-12% à partir de 2016) pour refléter la

faiblesse du real et une croissance organique plus faible en Amérique

latine, nous continuons de voir Edenred comme l'une des meilleures

entreprises du secteur', affirme-t-il.

72 de 114 - 01/10/2015 15:22
sarkasm Messages postés: 1155 - Membre depuis: 26/2/2009

Edenred (EU:EDEN)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Jeudi 1 Octobre 2015

Plus de graphiques de la Bourse Edenred

(CercleFinance.com) - Pénalisé par son exposition au Brésil (qui

contribuait en 2014 à 49% du résultat d'exploitation), Edenred a

effectué cet été un grand plongeon entre 24,2 (le 17 juillet) et 14,2E

(le 29 septembre).
Le rebond qui s'amorce donne lieu à l'ouverture

d'un 'gap' au-dessus de 14,59E: le premier objectif est 16,49E, le

récent zénith du 17 septembre, puis le 'gap' des 17,64E du 9 septembre.

73 de 114 - 05/10/2015 09:03
sarkasm Messages postés: 1155 - Membre depuis: 26/2/2009

5 octobre (Reuters) - Credit Suisse a relevé lundi son opinion sur Edenred en passant de "sous-performance" à "neutre", avec un objectif de cours réduit à 16 euros contre 20.

L'intermédiaire ramène par ailleurs son objectif de cours pour Sodexo de 92 à 90 euros, en restant à "surperformance" sur la valeur.

74 de 114 - 13/10/2015 19:33
La Forge Messages postés: 1253 - Membre depuis: 03/8/2000

EDENRED : Profit warning après la débâcle brésilienne

13/10/15 à 19:16 - Investir.fr 0 Commentaire(s)

Edenred a révisé à la baisse ses objectifs annuels de résultats à l’occasion de sa publication trimestrielle. Son activité reste en nette croissance à neuf mois, conformément aux attentes des analystes.

Profit warning après la débâcle brésilienne | Crédits photo : Edenred / Yves Forestier

L'analyse (Investir)

Alors que l’économie brésilienne a vécu un premier semestre et un été catastrophique, avec entre autres un taux de chômage passé de 4% en décembre 2014 à 8% fin août, le profit warning d’Edenred n’est pas très surprenant. Le spécialiste des services prépayés réalise entre 40 et 50% de son chiffre d’affaires au Brésil. Or le réal brésilien, qui valait un peu plus de 0,3 euro début janvier, s’est effondré pour tourner autour de 0,23 actuellement. Edenred estime l’impact financier à plus de 20 millions d’euros sur son résultat opérationnel courant, et révise donc à la baisse ses estimations pour 2015. La fourchette précédente de 365-380 millions d’euros a été revue à 340-355 millions d’euros.

En dehors de ces éléments, l’activité du groupe est ressortie globalement conforme aux attentes. Le chiffre d'affaires sur neuf mois s'est élevé à 782 millions d'euros, en hausse de 5,6% à données publiées et de 6,8% en comparables. Le volume d'émission (VE) de titres prépayés, nettement plus surveillé que les simples revenus, s'est élevé à 13.290 millions d'euros, en croissance organique de 8,7%, soit un niveau cohérent avec les attentes d’Oddo, qui visait plus de 8%. Ses analystes tablaient par ailleurs sur un recul du VE en données réelles, alors qu’il affiche une hausse de 5,2%.

Par ailleurs, le groupe a confirmé sa prévision de croissance organique du volume d'émission compris entre 8% et 14% par an. « La croissance organique du volume d'émission au quatrième trimestre devrait être similaire à celle enregistrée au troisième trimestre, tant pour le Brésil que pour l'ensemble du groupe », peut-on lire dans les dernières lignes du communiqué de presse.

Le conseil

Achat

La situation économique du Brésil entache certes les perspectives du groupe, mais nous restons confiants dans sa capacité à dégager de la croissance à long terme. La forte baisse du titre depuis le début de l’année peut être mise à profit, avec prudence, en profitant de bons points d’entrée.

75 de 114 - 24/10/2015 16:50
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002




L'analyse (Investir)

Alors que l'économie du Brésil a vécu un premier semestre et un été
catastrophiques, avec, entre autres, un taux de chômage passé de 4 % en
décembre 2014 à 8 % fin août, la révision à la baisse des objectifs
d'Edenred n'est pas très surprenante. Le spécialiste des services
prépayés, qui a fait état cette semaine de son activité au troisième
trimestre, réalise entre 40 et 50 % de son chiffre d'affaires au Brésil.
Or la monnaie brésilienne, qui valait un peu plus de 0,30 € début
janvier, s'est effondrée pour tourner autour de 0,23 € actuellement.
Edenred estime l'impact financier de cette chute à plus de 20 millions
d'euros sur son résultat opérationnel courant (ROC), et révise donc à la
baisse ses estimations pour 2015. La fourchette précédente d'un ROC de
365-380 millions d'euros a été revue à 340-355 millions d'euros.
L'annonce a été immédiatement sanctionnée en Bourse, avec une baisse de
3 % pour le titre, bien que la dégradation de l'économie brésilienne
l'ait déjà fait reculer de 25 % depuis début août.

En dehors de ces éléments, l'activité du groupe est ressortie
globalement conforme aux attentes. Le chiffre d'affaires sur neuf mois
s'est élevé à 782 millions d'euros, en hausse de 5,6 % à données
publiées et de 6,8 % en comparable. Le volume d'émission de titres
prépayés, indicateur plus surveillé que les revenus, s'est élevé à
13.290 millions d'euros, en croissance organique de 8,7 %, soit un
niveau cohérent avec les attentes d'Oddo Securities, qui visait plus de
8 %. Ses analystes tablaient par ailleurs sur un recul du volume
d'émission en données réelles, alors qu'il affiche une hausse de 5,2 %.
Par ailleurs, le groupe a confirmé sa prévision de croissance organique
du volume d'émission compris entre 8 et 14 % par an. « La croissance
organique du volume d'émission au quatrième trimestre devrait être
similaire à celle enregistrée au troisième trimestre, tant pour le
Brésil que pour l'ensemble du groupe »
, affirme la société, tablant sur une stabilisation de la monnaie brésilienne.

Le conseil


Achat
/ Objectif : 20 €

Nous restons confiants dans la capacité du groupe à dégager de
la croissance sur le long terme. L'action se paie moins de 15 fois les
bénéfices estimés pour 2016. Objectif : 20 € (EDEN).

76 de 114 - 19/11/2015 12:48
La Forge Messages postés: 1253 - Membre depuis: 03/8/2000

L’action Edenred s’affiche dans les plus fortes hausses du SBF 120
avec un gain de plus de 5% à 11h15. Le leader dans les services prépayés
aux entreprises profite de l’excellente publication de son concurrent
Sodexo. Le spécialiste de la restauration collective a vu son activité
Services Avantages et Récompenses, où on retrouve notamment la marque
Pass Restaurant, bondir de 9,5 %.

« Cette performance traduit une croissance toujours importante et à
deux chiffres en Amérique latine, en dépit d’un ralentissement de
l’économie et de l’emploi au Brésil au second semestre de l’exercice,
ainsi qu’un bon développement en Asie. », indique la direction dans son
communiqué.



Retrouvez cet article sur Tradingsat.com

77 de 114 - 23/11/2015 10:05
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

(CercleFinance.com) - Credit Suisse (London: 0QP5.L - actualité)

réaffirme son opinion 'surperformance' sur Sodexo et relève son

objectif de cours de 90 à 98 euros, dans le sillage de ses estimations

de BPA rehaussées de 7% et 9% respectivement pour les exercices 2016 et

2017.



'Les résultats 2015 de Sodexo publiés la semaine dernière

ont mis en lumière l'attention continue de la direction apportée à

l'expansion des marges, soutenue par un nouveau programme d'efficience',

souligne l'analyste en charge du dossier.



Le bureau d'études met

aussi en avant que le conseil d'administration a initié un programme de

rachat d'actions de 300 millions d'euros qui, 'bien que ne représentant

que 2,4% de la capitalisation de marché, prouve une utilisation

améliorée du bilan'.



Credit Suisse note par ailleurs qu'en dépit

de la progression d'environ 10% du cours de Bourse, Sodexo se traite

encore avec une décote de l'ordre de 7% en termes de multiple cours sur

BPA par rapport à ses pairs Compass et Edenred (Paris: FR0010908533 - actualité) .

78 de 114 - 06/12/2015 11:00
Ariane Messages postés: 1135 - Membre depuis: 29/9/2002

EDENRED

ARNAUD ERULIN

resa-b.gif Cession

245 000,00 €

79 de 114 - 13/1/2016 11:19
Ariane Messages postés: 1135 - Membre depuis: 29/9/2002



Publié le 13/01/2016 à 10h40

(Boursier.com) — Le marché a accordé un chaleureux accueil à l'opération de croissance externe annoncée hier par Edenred.

Après +1,2% la veille, le titre gagne près de 6% à 16 euros ce matin.

Une hausse qui n'est évidemment pas étrangère au rebond global des

marchés depuis mardi, ni aux rachats à bon compte opérés par les

investisseurs sur un titre qui a plongé de 30% en six mois. Le rachat

d'Embratec est également bien accueillie par les bureaux d'études :

Raymond James, Oddo et Natixis ont confirmé leurs avis acheteurs et

leurs objectifs respectifs de 19, 20,50 et 21 euros. Kepler Cheuvreux a

relevé le sien de 17 à 17,50 euros en restant à "conserver

80 de 114 - 11/2/2016 09:20
waldron Messages postés: 9058 - Membre depuis: 17/9/2002

(CercleFinance.com) - Edenred publie un résultat

net part du groupe de 177 millions d'euros en 2015, soit une

augmentation de 7,7%, et un résultat d'exploitation courant de 341

millions, stable en données publiées et en hausseicon1.png de 9,7% en données comparables.



En

ligne avec l'objectif historique du groupe de titres de services

prépayés à moyen terme, le volume d'émission de 2015 s'élève à 18273

millions d'euros, en hausse de +8,7%.



Le chiffre d'affairesicon1.png

total s'établit en 2015 à 1,1 milliard d'euros, en progression de +6,4%

en données comparables. En données publiées, l'évolution est de +3,3%,

après prise en compte des effets de périmètre (+3,5%) et d'un impact de

change de -6,6%.



Il est composé du chiffre d'affaires opérationnel avec volume d'émission (+7,4% en donnéesicon1.png

comparables), du chiffre d'affaires opérationnel sans volume d'émission

(+4,3% en données comparables) et du chiffre d'affaires financier

(-0,5% en données comparables).



Le dividende proposé au titre de 2015 s'élèvera à 0,84 euro par action, représentant un taux de distribution du résultat neticon1.png part du groupe de 108% (contre 115% en 2014).



Pour l'année 2016, la croissanceicon1.png

organique du volume d'émission est attendue en ligne avec l'objectif

historique du groupe compris entre +8% et +14%. En l'absence de signaux

de reprise économique au Brésil, elle devrait s'inscrire dans le bas de

cette fourchette.



Enfin, Edenred attend pour 2016 une progression

du FFO dans le bas de l'objectif historique de croissance annuelle de

plus de 10% en données comparables.

114 Réponses
   4  
Messages à suivre: (114)
Dernier Message: 22/Oct/2020 10h47

Titres Discutés
EU:EDEN 42.30 2.6%
Edenred
Edenred
Edenred
Indices Mondiaux
Australia -0.1%
Brazil -0.7%
Canada 0.3%
France 1.2%
Germany 0.8%
Greece 0.6%
Holland 0.0%
Italy 1.1%
Portugal 0.5%
US (DowJones) -0.1%
US (NASDAQ) 0.4%
United Kingdom 1.3%
Palmarès Hausse (%)
EU:MLONL 2.10 57.9%
EU:CYBKB 0.00 44.4%
EU:DLT 13.10 32.3%
EU:ALCJ 3.07 31.2%
EU:MLAAE 14.10 30.6%
EU:MLSIM 0.21 30.5%
EU:CFI 1.29 27.7%
EU:MLGML 0.11 25.3%
EU:MLWEA 2.30 20.4%
EU:GV 1.02 20.0%
Dernières Valeurs Consultées
EU
EDEN
Edenred
Inscrivez-vous aujourd'hui pour consulter ce titre en streaming sur le Moniteur ADVFN. Vous pourrez ajouter et visualiser jusqu'à 110 des vos actions préférée et c'est complètement gratuit..

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V: D:20201024 12:55:19