La ligne téléphonique n’est pas disponible pour le moment.Pour toute demande veuillez envoyer un email a support@advfn.fr


Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Bon Moment Pour Acheter Total (FP)

- 12/8/2014 15:47
boyaly Messages postés: 11 - Membre depuis: 07/5/2014
Intraday Stock Chart: Total SAGraphiques historiques: Total SA
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

Le CAC 40 est à la baisse ce 12 aout 2014. Total perd 1.45% à 47.91€ à 15h36 malgré une hausse des cours du petrole brut. Malgré cette baisse, les analystes conseil d'acheter et/ou conserver l'action Total qui devrait remonter sous peu. Les analystes sont positifs sur ce produit et visent en moyenne un objectif autour de 55€ à moyen terme, ce qui serait une belle plus-value si l'objectif est atteint. D'autres analystes preconisent de renforcer les positions et d'accumuler en achetant d'autres titres de Total...





http://fr.advfn.com/actualites/ECHO-BOURSE-Bon-moment-pour-acheter-des-actions-q_63225592.html
Réponses
171 Réponses
   4   ... 
61 de 171 - 13/10/2014 10:24
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
http://www.boursorama.com/actualites/total--surveiller-le-comportement-des-cours-sur-les-supports-322a407477c58c0ad4bd1a0efe840591


TOTAL : Surveiller le comportement des cours sur les supportsSYNTHESE


Le MACD est négatif et inférieur à sa ligne de signal. Cette configuration dégrade les perspectives sur le titre. Mais attention le RSI est survendu, ce qui laisse la possibilité d'une consolidation. Inférieurs à 20, les stochastiques sont extrèmement bas. Les volumes échangés sont inférieurs à la moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le mouvement haussier semble être arrêté. Le titre est sous sa moyenne mobile à 50 jours située à 48.75 EUR. Le premier support est à 42.41 EUR, puis à 40.79 EUR et la résistance est à 50.48 EUR, puis à 52.1 EUR.

Dernier cours : 44.6
Support : 42.41 / 40.79
Resistance : 50.48 / 52.1
Opinion court terme : neutre
Opinion moyen terme : neutre
62 de 171 - 13/10/2014 22:14
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
Total : support à 40.6.

Tradingcentral.fr – il y a 2 heures 40 minutes
Partager 0Tweet0Share0
Sur les 5 derniers jours, le titre s'est effondré de 6.6%. Depuis le début de l'année, il est en hausse de 1.42%.

Du point de vue de l'analyse technique : le RSI est inférieur à 30. Cela peut indiquer un titre dans une forte tendance baissière ou plutôt dans un état survendu et que donc une reprise s'impose (surveiller les divergences). Le MACD est inférieur à sa ligne de signal et négatif. La configuration est baissière à court terme. Enfin, le titre est inférieur à sa moyenne mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en hausse depuis quelques jours.

Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 46.3 puis 47.1. Tandis que les prochains supports sont sur : 41.8 puis 40.6.

Notre préférence : Le titre Total (FP) est baissier tant que 47.1 est résistance.

Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 47.1.
Cours de référence : 45.2.
Copyright 1999 - 2013 TRADING CENTRAL
63 de 171 - 14/10/2014 13:08
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
(CercleFinance.com) - La déflation menace, le baril de pétrole coule à pic sous les 85$ et Total poursuit sa correction en direction de 41,5E.
Le titre ne s'était constitué que peu de paliers de soutien entre 41 et 53E (à part 47,3 et 45,7E, support brutalement enfoncé) et la chute reflète cette absence de supports, sans oublier que la tendance moyen terme s'est inversée avec l'apparition d'une 'tête/épaules' sous 54,5E.
64 de 171 - 15/10/2014 09:32
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003


Total (EU:FP)
Intraday Stock Chart
Today : Mercredi 15 Octobre 2014
Total (FP.FR) a annoncé mercredi que sa marge de raffinage européenne avait continué de s'améliorer entre le deuxième et le troisième trimestre 2014.


La compagnie pétrolière a indiqué que cette marge avait atteint 29,9 dollars la tonne au troisième trimestre, contre 10,9 dollars la tonne sur les trois mois précédents et 6,6 dollars au premier trimestre. Lors du troisième trimestre 2013, la marge de raffinage européenne était ressortie à 10,6 dollars.


La marge européenne de raffinage (ERMI) est un indicateur théorique dont le but est de chiffrer la marge du géant pétrolier après impact des coûts variables. Elle est calculée sur la base d'une raffinerie virtuelle d'Europe du Nord, située à Rotterdam, et transformant "un cocktail de bruts représentatif de l'approvisionnement moyen de la zone pour fournir les grands produits cotés dans la même zone".


-Blandine Hénault, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 53; blandine.henault@wsj.com

65 de 171 - 17/10/2014 15:34
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
Au cours des dernières années, les préoccupations des actionnaires de Total (FP.FR) ont surtout porté sur la capacité du groupe à faire rebondir sa production et à réduire des investissements, de manière à redresser sa génération de trésorerie et assurer la pérennité du dividende.


Si de petites déceptions opérationnelles ont conduit le groupe pétrolier à ajuster ses objectifs, ce dernier est jusqu'ici parvenu à convaincre qu'il était bien en mesure de surmonter un déclin passager de sa production. Seul un des 35 analystes financiers suivant la valeur recensés par FactSet recommande de vendre le titre ou de le sous-pondérer dans les portefeuilles.


Le retournement à la baisse du cours du brut observé depuis quatre mois sur les marchés de matières premières risque cependant d'inciter les investisseurs à davantage de prudence sur le titre. Celui-ci perd 15% depuis le début octobre contre 9% pour le CAC 40.


Retour de la volatilité


Entre 2011 et la mi-2014, les majors européennes, y compris le français Total, ont bénéficié d'un environnement relativement stable concernant le prix du pétrole. Pendant plus de trois ans, les oscillations du cours du brent sont généralement restées cantonnées entre 100 et 120 dollars par baril.


Les prévisions présentées fin septembre aux investisseurs par la direction de Total reposent sur l'hypothèse d'un prix du pétrole autour de 100 dollars le baril en moyenne. Or il se situe actuellement à moins de 86 dollars.


Total n'est pas le groupe européen le plus menacé par la baisse des prix du brut. Selon Credit Suisse, le groupe est moins exposé que la plupart de ses rivaux européens au régime des concessions pétrolières, plus sensible aux variations du brut que celui des contrats de partage des revenus.


Conséquences importantes sur les bénéfices


Mais les conséquences d'une faiblesse des cours prolongée ne seraient pas négligeables. J.P. Morgan Cazenove calcule que son estimation de bénéfice par action attendu pour 2015 pourrait être revu en baisse de 31%, si son hypothèse de prix moyen du pétrole passait de 115 à 90 dollars.


De telles projections ne prennent bien sûr pas en compte les mesures qui seraient probablement prises par Total pour faire face à ce nouvel environnement mais donnent idée de l'ampleur des enjeux.


J.P. Morgan Cazenove précise que même dans le plus pessimiste de ses scénarios, Total serait en mesure d'assurer le versement de son dividende sans mettre en péril ses investissements.


Une baisse durable des cours de brut ne constituerait donc pas forcément un désastre pour le groupe dont le multiple de valorisation des bénéfices s'inscrit à 8,8 contre 8,4 pour BP et 9,1 pour Royal Dutch Shell, d'après FactSet. Mais elle risquerait tout de même de porter un coup dur à ses actionnaires.


-Yann Morell y Alcover, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 60; yann.morellyalcover@wsj.com

66 de 171 - 18/10/2014 20:18
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
Par Matthieu Pelloli | LeParisien.fr – ven. 17 oct. 2014 13:05 HAEC
Partager0Share0
Contenus associésAfficher la photoLe groupe pétrolier Total estime que s’il ne paie pas l’impôt sur les sociétés, il se rattrape en versant 1 Md€ chaque année au titre des cotisations sociales
Depuis deux ans, Total n'a pas versé l'impôt sur les sociétés en France. Si l'activité du pétrolier reste déficitaire dans l'Hexagone, il touchera en différé les déductions d'impôt auxquelles il a droit.



Et si, dans trois ans, le Trésor public signait un chèque d'environ 80 M€ à Total ? Puis un second de 85 M€ en 2018 ? Le géant pétrolier français — régulièrement accusé de ne pas payer assez d'impôt en France — a beau réaliser des bénéfices colossaux (5,4 Mds€ de dividendes distribués en 2013), le scénario n'a rien d'improbable... Non à cause d'une faille juridique ou d'un schéma sophistiqué d'optimisation fiscale, mais simplement par le jeu tout à fait légal du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) et du crédit d'impôt recherche (CIR).

En 2013, Total a en effet obtenu 19 M€ de droits à déduction d'impôt au titre du CICE et 60 M€ au titre du CIR. Des créances reportables sur l'impôt sur les sociétés des trois exercices suivants.

Un changement du mode de calcul du CICE avantageux

Sauf que... depuis deux ans, le géant pétrolier réalise des pertes dans l'Hexagone sur ses activités de raffinage et d'exploitation des stations-service (voir ci-contre). Total n'a donc pas payé l'impôt sur les sociétés en 2012 et 2013. Si le géant reste déficitaire en France au cours des trois prochaines années, il ne pourra donc pas récupérer sa créance de CICE-CIR pour l'année 2013. Un cas de figure prévu par la loi, laquelle stipule que les droits à déduction d'impôt sont alors directement « remboursables ».

En clair : l'administration fiscale lui fera un chèque de 80 M€. A l'heure de la chasse aux économies, cela fait grincer quelques dents. Et ce n'est pas tout... En 2014, le mode de calcul du CICE a changé, passant de 3 % à 6 % de la masse salariale (hors salaires supérieurs à 2,5 fois le smic). Ainsi, ce n'est plus 19 M€ de droits à déduction (...) Lire la suite sur LeParisien.fr


67 de 171 - 20/10/2014 10:11
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
TOTAL : Sous les résistances, une consolidation est probable
TEC le 20/10/2014 à 08:350Sauvegarder l'article Envoyer à un ami Imprimer l'article Sauvegarder l'article Envoyer à un ami Imprimer l'article Partager 0Tweet 0 
TOTAL : Sous les résistances, une consolidation est probableSYNTHESE


Le MACD est négatif et inférieur à sa ligne de signal. Cette configuration dégrade les perspectives sur le titre. Le RSI n'indique pas encore une survente donc la poursuite de la baisse est techniquement possible. Inférieurs à 20, les stochastiques sont extrèmement bas. Les volumes échangés sont supérieurs à la moyenne des volumes sur les 10 derniers jours.

MOUVEMENTS ET NIVEAUX


Le titre est orienté à la baisse. Il est sous sa moyenne mobile à 50 jours située à 48.35 EUR. La moyenne mobile à 20 jours est inférieure à la moyenne mobile à 50 jours. Notre premier support est à 36.75 EUR, puis à 34.06 EUR et la résistance est à 47.53 EUR, puis à 50.22 EUR.

Dernier cours : 44.15
Support : 36.75 / 34.06
Resistance : 47.53 / 50.22
Opinion court terme : negative
Opinion moyen terme : negative
68 de 171 - 20/10/2014 14:09
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
(CercleFinance.com) - Total s'enfonce sous 43,15E et menace désormais les 42,56E (la plus basse clôture annuelle du 16/10).
Le titre pourrait retrouver du soutien vers 41E (plancher du 16/12/2013) ou vers 40,6E (plancher du 21/08/2013) dans le cadre d'une 'tête/épaules' sous 54,5E.

69 de 171 - 20/10/2014 22:32
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
Sur les 5 derniers jours, le titre s'est effondré de 4.92%. Depuis le début de l'année, il est en baisse de 3.57%.

Du point de vue de l'analyse technique : le RSI est inférieur à sa zone de neutralité des 50. Le MACD est inférieur à sa ligne de signal et négatif. La configuration est baissière à court terme. Enfin, le titre est inférieur à sa moyenne mobile 50 jours.
A noter que les volumes sont en hausse depuis quelques jours.

Graphiquement : les niveaux de résistances se situent sur : 44.8 puis 45.7. Tandis que les prochains supports sont sur : 40.1 puis 38.9.

Notre préférence : Le titre Total (FP) est baissier tant que 45.7 est résistance.

Le point d'invalidation de notre scénario est situé sur : 45.7.
Cours de référence : 42.9.
Copyright 1999 - 2013 TRADING CENTRAL
70 de 171 - 21/10/2014 09:08
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
(CercleFinance.com) - Le groupe confirme avec une grande émotion et une profonde tristesse le décès de Christophe de Margerie, Président-directeur général de Total.

Christophe de Margerie est décédé cette nuit peu après 22h (heure de Paris) dans un accident d'avion, à l'aéroport de Vnukovo de Moscou, à la suite d'une collision avec un engin de déneigement.

Quatre personnes ont trouvé la mort dans cet accident dont trois membres d'équipage et Christophe de Margerie.

Les premières pensées de la direction et des employés du Groupe Total vont à l'épouse, aux enfants et aux proches de Christophe de Margerie ainsi qu'aux familles des trois autres victimes.
71 de 171 - 21/10/2014 11:19
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
Total, qui vient de perdre son PDG Christophe de Margerie dans un accident d'avion en Russie, est la première entreprise de France en termes de chiffre d'affaires et de bénéfices, et un des géants mondiaux du pétrole et du gaz présent sur tous les continents.


Avec un chiffre d'affaires 2013 de 189,5 milliards d'euros, près de 100.000 employés et une présence dans plus de 130 pays, le groupe est de loin la première entreprise française par la taille de ses activités.


De même, le groupe est champion de France par l'ampleur de ses profits, avec un bénéfice net ajusté de 10,8 milliards d'euros l'an dernier.


En revanche, après avoir longtemps occupé la première place, il se classe actuellement deuxième par la valeur boursière derrière le géant pharmaceutique Sanofi, qui n'est autre qu'une ancienne division du groupe pétrolier.


Mardi matin, Total pesait en Bourse près de 102 milliards d'euros, contre 107 milliards pour Sanofi.


Le groupe est en outre actuellement la 5e compagnie pétrolière et gazière du monde cotée en Bourse en termes de capitalisation (un classement qui exclut donc les compagnies pétrolières publiques, comme l'Aramco en Arabie Saoudite), derrière le colosse américain ExxonMobil, le chinois Petrochina, l'anglo-néerlandais Shell et un autre groupe américain, Chevron.


Total est présent dans l'ensemble des activités pétrolières et gazière, de l'exploration et exploitation de gisements d'hydrocarbures au raffinage, la pétrochimie et la distribution de carburants, et s'est également diversifié ces dernières années en investissant dans les énergies renouvelables, notamment le solaire.


La création du groupe pétrolier, dont le siège se trouve à La Défense, près de Paris, remonte à 1924 sous l'appellation de Compagnie française des pétroles, une société qui avait été créée pour gérer les parts de la France dans la compagnie pétrolière irakienne.


Rebaptisé Total-CFP en 1985 puis Total en 1991, le groupe prend sa forme actuelle au tournant du millénaire, en absorbant successivement la compagnie belge PetroFina en 1999 puis en 2000 son grand concurrent français, Elf Aquitaine, ancienne compagnie pétrolière publique privatisée en 1994.


L'image du groupe a souffert de plusieurs catastrophes, comme le naufrage du pétrolier Erika (en 1999) et l'explosion du site toulousain de sa filiale d'engrais AZF (en 2001). Le groupe n'a pas été épargné par les polémiques, comme celle entourant sa politique dans un Myanmar (Birmanie) mis au ban des nations et sa mise en cause dans le scandale "pétrole contre nourriture" en Irak.


La restructuration de son dispositif industriel en France (fermeture de la raffinerie de Dunkerque en 2010, réorganisation du site pétrochimique de Carling en 2013) a contribué à dégrader son image, tout comme le fait que le groupe ne paie plus d'impôt sur les sociétés en France - où il est déficitaire - en dépit de ses très importants profits.

DOW JONES NEWS
72 de 171 - 22/10/2014 05:42
jc bolatre Messages postés: 4 - Membre depuis: 09/9/2014
oui mais avec la perte de son super P D G le risque de chute me semble une reelle menece,q'en pensse les investiseurs!je vous invite a donner votre avis,mais je surveille le titre,a bientot;Bolatre J c
jbolatre@ymail.com
73 de 171 - 22/10/2014 16:32
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
(CercleFinance.com) - La disparition tragique, lundi soir dans un accident d'avion, de son PDG Christophe de Margerie a secoué la major pétro-gazière française Total. Au terme d'un conseil d'administration qui a rendu hommage à M. de Margerie, c'est un ancien patron du groupe, Thierry Desmarest, qui reprendra la présidence, la direction générale était attribuée à Patrick Pouyanné, précédemment en charge de la branche Raffinage-Chimie. Qu'en déduire d'un point de vue boursier ?

Les analystes de Société Générale saluent en ces termes le mandat de de Ch. de Margerie : 'il a été pour ses actionnaires l'architecte de la stratégie fructueuse de restructuration de l'aval et de la 'discipline financière' qui ont tiré la revalorisation du titre durant sa présidence?.

M. de Margerie a été nommé directeur général de Total le 14 février 2007, date à laquelle l'action valait 53 euros. Elle a donc perdu 19% de sa valeur dans l'intervalle, mais le CAC 40 comme l'indice sectoriel Euro STOXX Oil & Gas ont fait pire, en chutant de 30%. Mais lorsqu'il est devenu PDG de plein exercice, le 21 mai 2010, le titre était tombé vers 37 euros.

En outre, de 1,87 euro en 2006, le dividende global devrait atteindre 2,44 euros cette année, soit une hausse de 30,5%. Ce qui ne traduit que l'augmentation du taux de distribution : le bénéfice par action, qui était de 5,09 euros en 2006, est attendu par le consensus vers 4,5 euros en 2014.

En effet, du côté de la production d'hydrocarbures, le bilan est moins flatteur : en 2006, Total a extrait 2,356 millions de barils d'équivalent-pétrole/jour, ce dont les ?liquides? (mieux margés) représentaient 64% environ. Au 2e trimestre 2014, seuls 2,054 millions de barils sont sortis de terre pour le compte de Total, la part des liquides tombant à 48%.

Très ?cadré?, le processus de sélection des dirigeants de Total garantit habituellement une forte continuité. Il est donc relativement peu probable que la stratégie du groupe change radicalement.

En attendant, la valeur offre un rendement de 5%, son PER 2015 est inférieur à 10. Grâce à d'importants investissements, le groupe prévoyait dernièrement de porter ses extractions aux environs de 2,8 millions de barils/jour en 2017, ce qui constituerait un record. Vers 40 euros, le titre peut donc trouver sa place dans un portefeuille équilibré.

74 de 171 - 24/10/2014 15:25
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
Le groupe Total a été endeuillé en début de semaine par la mort de son PDG Christophe de Margerie dans un accident d'avion à Moscou. Une disparition suivie de nombreux hommages, saluant notamment ses qualités de dirigeant. D'autres personnalités n'ont pas hésité à critiquer le bilan du patron du groupe pétrolier, à l'image du socialiste Gérard Filoche : ses deux tweets ont suscité l'indignation, une dizaine de députés PS réclamant son exclusion du bureau politique du parti. "Un hommage à l'humain ? Oui. Au suceur de sang ? Non", a-t-il écrit dans un de ses messages postés sur le réseau social.

Une surprise et un hommage

Interrogés sur Total quelques jours après l'accident, 59% des Français disent avoir une bonne opinion de Total, d'après le dernier sondage Tilder-LCI-Opnionway. "Ce résultat est à la fois une surprise et un hommage posthume à Christophe de Margerie", analyse Tilder, qui pense que "le capital sympathie pour l'homme décrit depuis deux jours comme un capitaine d'industrie singulier et visionnaire rejaillit en effet sur la marque". "Les Français ne sont plus forcément fâchés avec le 'pétrolier' du temps de l'Erika, avec les dossiers de la Birmanie, de l'Iran, de l'Irak ou encore avec le sujet des gros bénéfices et des petits impôts", selon les auteurs de cette étude....


Retrouvez cet article sur Boursier.com

75 de 171 - 24/10/2014 20:17
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
Target price Rating

AVERAGE 55.33 positive 6
Prev. Quarter 55.43 neutral 3
+/- in % -0.2 negative 0

MEDIAN 56.00
Maximum 62.00
Minimum 47.00
Amount 9

Barclays 62.00 Overweight
Citigroup 57.00 Buy
Credit Suisse 51.50 Outperform
Deutsche Bank 55.00 Buy
HSBC 57.50 Overweight
Natixis 56.00 Neutral
Nomura 56.00 Buy
Santander 56.00 Hold
Societe Generale 47.00 Hold
76 de 171 - 24/10/2014 20:48
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
(CercleFinance.com) - Total teste les 46E et marque le pas: l'ex-plancher des 47,15E du 15 août n'a pu être retracé.

En cas de rechute sous les 42E ('fixing' d'ouverture du 21 octobre), le prochain palier de soutien se dessine vers 41,5E (ex-plancher de mi-décembre 2013 et des 4/5 février 2014).

77 de 171 - 24/10/2014 22:11
Anonyme
pour ma part, je vais surveiller cette action mais la tenir un peu à distance et si je rate une opportunité ce ne sera que dommage mais au moins sans perte ... bonne chance à toutes et tous
78 de 171 - 24/10/2014 22:59
Anonyme
je ne sais pas pourquoi j'apparais en anonyme ... bizarre
79 de 171 - 25/10/2014 09:38
Grupo GuitarLumber (Abonné Premium) Messages postés: 1513 - Membre depuis: 24/6/2003
MERCI bizarre ANON

Bon Weekend
80 de 171 - 27/10/2014 09:23
waldron Messages postés: 8874 - Membre depuis: 17/9/2002
Tant que 47.42 n'est pas dépassé, nous tablons sur une correction vers 41.05 puis 39.52.
Put adapté : strike : 44 - maturité : 06.03.2015 - bid/ask : 0.275 / 0.2849 - delta : -45 - Kilovar : 406 - Mnemo : 2062T

Pivot : 47.42

Scénario alternatif : Seul le dépassement des 47.42 invalidera notre scénario baissier. Dans ce cas, une reprise vers 49.2 devrait se dessiner.
Call adapté : strike : 44 - maturité : 06.03.2015 - bid/ask : 0.314 / 0.324 - delta : 54 - Kilovar : 339 - Mnemo : 2058T

Commentaire : Le titre a stoppé son rebond à l?approche de la moyenne mobile à 20 séances, négativement orientée. De son côté, le RSI se retourne à la baisse. Viser une nouvelle phase de repli vers 41.05 et 39.52 euros. Invalidation au-dessus de 47.42 euros.

Par la rédaction de L'Obsa, Le spécialiste des produits dérivés en bourse depuis 1989 (www.lobsa.com)

Copyright 1999 - 2013 TRADING CENTRAL
171 Réponses
   4   ... 
Messages à suivre: (171)
Dernier Message: 04/Mar/2015 18h43

Titres Discutés
EU:FP 43.67 -1.1%
Total SA
Total SA
Total SA
Indices Mondiaux
Australia 0.0%
Brazil -0.3%
Canada -0.5%
France -0.5%
Germany -0.6%
Greece 0.1%
Holland -0.5%
Italy -1.0%
Portugal -0.6%
US (DowJones) -0.7%
US (NASDAQ) -0.7%
United Kingdom -0.9%
Palmarès Hausse (%)
EU:GECBT 0.01 21.2%
EU:MLAAE 13.50 20.5%
EU:RAL 4.90 18.8%
EU:NNSXL 42.08 16.0%
EU:ALINS 0.37 15.1%
EU:BBED 1.97 14.0%
EU:ALMNG 0.52 13.5%
EU:VAF 1.44 13.4%
EU:ALPLA 2.00 12.4%
EU:AND 2.68 12.1%
Dernières Valeurs Consultées
EU
FP
Total
Inscrivez-vous aujourd'hui pour consulter ce titre en streaming sur le Moniteur ADVFN. Vous pourrez ajouter et visualiser jusqu'à 110 des vos actions préférée et c'est complètement gratuit..

By accessing the services available at ADVFN you are agreeing to be bound by ADVFN's Conditions Générales

P: V: D:20190820 21:08:52