Retourner à la liste

Ajouter une Discussion

Rafraîchir

Utilisateurs Filtrés

Mes Alertes

Mon Profil

Règles

Sanofi - Fin De La Correction ? (SAN)

- 22/6/2015 11:23
zebulon1 Messages postés: 180 - Membre depuis: 14/11/2014
Intraday Stock Chart: SanofiGraphiques historiques: Sanofi
Intraday Stock ChartGraphiques historiques

Signal d'achat si on casse 89.92€ (analyse centralcharts).

Graphique journalier :



Réponses
76 Réponses
 2  
21 de 76 - 22/1/2018 10:49
La Forge Messages postés: 1312 - Membre depuis: 03/8/2000

SANOFI : Jefferies confirme sa recommandation Conserver




share with twitter



share with LinkedIn


http://www.zonebourse.com/SANOFI-4698/actualite/SANOFI-Jefferies-confirme-sa-recommandation-Conserver-25846875/" target="popup">
share with facebook




share via e-mail







0





0



22/01/2018 | 10:35


Jefferies a
confirmé sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 80
euros sur Sanofi après l'annonce du rachat de Bioverativ pour 11,6
milliards de dollars. Le broker estime que cette transaction est
relativement chère. Le groupe français a valorisé sa cible à 8,4 fois
ses revenus attendus en 2018 et 27 fois son bénéfice. Le bureau d'études
juge l'opération logique car elle permet à Sanofi d'étoffer son
portefeuille de produits en développement dans le segment de
l'hémophilie et des maladies rares.

Toutefois, ajoute-t-il, le
le management de Sanofi va devoir justifier cette acquisition alors que
la concurrence est vive dans l'hémophilie avec notamment le lancement
prochain de l'Hemlibra de Roche.

aof.gif Copyright 2018 AOF

22 de 76 - 07/2/2018 08:48
maywillow Messages postés: 1297 - Membre depuis: 27/1/2002

Sanofi (EU:SAN)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Mercredi 7 Février 2018

Plus de graphiques de la Bourse Sanofi

(CercleFinance.com) - Sanofi publie au titre de 2017 un BNPA des

activités de 5,54 euros (-0,4% à taux de changes constants), manquant de

10 centimes le consensus de marché, pour un chiffre d'affaires de

35.055 millions, en hausse de 3,6% à données publiées et de 5,6% à taux

de changes constants.



Le géant de la santé explique que la

croissance des ventes annuelles de ses divisions Sanofi Genzyme

(+15,1%), Sanofi Pasteur (+8,3%) et des marchés émergents (+6%) a plus

que compensé le déclin de l'entité diabète et cardiovasculaire (-14,3%).



Le

conseil d'administration propose un dividende de 3,03 euros, en hausse

de 2,4%. Sanofi anticipe une hausse du BNPA des activités en 2018 entre

2% et 5% à TCC, en intégrant la contribution anticipée des acquisitions

et sauf événements majeurs imprévus.

23 de 76 - 08/2/2018 13:00
The Grumpy Old Men Messages postés: 1066 - Membre depuis: 02/1/2007


Sanofi a déposé son OPA sur Bioverativ


Anthony Bondain,



publié le 08/02/2018 à 12h07








Sanofi a déposé son OPA sur Bioverativ






Crédit photo © Sanofi Corporate



(Boursier.com) — Sanofi
a officiellement déposé en date du 7 février son offre publique d'achat
visant les actions Bioverativ cotées aux Etats-Unis. Le Français
propose 105 dollars par action. L'offre expirera à 23h59 le mercredi 7
mars (heure de New York), si toutes les conditions sont réunies. A
défaut, elle pourrait être prorogée.

Sanofi avait annoncé ses
intentions le 22 janvier dernier. L'opération valorise Bioverativ
environ 11,6 milliards de dollars. Elle est soutenue par le management
de sa cible. L'américain est spécialisé dans le développement de
traitements contre l'hémophilie et d'autres troubles hématologiques
rares, avec deux produits-phare, Eloctate et Alprolix, qui ont permis au
laboratoire de dégager en 2016 des ventes de 847M$ et 41M$ de
redevances.

24 de 76 - 23/2/2018 13:06
sarkasm Messages postés: 1274 - Membre depuis: 26/2/2009

Sanofi (EU:SAN)
Graphique Intraday de l'Action

Aujourd'hui : Vendredi 23 Février 2018

Plus de graphiques de la Bourse Sanofi

(CercleFinance.com) - Sanofi a fait savoir ce vendredi matin que la

période d'attente prévue par la loi antitrust Hart-Scott-Rodino de 1976

applicable au projet d'acquisition de Bioverativ Inc. arrive à sa fin.



Pour

rappel, le géant pharmaceutique français a lancé le 7 février dernier

une OPA en vue d'acquérir la totalité des actions ordinaires en

circulation de Bioverativ au prix de 105 dollars par action en

numéraire, sans intérêt et net de toute retenue fiscale obligatoire. La

période d'attente prévue par la loi HSR ayant expiré, les conditions

applicables à l'offre imposées par les autorités antitrust sont à

présent réunies.



La réalisation de l'offre, qui expirera le 7

mars (sauf si elle est prolongée conformément aux dispositions de

l'accord de fusion et aux règles et règlements applicables de la SEC, le

gendarme boursier américain, demeure subordonnée à diverses conditions,

y compris à l'apport d'au moins la majorité des actions ordinaires en

circulation immédiatement avant l'expiration de l'offre, à la

réitération de l'opinion fiscale délivrée à la signature et à d'autres

conditions usuelles décrites dans l'offre d'achat que Sanofi a déposée

auprès de la SEC le 7 février 2018.

25 de 76 - 31/10/2018 11:41
Florenceorbis Messages postés: 472 - Membre depuis: 18/8/2017

BARCELONE (Agefi-Dow Jones)--Les résultats de Sanofi au troisième

trimestre indiquent que le groupe est entré dans une nouvelle dynamique

de croissance de ses ventes et de son bénéfice par action, souligne

Bryan Garnier. Cette tendance est soutenue par le lancement de nouveaux

médicaments de spécialité, une meilleure maîtrise des coûts et par

l'atténuation de l'impact de la perte d'exclusivité de l'antidiabétique

Lantus, explique l'intermédiaire financier. Selon Bryan Garnier, la

dynamique positive devrait se confirmer au cours des prochains

trimestres, avec la commercialisation en Europe et aux Etats-Unis du

Libtayo dans le traitement du carcinome épidermoïde cutané au stade

avancé et du Cablivi contre le purpura thrombotique thrombocytopénique.

La banque Berenberg évoque de son côté le Dupixent, qui vient d'être

autorisé aux Etats-Unis pour le traitement de l'asthme et pourrait

générer un chiffre d'affaires de 2,9 milliards d'euros en 2021, selon un

consensus d'analystes réalisé par Vera. Au troisième trimestre, le

chiffre d'affaires de Sanofi a augmenté de 6,3% à taux de change

constants, à 9,39 milliards d'euros, soutenu par la filiale de médecine

de spécialité Genzyme. Le bénéfice net du groupe est ressorti à 2,3

milliard d'euros, en hausse de 10,3% à taux de change constants. Sanofi a

précisé s'attendre à une progression de 4% à 5% de son bénéfice net par

action (BNPA) à taux de change constants sur l'ensemble de l'année,

dans le haut de la fourchette de 3% à 5% indiquée précédemment. Le titre

s'adjuge 4,8%, à 79,17 euros.


-Donato Paolo Mancini, Dow Jones Newswires (Version française François Schott) ed: LBO



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



October 31, 2018 06:17 ET (10:17 GMT)

26 de 76 - 17/1/2019 15:33
adrian j boris Messages postés: 217 - Membre depuis: 28/6/2018
PARIS (Agefi-Dow Jones)--Une sortie sans accord du Royaume-Uni de l'Union Européenne pourrait engendrer des retards ou des blocages dans les expéditions de médicaments essentiels entre le Royaume-Uni et d'autres pays européens, estime Sanofi. Le fabricant français de médicaments prend ainsi des mesures, notamment en expédiant des stocks supplémentaires au Royaume-Uni avant l'échéance du 29 mars, et en testant des itinéraires de transport alternatifs pour éviter les pénuries si le Royaume-Uni ne parvient pas à un accord avec l'UE. Le groupe a également transféré le conditionnement et les tests de médicaments contre les maladies rares du Royaume-Uni vers l'Irlande dans le cas où les tests de qualité du Royaume-Uni ne seraient pas reconnus ailleurs en Europe après le Brexit. "Une grande partie de ces décisions sont irréversibles", a déclaré Hugo Fry, directeur général de Sanofi au Royaume-Uni.


-Bureau de Londres, Dow Jones Newswires (Version française François Berthon) ed: VLV


Agefi-Dow Jones The financial newswire


(END) Dow Jones Newswires


January 17, 2019 07:51 ET (12:51 GMT)
27 de 76 - 26/5/2020 07:41
La Forge Messages postés: 1312 - Membre depuis: 03/8/2000

Sanofi (EU:SAN)
Graphique Intraday de l'Action


Mardi 26 Mai 2020

Plus de graphiques de la Bourse Sanofi


PARIS (Agefi-Dow Jones)--Sanofi a annoncé lundi son intention
de céder l'essentiel de sa participation de 20,6% dans le laboratoire
américain Regeneron via une offre publique et un rachat par Regeneron de
ses propres titres.



L'offre publique sera lancée
simultanément aux Etats-Unis et à l'international par l'intermédiaire de
banques coordinatrices pilotées par BofA Securities et Goldman Sachs,
coordinateurs globaux de l'opération et teneurs de livre, a précisé le
groupe dans un communiqué.



Au cours de vendredi, la
participation de Sanofi dans le laboratoire américain était valorisée à
environ 13,2 milliards de dollars (environ 12 milliards d'euros). Wall
Street est fermée ce lundi en raison du Memorial Day.




Regeneron a accepté de racheter pour 5 milliards de dollars de ses
actions à Sanofi. Le prix de rachat de ces titres sera égal au prix net
de l'offre publique, déduction faite des frais de commission des
intermédiaires financiers, a indiqué Regeneron.



A
l'issue de l'offre et du rachat d'actions de Regeneron, Sanofi détiendra
environ 400.000 actions ordinaires de Regeneron, que l'entreprise
conservera en soutien de sa collaboration actuelle avec Regeneron, a
indiqué Sanofi. Le groupe français a précisé que cette cession de titres
n'aurait "aucun impact sur la collaboration en cours entre Sanofi et
Regeneron".



"Cette décision de céder notre
participation est cohérente avec notre volonté de renforcer la création
de valeur pour nos actionnaires. Nous sommes convaincus que cette
opération permettra de soutenir l'exécution de notre stratégie
d'innovation et de croissance", a commenté Paul Hudson, le directeur
général de Sanofi.



Sanofi est entré au capital de
Regeneron en 2004. Ensemble, les deux groupes ont mis au point cinq
traitements approuvés, tandis que d'autres sont en développement
clinique.



Cette opération a été approuvée par les
conseils d'administration de Sanofi et de Regeneron et permettra aux
deux groupes d'atteindre leurs objectifs respectifs, selon Sanofi.




Le groupe français a confirmé son objectif d'une croissance de 5% du
bénéfice net par action (BNPA), à taux de change constants, pour l'année
en cours. Cet objectif s'entend par rapport à un BNPA de 5,64 euros en
2019, retraité de la participation dans Regeneron.



-François Schott, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 92; fschott@agefi.fr ed: ECH



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



May 25, 2020 13:23 ET (17:23 GMT)

28 de 76 - 29/7/2020 16:37
waldron Messages postés: 9601 - Membre depuis: 17/9/2002

29/07/2020 | 15:22

Déjà
acheteur, Kepler Cheuvreux continue de conseiller le titre à l'achat
dans une note de recherche publiée par David Evans. L'objectif de cours
est inchangé à 99 EUR.

29 de 76 - 17/8/2020 07:56
Grupo GuitarLumber Messages postés: 1683 - Membre depuis: 24/6/2003

17/08/2020 | 07:41

SANOFI RACHÈTE PRINCIPIA BIOPHARMA POUR 3,68 MILLIARDS DE DOLLARS

Sanofi a annoncé lundi dans un communiqué qu'il allait
acquérir Principia Biopharma, entreprise spécialisée dans le
développement de traitements pour les maladies auto-immunes et
allergiques.

L'opération, via un rachat de la totalité des actions
en circulation au prix de 100 dollars l'action, représente une
transaction en numéraire valorisée approximativement à 3,68 milliards de
dollars (3,1 milliards d'euros) et devrait être finalisée au quatrième
trimestre de 2020.

Cette opération a été approuvée à l'unanimité par les
conseils d'administration de Sanofi et de Principia, est-il précisé dans
le communiqué du laboratoire pharmaceutique français.

"Cette acquisition fait progresser la transformation en
cours de notre R&D qui a pour but d'accélérer le développement des
médicaments les plus prometteurs pour répondre aux besoins des
patients", a déclaré Paul Hudson, directeur général de Sanofi, cité dans
ce communiqué.

(Myriam Rivet, édité par Jean-Michel Bélot)

30 de 76 - 19/10/2020 08:39
Thomasd79 Messages postés: 1 - Membre depuis: 16/10/2020
Citation de: la forge - Post #3 - 07/Aout/2015 05h31

05/08/15 à 14:13 - Investir.fr 0 Commentaire(s)

L’action du poids lourd de la cote française franchit le seuil de 100 euros pour la première fois de son histoire.

L’action Sanofi franchit pour la première fois le seuil de 100 euros | Crédits photo : Sanofi Pasteur/Vincent Moncorgé L’action Sanofi franchit pour la première fois le seuil de 100 euros | Crédits photo : Sanofi Pasteur/Vincent Moncorgé

Pour la première fois depuis son introduction en Bourse en mars 1980 suite à l’acquisition par Sanofi du laboratoire français Clin Midy, l’action du groupe pharmaceutique, poids lourd de la cote française devant Total, a touché le seuil symbolique de 100 euros. Son cours atteint, aux alentours de 14h15, 100,1 euros, soit 2,96 euros de moins que l’objectif visé en moyenne par les analystes (103,06). La capitalisation boursière dépasse désormais 131 milliards d’euros, toujours, dans le secteur, derrière les suisses Novartis (253 milliards) et Roche (226 milliards) et les américains Pfizer (203 milliards) et Merck (151 milliards).

D’après l’agence Bloomberg, seize analystes sont à l’achat de l’action Sanofi, dix-sept tiennent un conseil de « conserver » [url=https://www.rachat-credit-info.com/]rachat de credit tresorerie[/url] quand deux analystes recommandent de vendre la valeur. Les plus optimistes, Stephen McGarry chez HSBC et Florent Cespedes chez Société Générale, sont aussi ceux qui ont entamé la couverture récemment. Ils visent un objectif de cours de 120 euros.

L’arrivée d’Olivier Brandicourt à la tête du groupe en février a insufflé une nouvelle dynamique à l’action, pointe Florent Cespedes, de même que, plus récemment, de « bonnes nouvelles » du côté de Praluent, le traitement anticholestérol de Sanofi en partenariat avec Regeneron, dont les résultats cliniques de phase III de l’étude menée au Japon ont démontré que le candidat médicament permettait de réduire de 64% le taux du « mauvais cholestérol ».

Toujeo, un « impact moins violent » que les génériques

Et alors que la « franchise insuline » chez Sanofi continue de peser sur le dossier - le brevet du Lantus, son antidiabétique vedette avec plus de 6 milliards d’euros de revenus, est tombé en février -, Toujeo, qui contient le même principe actif que Lantus, de l’insuline glargine, mais avec une concentration et un mécanisme de libération différents, a obtenu en mars et avril le feu vert des autorités sanitaires américaine et européenne pour la commercialisation. « C’est un produit biosimilaire avec marque propre qui aura un impact moins violent sur les comptes de Sanofi que les génériques de petites molécules qui sont substituables», commente Florent Cespedes, qui salue par ailleurs la simplification de l’organisation annoncée au cours des semaines précédentes par Olivier Brandicourt. « Sanofi sera un groupe qui restera diversifié tout en se focalisant sur ses points forts, à savoir notamment la pharmacie, les vaccins et les maladies rares avec Genzyme », nous précise-t-il. Se pose alors la question de l’avenir des divisions génériques, santé animale et OTC, ces médicaments en vente libre. Le groupe pourrait décider de les vendre, cela dépendra de l’appétit des acquéreurs potentiels. La somme engrangée pourrait alors servir au renforcement du portefeuille de médicaments.



En tout cas, merci beaucoup d'avoir posté ces informations pour nous. C'est vraiment sympa de votre part.
31 de 76 - 05/2/2021 08:26
maywillow Messages postés: 1297 - Membre depuis: 27/1/2002



Sanofi a réalisé son ambition en 2020 et relevé son objectif d'économies d'ici 2022



05 Février 2021 - 07:53AM


Dow Jones News






Alerte

Imprimer




Share On Facebook



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe pharmaceutique Sanofi a relevé
vendredi son objectif d'économies à l'horizon 2022 et indiqué viser
une nouvelle progression de son bénéfice net par action (BNPA) des
activités en 2021, après que cet indicateur est ressorti supérieur
à ses prévisions en 2020.



Sur l'ensemble de l'exercice écoulé, le bénéfice net des activités
de Sanofi - qui correspond au résultat net hors impact des cessions
et acquisitions - a progressé de 4,2% en données publiées, à 7,35
milliards d'euros. A taux de change constants, le résultat net des
activités a crû de 9,6%. Selon le consensus élaboré par FactSet,
les analystes anticipaient en moyenne un résultat net des activités
de 7,28 milliards d'euros pour l'exercice 2020 du groupe
pharmaceutique.



Ainsi, le BNPA des activités est ressorti à 5,86 euros l'an passé,
s'inscrivant en hausse de 9,2% à taux de change constants et
dépassant l'objectif de croissance fixé par les dirigeants. Fin
octobre, à l'occasion de la publication de ses comptes du troisième
trimestre, Sanofi avait indiqué viser un BNPA des activités en
croissance de 7% à 8% à taux de change constants en 2020.



De son côté, le chiffre d'affaires annuel a augmenté de 3,3% à taux
de change constants (-0,2% en données publiés), à 36,04 milliards
d'euros.



Sanofi est parvenu à atteindre son objectif de BNPA des activités
fixé pour 2020 grâce à la bonne tenue de son activité et de ses
résultats au quatrième trimestre du dernier exercice, portés par
les ventes de son médicament Dupixent, utilisé notamment pour
traiter l'asthme, et de ses vaccins.



Sur la période, le bénéfice net des activités a atteint 1,53
milliard d'euros, en légère baisse de 0,5% en données publiées,
mais en hausse de 9,4% à taux de change constants. Ce montant est
supérieur à l'estimation moyenne de 1,45 milliard d'euros des
analystes interrogés par FactSet.



Le chiffre d'affaires de Sanofi s'est établi à 9,38 milliards
d'euros au dernier trimestre, en recul de 2,4% en données publiées,
mais en amélioration de 4,2% à taux de change constants. Le
Dupixent, dont les ventes ont bondi de 54,2% à 982 millions
d'euros, a été le principal contributeur à la croissance organique.
Les ventes de vaccins ont progressé dans le même temps de 14,6% à
taux de change constants, à 2,06 milliards d'euros, reflétant la
livraison de la majorité des vaccins contre la grippe au quatrième
trimestre.



L'objectif de marge pour 2022 est en bonne voie



Pour 2021, les dirigeants de Sanofi tablent sur une hausse du BNPA
"dans une fourchette située dans le haut de la première dizaine" à
taux de change constants. L'effet négatif des changes sur le BNPA
des activités en 2021 est estimé entre 4,5% et 5,5% en appliquant
les taux de change moyens de janvier 2021, a ajouté Sanofi dans un
communiqué.



En préambule de l'ouverture du deuxième 'Capital markets day' de
son histoire, programmée à 14h30 vendredi, Sanofi a dressé un
premier bilan des effets de ses orientations stratégiques
présentées en décembre 2019, trois mois après la prise de fonctions
de son directeur général, Paul Hudson.



Le groupe pharmaceutique s'estime toujours en mesure d'atteindre un
taux de marge opérationnelle de 30% d'ici à 2022 et de plus de 32%
en 2025. "L'objectif fixé pour 2022 est en bonne voie de
réalisation et la marge opérationnelle des activités a progressé de
120 points de base en 2020", à 27,1%, a indiqué Sanofi.



Après avoir réalisé 1,68 milliard d'euros d'économies en 2020, soit
85% de son objectif fixé pour 2022, l'entreprise a porté de 2 à 2,5
milliards d'euros le montant des économies qu'elle compte réaliser
entre fin 2019 et fin 2022. "Ces économies supplémentaires de 500
millions d'euros seront entièrement réinvesties pour alimenter la
croissance du chiffre d'affaires et financer les projets du
portefeuille de développement", a précisé Sanofi. L'an passé, 60%
des économies réalisées ont été réinvesties.



S'agissant de la recherche d'un vaccin contre le nouveau
coronavirus, responsable de la maladie Covid-19, Sanofi continue à
travailler sur ses deux candidats vaccins, pour lesquels de
nouveaux essais cliniques démarreront "dans les prochaines
semaines". Afin de garantir un accès mondial à son futur produit,
le groupe a signé des précommandes avec les principaux pays,
régions et organisations à but non lucratif qui distribueront le
vaccin à ceux qui en ont le plus besoin.



Signe de la confiance du groupe en l'avenir, le conseil
d'administration compte proposer à la prochaine assemblée générale
le versement d'un dividende de 3,20 euros par action au titre de
l'exercice 2020, en hausse de 1,6% sur un an.



-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31;
ddelmond@agefi.fr ed: LBO



COMMUNIQUES FINANCIERS DE SANOFI :



Publications actionnaires - Sanofi



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



February 05, 2021 01:33 ET (06:33 GMT)

32 de 76 - 05/2/2021 18:53
waldron Messages postés: 9601 - Membre depuis: 17/9/2002



Sanofi ne résorbera sa décote que si sa stratégie d'investissement triomphe - DJ Plus



05 Février 2021 - 05:41PM


Dow Jones News



François Berthon,



Agefi-Dow Jones





PARIS (Agefi-Dow Jones)--Accroître l'efficacité opérationnelle en
réduisant les coûts peut être mal perçu pour un groupe
pharmaceutique. Surtout quand le portefeuille de produits en
développement ou pipeline soulève certains doutes. Ce qui est le
cas pour Sanofi depuis que le laboratoire a annoncé que son vaccin
contre le Covid-19 accuserait du retard et ne serait pas disponible
avant le quatrième trimestre de 2021.



Pour Sanofi, l'enjeu stratégique consiste à atteindre des objectifs
financiers, élevés, tout en convaincant qu'ils peuvent servir sa
recherche et sa croissance future.



L'entreprise dirigée depuis septembre 2019 par Paul Hudson est sur
la bonne trajectoire sur le premier point. A l'occasion vendredi du
second "capital market day" de l'histoire du groupe et de la
publication de ses résultats 2020, Sanofi a confirmé son objectif
de porter sa marge bénéficiaire à 30% d'ici 2022 et de dépasser 32%
d'ici 2025, grâce un très bon contrôle des coûts.



Le fait que Sanofi ait réalisé environ 1,7 milliard d'euros
d'économies en 2020, soit environ 85% de l'objectif de 2022, est
ainsi jugé "intéressant" par le bureau d'analyse indépendant
AlphaValue.



D'importantes économies de coûts



Ces économies se sont répercutées positivement sur les comptes. Un
an après le démarrage du programme d'efficience opérationnelle de
l'entreprise, Oddo BHF met "en exergue" l'amélioration de la marge
opérationnelle des activités, passée de 25,9% en 2019 à 27,1% en
2020.



Pour 2021, la prévision d'une croissance du bénéfice par action
autour de 7 à 9% à taux de change constant, mais contrebalancée par
un fort impact devises estimé entre 4,5 et 5,5%, "peut être
considérée comme prudente", note Oddo-BHF.



La capacité de l'entreprise à continuer à faire croître son
bénéfice par action en 2021 continuera donc d'être suivie de près
par les investisseurs, qui toutefois attendent aussi des avancées
cliniques sur les produits en développement.



Sur ce point, l'agenda clinique de l'année 2021 restera
relativement peu étoffé. Alors que 12 projets en médecine de
spécialités du portefeuille de R&D sont entrés en phase III en
2020, le catalyseur le plus significatif à venir sur le plan de la
recherche clinique sera "probablement les données de la phase III
du traitement expérimental BIVV001 contre l'hémophilie de type A",
estime UBS. Les données de l'étude en cours n'étant pas attendues
avant le second semestre 2021, le marché devra à court terme se
focaliser sur des études moins avancées.



Des données sur le traitement Amcenestrant en seconde et troisième
ligne du cancer du sein métastatique sont ainsi attendue au premier
semestre 2021.



Pour venir épauler son blockbuster Dupixent, dont les ventes se
sont envolées de 73,9% à 3,53 milliards d'euros en 2020, Sanofi
espère aussi pouvoir aussi compter sur le fitusiran (hémophilie) ou
le venglustat (maladie génétique rénale), mais pas avant 2022.



Leviers de croissance et de rentabilité



En parallèle, la rigueur financière dont le groupe fait preuve lui
sert à préparer l'avenir. En portant à 2,5 milliards d'euros son
objectif d'économies en 2022, contre 2 milliards d'euros
initialement prévu, le groupe compte investir 500 millions d'euros
d'économies supplémentaires dans l'entreprise pour stimuler la
croissance du chiffre d'affaires et financer le pipeline. Ce qui
pourrait passer la poursuite de la stratégie d'acquisition de
petites et moyennes entreprises de biotechnologie, d'autant que
Paul Hudson, le directeur général de Sanofi, a souligné vendredi
qu'une grosse acquisition n'était pas nécessaire.



A côté des activités de médecine spécialisée, les activités de
Médecine Générale et de Santé Grand Public sont également partie
prenante de la stratégie. La réorganisation dont ces entités
commerciales font l'objet "leur permettra de devenir des leviers
encore plus importants de la croissance et de la rentabilité de
Sanofi", a rappelé vendredi Paul Hudson.



En particulier, le groupe fonde de gros espoirs sur la perspective
du passage des médicaments Cialis et de l'antigrippal Tamiflu sur
le marché de l'automédication, mais pas avant 2023 et 2026
respectivement pour les deux produits.



En portant ses fruits, la stratégie d'investissement du groupe sur
les priorités qu'ils a choisies devrait l'aider à réduire
progressivement sa décote de valorisation. Sanofi affiche l'un des
ratios de "price/earnings to growth" (PEG) "parmi les plus
attractifs du secteur", souligne Oddo BHF, tandis que le consensus
vise en moyenne un objectif de 99,9 euros, contre un cours 80,5
euros.



En attendant, le Covid-19 devrait continuer d'occuper le devant de
l'actualité sanitaire. Le retard pris par Sanofi dans le
développement d'un vaccin ne l'a pas mis hors course. Attendues au
second semestre, les données de ses deux projets de vaccin en cours
pourraient encore réserver de bonnes nouvelles. Et l'aider à
réduire sa décote.



-François Berthon, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 93;
fberthon@agefi.fr ed: ECH - VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



February 05, 2021 11:21 ET (16:21 GMT)

33 de 76 - 07/2/2021 10:41
Ariane Messages postés: 1213 - Membre depuis: 29/9/2002



Sanofi ne résorbera sa décote que si sa stratégie d'investissement triomphe - DJ Plus



05 Février 2021 - 04:41PM


Dow Jones News



François Berthon,



Agefi-Dow Jones





PARIS (Agefi-Dow Jones)--Accroître l'efficacité opérationnelle en
réduisant les coûts peut être mal perçu pour un groupe
pharmaceutique. Surtout quand le portefeuille de produits en
développement ou pipeline soulève certains doutes. Ce qui est le
cas pour Sanofi depuis que le laboratoire a annoncé que son vaccin
contre le Covid-19 accuserait du retard et ne serait pas disponible
avant le quatrième trimestre de 2021.



Pour Sanofi, l'enjeu stratégique consiste à atteindre des objectifs
financiers, élevés, tout en convaincant qu'ils peuvent servir sa
recherche et sa croissance future.



L'entreprise dirigée depuis septembre 2019 par Paul Hudson est sur
la bonne trajectoire sur le premier point. A l'occasion vendredi du
second "capital market day" de l'histoire du groupe et de la
publication de ses résultats 2020, Sanofi a confirmé son objectif
de porter sa marge bénéficiaire à 30% d'ici 2022 et de dépasser 32%
d'ici 2025, grâce un très bon contrôle des coûts.



Le fait que Sanofi ait réalisé environ 1,7 milliard d'euros
d'économies en 2020, soit environ 85% de l'objectif de 2022, est
ainsi jugé "intéressant" par le bureau d'analyse indépendant
AlphaValue.



D'importantes économies de coûts



Ces économies se sont répercutées positivement sur les comptes. Un
an après le démarrage du programme d'efficience opérationnelle de
l'entreprise, Oddo BHF met "en exergue" l'amélioration de la marge
opérationnelle des activités, passée de 25,9% en 2019 à 27,1% en
2020.



Pour 2021, la prévision d'une croissance du bénéfice par action
autour de 7 à 9% à taux de change constant, mais contrebalancée par
un fort impact devises estimé entre 4,5 et 5,5%, "peut être
considérée comme prudente", note Oddo-BHF.



La capacité de l'entreprise à continuer à faire croître son
bénéfice par action en 2021 continuera donc d'être suivie de près
par les investisseurs, qui toutefois attendent aussi des avancées
cliniques sur les produits en développement.



Sur ce point, l'agenda clinique de l'année 2021 restera
relativement peu étoffé. Alors que 12 projets en médecine de
spécialités du portefeuille de R&D sont entrés en phase III en
2020, le catalyseur le plus significatif à venir sur le plan de la
recherche clinique sera "probablement les données de la phase III
du traitement expérimental BIVV001 contre l'hémophilie de type A",
estime UBS. Les données de l'étude en cours n'étant pas attendues
avant le second semestre 2021, le marché devra à court terme se
focaliser sur des études moins avancées.



Des données sur le traitement Amcenestrant en seconde et troisième
ligne du cancer du sein métastatique sont ainsi attendue au premier
semestre 2021.



Pour venir épauler son blockbuster Dupixent, dont les ventes se
sont envolées de 73,9% à 3,53 milliards d'euros en 2020, Sanofi
espère aussi pouvoir aussi compter sur le fitusiran (hémophilie) ou
le venglustat (maladie génétique rénale), mais pas avant 2022.



Leviers de croissance et de rentabilité



En parallèle, la rigueur financière dont le groupe fait preuve lui
sert à préparer l'avenir. En portant à 2,5 milliards d'euros son
objectif d'économies en 2022, contre 2 milliards d'euros
initialement prévu, le groupe compte investir 500 millions d'euros
d'économies supplémentaires dans l'entreprise pour stimuler la
croissance du chiffre d'affaires et financer le pipeline. Ce qui
pourrait passer la poursuite de la stratégie d'acquisition de
petites et moyennes entreprises de biotechnologie, d'autant que
Paul Hudson, le directeur général de Sanofi, a souligné vendredi
qu'une grosse acquisition n'était pas nécessaire.



A côté des activités de médecine spécialisée, les activités de
Médecine Générale et de Santé Grand Public sont également partie
prenante de la stratégie. La réorganisation dont ces entités
commerciales font l'objet "leur permettra de devenir des leviers
encore plus importants de la croissance et de la rentabilité de
Sanofi", a rappelé vendredi Paul Hudson.



En particulier, le groupe fonde de gros espoirs sur la perspective
du passage des médicaments Cialis et de l'antigrippal Tamiflu sur
le marché de l'automédication, mais pas avant 2023 et 2026
respectivement pour les deux produits.



En portant ses fruits, la stratégie d'investissement du groupe sur
les priorités qu'ils a choisies devrait l'aider à réduire
progressivement sa décote de valorisation. Sanofi affiche l'un des
ratios de "price/earnings to growth" (PEG) "parmi les plus
attractifs du secteur", souligne Oddo BHF, tandis que le consensus
vise en moyenne un objectif de 99,9 euros, contre un cours 80,5
euros.



En attendant, le Covid-19 devrait continuer d'occuper le devant de
l'actualité sanitaire. Le retard pris par Sanofi dans le
développement d'un vaccin ne l'a pas mis hors course. Attendues au
second semestre, les données de ses deux projets de vaccin en cours
pourraient encore réserver de bonnes nouvelles. Et l'aider à
réduire sa décote.



-François Berthon, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 93;
fberthon@agefi.fr ed: ECH - VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



February 05, 2021 11:21 ET (16:21 GMT)

34 de 76 - 12/3/2021 08:15
waldron Messages postés: 9601 - Membre depuis: 17/9/2002



Sanofi lance un essai clinique de phase I/II sur un candidat-vaccin contre le Covid-19



12 Mars 2021 - 07:46AM


Dow Jones News



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé
vendredi le lancement d'une étude clinique de phase I/II consacrée
à un candidat-vaccin à ARN messager (ARNm) MRT5500 contre le virus
SARS-CoV-2 mis en cause dans le Covid-19, développé en partenariat
avec la société américaine Translate Bio.



Dans le cadre de cet essai visant à "évaluer la sécurité,
l'immunogénicité et la réactogénicité du candidat-vaccin", 415
participants devraient être recrutés et des résultats
intermédiaires sont attendus au troisième trimestre, a indiqué
Sanofi dans un communiqué.



"Des études précliniques parallèles sont en cours pour évaluer
d'autres candidats-vaccins à ARNm contre les nouveaux variants du
SARS-CoV-2", a ajouté Sanofi.



-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 90; adore@agefi.fr
ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



March 12, 2021 01:26 ET (06:26 GMT)

35 de 76 - 01/4/2021 10:51
waldron Messages postés: 9601 - Membre depuis: 17/9/2002



Sanofi: la FDA approuve Sarclisa pour le traitement du myélome multiple



01 Avril 2021 - 07:23AM


Dow Jones News



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé
jeudi que la Food and drug administration (FDA), l'autorité de
santé américaine, avait approuvé son médicament Sarclisa, en
association avec le carfilzomib et la dexaméthasone, pour le
traitement de l'adulte présentant un myélome multiple en rechute ou
réfractaire ayant reçu un à trois traitements antérieurs.



"Le traitement associant Sarclisa a permis de réduire de 45% le
risque de progression de la maladie ou de décès, comparativement au
traitement standard, chez les patients en rechute après un à trois
traitements antérieurs", a expliqué Sanofi dans un communiqué.



Le myélome multiple est le deuxième cancer hématologique le plus
fréquent. Il touche plus de 130.000 patients aux États-Unis où
environ 32.000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.



Il s'agit de la deuxième indication approuvée par la FDA concernant
Sarclisa, qui est également autorisé en association avec le
pomalidomide et la dexaméthasone pour le traitement des patients
adultes atteints de myélome multiple en rechute ou réfractaire, qui
ont reçu au moins deux traitements antérieurs incluant le
lénalidomide et un inhibiteur du protéasome.



-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31;
ddelmond@agefi.fr ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



April 01, 2021 01:03 ET (05:03 GMT)

36 de 76 - 16/4/2021 19:12
waldron Messages postés: 9601 - Membre depuis: 17/9/2002



Sanofi boucle son OPA amicale sur la biotech néerlandaise Kiadis



16 Avril 2021 - 06:40PM


Dow Jones News



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe pharmaceutique Sanofi a bouclé
l'acquisition de la société néerlandaise de biotechnologie Kiadis,
spécialiste des thérapies cellulaires, ont annoncé vendredi les
deux sociétés.



En novembre dernier, Sanofi avait annoncé le lancement d'une offre
publique d'achat (OPA) amicale au prix de 5,45 euros par action
valorisant la société néerlandaise de biotechnologie à hauteur de
308 millions d'euros.



Sanofi détient 95,03% du capital de Kiadis, selon un communiqué.
"Les actionnaires qui n'ont pas encore apporté leurs actions auront
la possibilité de le faire dans les mêmes conditions que celles
applicables à l'offre", jusqu'au 28 avril, précise le document.



-Eric Chalmet, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 95; echalmet@agefi.fr
ed: FRB



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



April 16, 2021 12:20 ET (16:20 GMT)

37 de 76 - 19/4/2021 07:52
waldron Messages postés: 9601 - Membre depuis: 17/9/2002



Sanofi: Bruxelles approuve Sarclisa pour le traitement du myélome multiple en rechute



19 Avril 2021 - 07:38AM


Dow Jones News



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé
lundi que la Commission européenne avait approuvé son médicament
Sarclisa, en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone,
pour le traitement de l'adulte présentant un myélome multiple en
rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs.



Cette approbation est fondée sur les résultats de l'étude IKEMA de
phase III, qui a démontré que l'ajout de Sarclisa à un traitement
standard par carfilzomib et dexaméthasone réduisait de 47% le
risque de progression de la maladie ou de décès chez les patients
en rechute après un à trois traitements antérieurs, a indiqué
Sanofi dans un communiqué.



Le myélome multiple est le deuxième cancer hématologique le plus
fréquent, avec plus de 130.000 nouveaux cas diagnostiqués chaque
année dans le monde.



Il s'agit de la deuxième approbation de la Commission européenne
concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en
moins de 12 mois. En juin dernier, Bruxelles avait approuvé
Sarclisa, combiné avec le pomalidomide et la dexaméthasone, pour le
traitement du myélome multiple en rechute ou réfractaire de
l'adulte.



Début avril, la Food and drug administration (FDA), l'autorité de
santé américaine, a approuvé Sarclisa, en association avec le
carfilzomib et la dexaméthasone, pour le traitement de l'adulte
présentant un myélome multiple en rechute ou réfractaire ayant reçu
un à trois traitements antérieurs.



-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31;
ddelmond@agefi.fr ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



April 19, 2021 01:18 ET (05:18 GMT)

38 de 76 - 28/4/2021 08:14
waldron Messages postés: 9601 - Membre depuis: 17/9/2002



Sanofi confirme son objectif de hausse du BNPA pour 2021 après un robuste T1



28 Avril 2021 - 07:58AM


Dow Jones News



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe pharmaceutique Sanofi a confirmé
mercredi sa prévision de croissance du résultat net par action
(BNPA) de ses activités pour 2021, après avoir enregistré une
progression de 15% de cet indicateur au premier trimestre, à taux
de change constants.



Pour 2021, les dirigeants de Sanofi tablent toujours sur une hausse
du BNPA "dans une fourchette située dans le haut de la première
dizaine" à taux de change constants. L'effet négatif des changes
sur le BNPA des activités en 2021 est estimé entre 4% et 5% en
appliquant les taux de change moyens d'avril, a ajouté Sanofi dans
un communiqué.



Au cours des trois premiers mois de l'année, le bénéfice net des
activités - qui correspond au résultat net hors impact des cessions
et acquisitions - a progressé de 5,1% en données publiées et de
14,7% à taux de change constants par rapport à la même période en
2020, à 2,02 milliards d'euros. Le BNPA des activités est ressorti
à 1,61 euro, en amélioration de 5,2% en données publiées et de 15%
à taux de change constants.



Sur la période, le résultat net part du groupe aux normes
comptables internationales (IFRS) a diminué de 7% en données
publiées, à 1,57 milliard d'euros.



Le chiffre d'affaires trimestriel a reculé de 4,3% en données
publiées mais augmenté de 2,4% à taux de change constants, à 8,59
milliards d'euros, profitant notamment de la baisse du dollar
américain, du real brésilien, du rouble russe, de la livre turque,
du peso argentin et du yen japonais.



Genzyme porte toujours la croissance



Le chiffre d'affaires de l'activité de médecine générale a reculé
de 3,8% à taux de change constants au premier trimestre, à 3,67
milliards d'euros. Sanofi Genzyme, l'entité globale de médecine de
spécialités du groupe, a enregistré une augmentation de 15,3% de
ses ventes à taux de change constants, à 2,89 milliards d'euros, du
fait de la croissance des ventes de Dupixent, un médicament utilisé
pour traiter plusieurs maladies inflammatoires.



A taux de change constants, les ventes de vaccins ont progressé de
5,3% au premier trimestre, à 915 millions d'euros, tandis que
l'activité de santé grand public a décliné de 7,3% pour représenter
un chiffre d'affaires de 1,11 milliard d'euros.



Au premier trimestre, Sanofi a réalisé des performances supérieures
aux attentes des analystes au niveau de son résultat net, mais son
chiffre d'affaires est ressorti inférieur aux prévisions. Selon le
consensus élaboré par Factset, les analystes anticipaient en
moyenne un résultat net des activités de 1,74 milliard d'euros et
un chiffre d'affaires de 8,66 milliards d'euros au premier
trimestre.



"La solide performance du premier trimestre est le résultat de
l'exécution méthodique de notre stratégie Play to Win pour
dynamiser la croissance et apporter des médicaments innovants aux
patients", a commenté Paul Hudson, le directeur général de Sanofi,
cité dans un communiqué.



-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31;
ddelmond@agefi.fr ed: VLV



COMMUNIQUES FINANCIERS DE SANOFI :



Publications actionnaires - Sanofi



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



April 28, 2021 01:38 ET (05:38 GMT)

39 de 76 - 28/4/2021 08:28
hassang Messages postés: 1 - Membre depuis: 11/5/2009
J y crois
40 de 76 - 01/6/2021 08:08
waldron Messages postés: 9601 - Membre depuis: 17/9/2002



Sanofi met fin à une étude sur le venglustat dans le traitement de la polykystose rénale



01 Juin 2021 - 07:52AM


Dow Jones News



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé
mardi avoir mis un terme au programme clinique visant à évaluer le
venglustat dans le traitement de la polykystose rénale autosomique
dominante (PKD).



"Une étude pivot de phase II/III consacrée au venglustat dans le
traitement de la polykystose rénale autosomique dominante n'a pas
atteint son critère de futilité et Sanofi a mis un terme au
programme clinique dans cette indication", a indiqué le groupe dans
un communiqué.



La PKD, une maladie génétique provoquant des kystes rénaux, est
l'une des principales causes de transplantation rénale.



Selon les données issues d'une analyse intermédiaire, "la réduction
des taux de glycosphingolipides (GSL) pourrait ne pas jouer un rôle
significatif dans la prévention de la croissance des kystes rénaux
et, à ce titre, pourrait ne pas être la voie principale mise en
cause dans la progression de la maladie", a expliqué le groupe.



"Les recherches expérimentales menées sur le venglustat dans le
traitement de la PKD avaient pour but d'étudier une nouvelle
fonction biologique des GSL au-delà de celle, bien établie, que
jouent ces lipides dans les maladies de surcharge lysosomale", a
rappelé Sanofi.



Le venglustat est un traitement expérimental de fond, par voie
orale, qui a le potentiel de ralentir la progression de certaines
maladies en inhibant l'accumulation anormale de GSL.



"Sanofi a mené et continue de mener des études dans le but
d'évaluer le venglustat dans le traitement de la maladie de Gaucher
de type 3 et de la gangliosidose à GM2, deux maladies de surcharge
lysosomale causées par des déficits génétiques héréditaires", a
précisé le groupe.



-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 90; adore@agefi.fr
ed: VLV



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



June 01, 2021 01:36 ET (05:36 GMT)

76 Réponses
 2  
Messages à suivre: (76)
Dernier Message: 14/Juil/2022 06h07

Titres Discutés
EU:SAN 85.46 0.8%
Sanofi
Sanofi
Sanofi
Indices Mondiaux
Australia -0.2%
Brazil 2.8%
Canada 1.0%
France 0.1%
Germany 0.7%
Greece -0.3%
Holland 0.0%
Italy 0.5%
Portugal -1.2%
US (DowJones) 1.3%
US (NASDAQ) 2.1%
United Kingdom 0.5%
Palmarès Hausse (%)
EU:UPG 5.25 25.1%
EU:MLCLP 6.60 24.5%
EU:GV 0.09 21.9%
EU:MLTRO 4.20 21.4%
EU:VACDS 1.00 16.3%
EU:BOEI 152 14.3%
EU:ALVIA 14.00 13.8%
EU:TVRB 46.20 13.2%
EU:NR21 226 13.0%
EU:MLOCT 0.50 12.7%
Dernières Valeurs Consultées
EU
GLE
Société Gé..
EU
ALU
ALCATEL-LU..
EU
PX1
CAC 40
ORA
Orange
FX
EURUSD
Euro vs Do..
Les dernières valeurs consultées apparaîtront dans cette boîte, vous permettant de choisir facilement les titres vus auparavant.


Inscrivez-vous maintenant pour créer votre liste d'actions personnalisée, en streaming.

Se connecter à ADVFN
S'inscrire maintenant

En accédant aux services disponibles de ADVFN, vous acceptez les Conditions Générales de ADVFN Conditions Générales

P: V: D:20220814 19:47:53