BARCELONE (Agefi-Dow Jones)--Le rachat par le réassureur Scor de 5,01% de son capital auprès de l'assureur Covéa pour ensuite vendre cette participation à BNP Paribas Cardif pourrait susciter des interrogations sur les intentions de ce nouvel actionnaire, estime James Shuck, analyste chez Citi, dans une note de recherche. L'annonce de ce rachat d'actions propres est surprenante car Scor avait jusqu'à 2026 pour exercer une option sur la participation de 8,8% détenue par Covéa dans le cadre d'un accord datant de 2021, explique Citi. "Il est inhabituel pour les compagnies d'assurance de détenir des participations directes concentrées (avec une valeur de marché de 300 millions d'euros), de sorte que la question se pose concernant les intentions de BNP et d'éventuels projets d'expansion de sa présence dans le secteur", ajoute James Shuck. L'action Scor perd 0,1%, à 28,57 euros.



-Adria Calatayud, Dow Jones Newswires (Version française Alice Doré) ed: LBO



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



October 05, 2023 06:20 ET (10:20 GMT)




Copyright (c) 2023 Dow Jones & Company, Inc.
BNP Paribas (EU:BNP)
Graphique Historique de l'Action
De Mai 2024 à Juin 2024 Plus de graphiques de la Bourse BNP Paribas
BNP Paribas (EU:BNP)
Graphique Historique de l'Action
De Juin 2023 à Juin 2024 Plus de graphiques de la Bourse BNP Paribas